Jour 2 – On s’envole pour Saint-Pétersbourg !

J2_Saint Pétersbourg

Nous sommes réveillés à 5h par la sonnerie du réveil !…On se laisse ¼ d’heure de répit avant de sauter du lit, nous habiller, boucler nos bagages et avaler rapidement notre petit dej !

A 6h, nous décollons de l’hôtel, tout est calme, Londres s’éveille doucement… nous nous dirigeons vers la gare pour prendre le train qui nous conduira à l’aéroport d’Heathrow. En arrivant à la gare, on check le tableau d’affichage et on s’aperçoit que notre train n’ira pas jusqu’à son terminus habituel (le terminal d’Heathrow), mais par chance, un agent de la gare nous indique que nous avons le droit de prendre la navette express avec notre billet classique. Il semblerait que la chance nous sourit !! On monte à bord de la navette, spacieuse et moderne, et on rejoint l’aéroport en 15 min au lieu de 30 min si nous avions pris le train normal. On enregistre nos bagages puis nous passons le contrôle de sécurité. Tout est en ordre ! Du coup, nous avons pas mal d’avance, mais tant mieux, on ne voudrait pas renouveler l’aventure de samedi ! On embarque pour notre vol et décollons comme prévu, nous avons hâte de découvrir Saint Pétersbourg ! A bord de l’avion, les hôtesses nous remettent deux formulaires à compléter pour les autorités russes… décidemment, ce n’est pas simple d’entrer sur leur territoire ! Le ciel est bien dégagé ce qui nous permet d’apercevoir de temps à autre les terres que nous survolons.

Une fois arrivés à Saint-Pétersbourg et descendus de l’avion, une longue file d’attente nous attend pour le contrôle des visas et des passeports. La douanière ne semble vraiment pas commode, elle nous regarde sous toutes les coutures, ne lâche pas un sourire, et son regard n’est pas tellement amical… On espère qu’ils ne seront pas tous comme ça ! Heureusement, nous serons vite rassurés par la suite ! Nous récupérons nos sacs qui sont bien arrivés (ouf !) et nous dirigeons vers le comptoir d’informations réservé aux touristes pour savoir comment rejoindre le centre avec les transports en commun. Nous tombons sur une dame très sympa qui nous explique tout ça, nous donne une carte et nous écrit l’itinéraire à suivre dessus, car n’oublions pas que nous sommes en Russie, et qu’ils utilisent l’alphabet cyrillique qui est incompréhensible pour nous ! Arrivés devant notre bus, le chauffeur nous interpelle mais il ne parle pas un seul mot d’anglais… malgré la barrière de la langue, nous arrivons à nous faire comprendre grâce à la carte que nous a donné la dame ! Le chauffeur appelle un de ses collègues qui semble parler un peu mieux anglais et qui nous confirme qu’on peut prendre ce bus, puis ensuite il faudra qu’on prenne le métro puis qu’on change de métro etc etc… il nous montre comment faire sur le plan du métro sur lequel tout est en russe bien entendu, welcome !! Mais nous on aime ça l’aventure, ça ne nous fait pas peur, on monte à bord du bus et on suit les indications. On aperçoit le nom de notre arrêt et le chauffeur nous le confirme en nous faisant signe de descendre, puis il nous sort les bagages, vraiment sympa !!

Nous descendons prendre le métro, on ne passe pas inaperçus avec nos gros sacs ! Nous achetons nos tickets, 25 RB par personne (soit environ 60cts d’euro, moins cher qu’en France). L’intérieur du métro est plutôt vieillot et bruyant, on arrive à se repérer grâce aux couleurs des lignes et en comptant le nombre d’arrêts (car impossible de déchiffrer le russe, et rien n’est traduit en anglais) mais ce n’est pas grave, car on s’en sort à merveille ! A la sortie du métro, des personnes âgées assises au bord du trottoir vendent quelques fruits et légumes… nous supposons que cela est pour eux une nécessité pour compléter leur modeste retraite qu’ils doivent sans doute percevoir après de nombreuses années de travail sous le régime soviétique. Nous nous dirigeons vers notre hôtel, à 10 min de marche, situé non loin de la perspective Nevski (une des artères les plus célèbres de Russie). L’hôtel n’est pas du tout indiqué mais heureusement un gentil monsieur vient nous montrer où il se trouve : en fait, l’entrée est cachée au fond d’une cour intérieur puis il faut monter 5 étages pour arriver à l’entrée. Voilà, nous sommes arrivés ! On s’installe dans notre petite chambre, on prend une douche rapide puis on part direct se balader le long de la perspective Nevski.

Nous percevons tout de suite le charme de Saint Pétesbourg, ses bâtiments colorés de type soviétique, plutôt mastoques, ses églises baroques avec des dômes flamboyants, ses canaux où passent régulièrement de petits bateaux… bref, on se ballade tranquillement jusqu’à arriver à proximité de l’église du Sauveur-sur-le-Sang érigé en hommage d’Alexandre II, à l’endroit de son assassinat par un groupe terroriste en 1881. L’église est splendide, avec plusieurs dômes multicolores ou dorées. Elle se situe tout au bout d’un petit canal, et la devanture de l’église se reflète sur l’eau, embellie par les lumières du soir, c’est superbe !

 

 

On trouve ça tellement beau qu’on reste là un bon moment à l’admirer, on ne se lasse pas de la photographier sous tous les angles ! On essaie de regarder le moindre petit détail sur la façade, c’est vraiment du beau travail de professionnel, chapeau bas au designer ^^ ! Un petit groupe de russes joue de la musique juste à côté, on fait le tour de la cathédrale en mangeant un épis de maïs acheté dans la rue puis nous repartons afin de trouver un endroit où manger.

Une petit groupe de musique pour mettre l’ambiance !

On décide finalement de s’acheter quelques bricoles à grignoter dans un supermarché : on dégotte un paquet de pâtes et de la sauce (on découvrira par la suite qu’elle était hyper pimentée ^^ !), du pain et du fromage à tartiner, de l’eau, des biscuits, des pommes et des yaourts, le tout pour 10€ !

Tombée du jour sur la perspective Nevski

Notre festin pour ce soir !

 

On rentre à l’hôtel se faire notre popote (notre hôtel met à disposition une cuisine avec de quoi cuisiner) puis on va se coucher en rêvant à notre journée du lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *