Jours 8 & 9 – Mockba… à nous la capitale russe !

J8_Moscou 11 et 12 septembre 2011

Dimanche est un jour particulier, et oui c’est l’anniversaire de Véro, 26 ans à Moscou y a pire pour fêter ça ! Malgré le mauvais temps nous décidons d’arpenter le cœur de la capitale russe et de découvrir le fameux Kremlin, la célèbre place rouge ainsi que les bulbes colorés de la cathédrale Basile-le-Bienheureux.

En chemin, nous nous arrêtons devant une somptueuse cathédrale blanche avec ses dômes dorés, la cathédrale du christ-sauveur. Edifiée dans un premier temps entre 1839 et 1883 pour commémorer la victoire des troupes russes sur Napoléon, elle fût détruite par Staline qui prévoyait par la remplacer par un palais des soviets de 315m de haut ainsi qu’une statue de Lénine haute de 100m. Ce projet ne vit jamais le jour et la cathédrale fût reconstruite.

Nous pénétrons à l’intérieur où comme pour bien d’autres il est interdit de prendre des photos. Nous découvrons une décoration très riche avec des peintures représentant des personnages et des scènes de la bible sur l’ensemble des murs et du plafond. Ces peintures sont entourées de dorures rendant l’ambiance générale chaleureuse. Nous voyons également de nombreux portraits de personnages biblique mis sous verre et devant lesquels les gens viennent y faire une prière avant d’embrasser la vitre et d’y déposer un cierge. Nous assistons au déroulement d’une messe très solennelle.

Nous poursuivons notre route vers le Kremlin et nous ne tardons pas à apercevoir les hauts murs rouges qui forment une enceinte triangulaire de ce qui constitue « l’incarnation même du pouvoir politique russe ». Le Kremlin est situé sur la rive nord de la Moskova et c’est à cet endroit que tsars, dirigeants communistes et présidents ont gouverné la Russie. Juste à coté du Kremlin se trouve la place Rouge (Krasnaya ploshtchad en Russe) qui est le lieu privilégié pour les manifestations en tout genre. Tout au bout de la place rouge nous apercevons la cathédrale Basile-le-Bienheureux mais la pluie nous dissuade de nous approcher plus et nous courrons nous mettre à l’abri dans un grand centre commercial, situé dans un magnifique bâtiment datant du XIXème siècle, qui regroupe d’innombrables boutiques luxueuses.

La place rouge, le Kremlin et la cathédrale Basile-le-Bienheureux

Centre commerciale GOU rempli de boutiques de luxe (bâtiment du XIXe siècle juste à côté de la place rouge)

On profite d’un toit pour se mettre à l’abri de la pluie !

Puis nous décidons de nous offrir un bon repas au resto pour fêter les 26 ans de Véro. Nous mangeons un plat russe, gratin à base de pomme de terre, de champignons et de saumon ainsi que des blinis (ou crêpes) au saumon également. Nous profitons du wifi gratuit en attendant que la pluie cesse.

Blinis au saumon et gratin de saumon… délicieux !

Un bon repas d’anniversaire !

Le temps n’est toujours pas folichon mais nous partons voir de plus près la célèbre cathédrale, qui constitue un des emblèmes de la Russie. Nous apprenons grâce à notre guide « Lonely Planet » que  le nom de Basile fait référence à une des chapelles qui abrite la tombe d’un simple d’esprit : Basile le Bienheureux. Alors que l’armée partait pour Kazan, il avait prédit avec raison qu’Ivan le terrible assassinerait l’un de ses fils et serait damné. Nous ne nous lassons pas d’admirer la cathédrale, avec ses extraordinaires mosaïques de couleurs et de formes… on la prend en photo sous toutes les coutures !

On commence par deviner les dômes colorés… avant de l’approcher de plus près !

Cathédrale Basile le Bienheureux

Ses jolis dômes colorés, typique de la Russie…

Sur la place rouge se trouve également le mausolée de Lénine qui abrite le corps momifié de ce dernier. Malheureusement le mausolée est fermé ce jour-là, nous n’avons pas pu y rentrer.

Sur le chemin du retour nous traversons le pont qui enjambe le fleuve Moskova d’où nous avons une jolie vue sur l’ensemble de la forteresse du Kremlin et de la place rouge.

Vue sur le Kremlin depuis la Moskova

Après avoir fait quelques courses, nous rentrons dîner à l’auberge de jeunesse. Le soir, nous en profitons pour appeler nos parents sur Skype, ça nous fait vraiment plaisir de les entendre !

Le lendemain, nous partons nous promener dans le quartier de Kitaï-Gorod, un des plus vieux quartiers de Moscou, dans lequel les boutiques du luxe (Ferrari, Lancel,…) jouxtent des monuments et des églises beaucoup plus anciens. Nous passons à coté de l’imprimerie du Saint-Synod où Ivan Fiodorov aurait mis sous presse le premier livre imprimé du pays en 1563. Ce quartier abritait également le cœur de la finance moscovite aux 18ème et 19ème siècles.

Après avoir déjeuné dans un self russe (enfin un vrai repas équilibré ! Ca faisait longtemps !), nous partons en direction du mont des moineaux, un peu à l’extérieur de la ville, qui offre une vue panoramique sur la capitale ! Le point de vue est situé tout en haut d’un petit parc boisé, de l’autre coté de la Moskova. L’ambiance est très calme, ça change de l’agitation de la capitale ! Nous découvrons également le principal bâtiment de l’université d’état de Moscou, qui est un des 7 gratte-ciels staliniens que compte la ville. Ce sont en fait d’énormes bâtiments au style très imposant, qui traduisent parfaitement ce que pouvait être le régime stalinien à cette époque.

Enfin un repas équilibré !

Parc du Mont des Moineaux

Bâtiment Stalinien (il y en a 7 comme cela dans la ville)

Nous retournons à l’auberge de jeunesse après avoir fait quelques courses pour notre trajet en transmongolien (soupes, nouilles chinoises, brioche, biscuits, saucisses,…). Puis nous nous dirigeons vers la gare de Iaroslavski, d’où part notre train à 00h35 direction Irkustk ! 4 jours de train (86h17m précisemment !) nous attendent, qui promettent de bons moments ! Nous avons hâte de vivre cette expérience…

D’une manière générale, nous avons nettement préféré notre séjour à Saint-Pétersbourg qu’à Moscou. En effet, Saint-Pétersbourg est une ville pleine de charmes avec ses nombreux palais, ses canaux, son ambiance détendue et un peu « bohême » tandis que nous avons trouvé Moscou plus impersonnelle, la ville est bien plus grande mais surement que la météo y était aussi pour quelque chose ! Peut-être que deux jours ne sont pas suffisant pour apprécier à leurs justes valeurs les multiples trésors de cette grande ville… toutefois, nous avons beaucoup aimé l’ensemble du Kremlin, de la place rouge, la cathédrale Basile-le-Bienheureux ainsi que le quartier de Kitaï-Gorod, qui sont aussi les coins les plus touristiques mais qui valent vraiment le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.