Jours 15 & 16 : A la découverte du lac Baïkal, la « perle de la Sibérie » !

 18 & 19 septembre 2011

J15-16_Lac BaïkalL’intérêt de s’arrêter à Irkutsk était, bien entendu, de vite partir explorer les jolies berges du lac Baïkal. Ce lac, surnommé la “perle de la Sibérie”, est le plus profond du monde (1637m) et contient près d’1/5 des réserves d’eau douce, non gelée, de la planète. Ses eaux cristallines, d’un bleu très intense, offrent une visibilité jusqu’à 40m de profondeur, de quoi donner le vertige aux nageurs intrépides !

Pour nous y rendre, nous avions deux possibilités : la première était d’aller sur l’île d’Okhlone, située à plus de 300km d’Irkutsk (soit une journée complète de transport), d’y passer une journée puis de retourner à Irkutsk pour prendre notre train. L’île d’Okhlone est vraiment très réputée pour les somptueux points de vus qu’elle offre sur le lac. Certains nous ont même dit « allez au Baïkal sans aller sur l’île d’Okhlone, c’est un peu comme aller à Pékin sans voir la Grande Muraille… ». Ok, ça pose les bases. La deuxième possibilité consiste à aller à Listvianka, à 70km au sud d’Irkutsk (1h de minibus), petite ville tout au bord du lac très fréquentée par les russes le week-end et réputée pour son fameux « omoul » (poisson fumé). Comme c’est moins loin, nous pouvons y passer deux jours complet avant de rentrer pour Irkutsk et prendre notre train de nuit… après mure réflexion, on choisit la deuxième option car on se dit qu’on aura plus de temps pour en profiter !

Après avoir laissé nos deux backpacks à l’auberge, nous rejoignions la place du marché d’où partent les minibus pour Listvianka. On en trouve un rapidement, celui-ci attend d’être plein pour partir mais pas de soucis, il y a du monde !

On s’entasse tous à l’intérieur et en avant la troupe, c’est parti pour 1h de route ! Notre chauffeur est un peu taré, il conduit comme un bourrin, il double à tout bout de champ sans trop savoir ce qui se passe en face mais bon, on essaie de se concentrer sur le paysage, qui cela dit est magnifique… les feuilles des arbres se sont parées de leurs belles couleurs d’automne.

Une heure plus tard, nous arrivons à bon port, et découvrons les eaux scintillantes du lac Baïkal. Nous avons de la chance car le soleil brille et se reflète dans les eaux du lac. Nous apercevons au loin le sommet enneigé des montagnes qui surplombent le lac… c’est splendide ! On décide de se mettre en route vers notre auberge de jeunesse pour y déposer nos affaires. Ce soir, nous logerons dans un « éco-hostel » créé par un ancien guide du Lonely Planet, Jack. C’est en fait un très joli chalet en bois tout neuf, perdu au milieu de la forêt, à 10mn de marche du lac. Nous discutons un moment avec Jack et lui demandons quelques tuyaux sur les environs (c’est pas tous les jours qu’on a un guide du Lonely Planet en face de soi héhé !) puis nous filons nous balader !

Après avoir avalé notre pic-nic, nous empruntons un petit sentier qui permet de surplomber le lac et d’avoir de très jolis points de vue sur celui-ci. Le sentier n’est pas du tout balisé mais Jack nous a dit “quand le chemin se sépare, prenez toujours celui qui monte afin de ne pas vous retrouver coincés par les falaises”. On suit donc ces conseils. Effectivement, certains à pics sont vraiment vertigineux. Après 2h bonnes heures de marche, le sentier devient vraiment tout défoncé et se perd un peu dans la nature. On préfère ne pas prendre de risque et nous faisons demi-tour.

Ballade surplombant le lac

Vue sur les montagnes au loin

Nous retournons au centre du village et nous nous dirigeons vers le marché aux poissons afin d’y acheter le célèbre “omoul fumé” (poisson provenant du lac). Nous repartons avec deux poissons que nous dégustons dans une petite paillote sur la plage, tout en admirant le coucher du soleil. La température ayant nettement chutée une fois le soleil couché, nous filons nous mettre au chaud à l’auberge de jeunesse !

Cuisson de l’”omoul” fumé, (il y a plein de petits stands comme celui-ci dans la rue) et marché au poisson

Le soir, nous papotons longuement avec deux français, Xavier et Bénédicte, qui comme nous on commencé un tour du monde le 5 septembre 2011 ! Nous avons pas mal de similitudes dans nos parcours et c’est marrant de discuter avec eux des préparatifs et du voyage en lui-même. On partage nos expériences respectives sur la Russie, le transmongolien,… On passe un excellent moment avant d’aller nous coucher.

Le lendemain, nous partons en direction d’un point de vue qui surplombe le lac. Pour l’atteindre, il faut longer le lac un bon moment puis grimper dans la forêt. Une fois au sommet, on aperçoit Port Baïkal, point de départ de la ligne du Circumbaïkal (train qui chemine le long du lac). Le ciel est un peu voilé mais c’est joli quand même et puis nous sommes tous seuls !

Une fois redescendus, nous retournons au centre de Listvianka pour déguster une dernière leur fabuleux poisson tout en profitant de la vue sur le lac.

Mmmh le bon poisson (omoul séché et salé)

Vers 17h, nous prenons le chemin du retour pour Irkutsk car ce soir nous partons en train pour Oulan-Oude avant de rejoindre Oulan-Bator en bus, dès le lendemain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.