Jour 38 : La journée de M. et Mme Boulet

J38_KatmandouCette journée sera décrétée jour off, repos, glandouille et organisation de la suite de nos aventures népalaises ! Nous commençons par prendre notre petit dej’ au soleil sur le toit terrasse de la Guesthouse (trop dur la vie !) puis nous consacrons une bonne partie de la matinée à mettre à jour le blog, écrire le carnet de voyage ainsi que quelques cartes postales pour la famille/amis, bref, matinée tranquilou quoi, jusque-là, tout va bien !

A 13h, nous décidons de nous mettre en route… par quoi commencer ? Tiens, si on allait faire nos permis de trekking ! Ce serait une bonne chose de faite ! Et oui, car pour aller dans les Annapurnas, il nous faut non pas 1 mais 2 permis de treks ! Pour cela, on paie un droit d’entrée à l’ACAP, en gros c’est la zone protégée et conserve des Annapurnas, et mieux vaut avoir son permis de trek à l’avance, car si on se pointe au début du trek sans les permis, on paie le double du prix, c’est cadeau !

Bref, on check le lonely pour savoir où se rendre pour se procurer ses fameux permis, ok ça à l’air facile, c’est à deux pas de Thamel, pas de soucis ! Seul petit détail, le bureau ferme à 14h (toujours selon le lonely) et il est 13h18… il va falloir speeder ! Pas de temps à perdre, nous nous rendons à l’adresse indiquée et là, on ne trouve rien qui ressemble au bureau de l’ACAP, bizarre. On demande à un commerçant du coin qui nous apprend qu’ils ont changé d’endroit. Ils nous donnent quelques explications hasardeuses pour nous rendre à la nouvelle adresse, heureusement que nous avons quelques points de repères pour vadrouiller dans cette ville ! On se met en route, on avance, on se perd, on demande, on repart et une bonne trentaine de minutes plus tard, nous nous retrouvons devant la station des bus de Ratna Park. Donc pas du tout là où on pensait être. On redemande, personne ne sait trop nous dire, on crève la dalle donc on décide de faire demi-tour, tant pis pour les permis, on ira plus tard !

On fait marche arrière et on retourne dans Thamel pour grignoter un bout. Bizarrement, on a comme une arrière-pensée qui nous dit qu’on n’aurait pas dû faire demi-tour, que ça devait être tout proche… et la suite nous le confirmera !

En début d’après-midi, on décide de retenter l’expérience mais cette fois-ci, on y va en taxi, ce sera plus simple. On explique au chauffeur où on veut aller et là… tinlin !! Il nous emmène exactement au même endroit où nous avions fait demi-tour ce matin. C’était donc là. On lève la tête et on voit en gros la pancarte « Nepal Tourism Board ». C’est bon, on est des boulets ! On passe le portail du bazar et on voit deux petites têtes connues, ce sont nos copains hollandais de la GH. Ils attendent sur les marches devant une porte fermée, ça sent pas très bon tout ça ! On s’approche d’eux et ils confirment nos craintes : le bureau est fermé aujourd’hui… il faut se rendre à l’évidence : c’est l’échec ! Un échec qui nous aura couté 200Rs (le prix du taxi). Tant pis, on discute avec nos potes hollandais qui eux ont prévu d’aller dans le Langtang puis on se remet en marche vers Thamel (à pied cette fois-ci). On profite de la fin d’après-midi pour aller faire un tour au KEEP (Katmandou Environmental Education Project) qui donne des infos sur les treks, nous lisons les logbooks écris par d’autres trekkers avant nous histoire de prendre quelques bons conseils, puis nous filons acheter le matos qu’il nous manque pour partir en trek (bâtons, gourdes, gants, bonnets,…), c’est tellement pas cher mais en même temps, ça a pas toujours l’air d’être de la super qualité.

Nous finissons la journée dans un super bon petit resto tibétain de Thamel, à manger assis par terre, on est content ! Et demain, on retentera l’expérience permis, en espérant que cette fois-ci sera la bonne !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.