Jours 41 & 42 : Pokhara, Phewa Lake et les chutes de Davi !

14 & 15 octobre 2011

J41&42_Pokhara

Après une longue journée de bus à travers la campagne népalaise, nous arrivons à Pokhara, ville nichée tout près d’un lac et d’où nous commençons à apercevoir les montagnes. Après avoir déposé nos sacs à la guesthouse, nous partons faire un tour à pied dans Lakeside, le quartier touristique par excellence, où nous retrouvons de nouveau les nombreuses boutiques de matériel de rando, les agences de trekking, les supermarchés et autres magasins de souvenirs. L’ambiance a l’air plus calme qu’à Thamel et il y a surtout bien moins de monde. Nous en profitons pour trouver les derniers trucs qu’il nous manque pour notre départ en trek puis nous nous renseignons sur le prix des tickets de bus pour rejoindre Besisahar (point de départ du trek des Annapurnas).

Le lendemain, nous partons faire un tour à pied dans Pokhara et aux alentours. Nous commençons par nous balader le long du lac Phewa Tal, un grand lac niché dans la montagne et entouré de verdure. Il fait vraiment chaud, on meurt d’envie de se baigner mais bien entendu, ça n’est pas recommandé. Nous passons devant les nombreux embarcadères de petites barques colorées puis nous avançons le long des berges. Les locaux font vraiment tout dans ce lac : les femmes font la lessive, les hommes pêchent, les enfants barbotent dans l’eau,…

A défaut du bain des éléphants, nous assisterons au bain des buffles dans la boue ! Ils ont l’air de prendre leur pied à se rouler dans une flaque de boue, ils se battent même pour ça, ça nous fait marrer.

Après avoir gouté le poisson grillé du lac dans une gargote, nous prenons la direction des Davi Falls, des chutes d’eau pas très loin de Pokhara. Nous décidons d’y aller à pied à travers la campagne. Nous sortons progressivement de Pokhara et croisons deux militaires qui nous disent de passer par les rizières et non par la forêt (la forêt étant le chemin normal). Ok ma foi, passons par les rizières, c’est sympa aussi ! Très vite, nos pieds s’enfoncent dans un chemin boueux et une bande de gamins nous suivent. Au premier abord, ils ont l’air mignon mais très vite, ils commencent à nous demander de l’argent pour nous conduire jusqu’aux chutes d’eau. Non merci gamin, je pense qu’on est assez grand pour trouver notre chemin tous seuls ! Ils ne s’arrêtent pas là et nous demande encore de l’argent, des bonbons, et je ne sais trop quoi encore. On les envoie balader gentiment en leur expliquant que ce n’est pas bon pour eux. Tu parles, cinq minutes plus tard, ils allaient faire la même chose avec d’autres touristes ! Bref, après s’être débarrassés des gamins, nous sortons progressivement des rizières et entrons dans un village. Nous ne sommes plus très surs du chemin à suivre mais les locaux nous confirment que nous sommes sur la bonne route.

Peu de temps après, nous arrivons devant l’entrée des Davi Falls. Pas possible de se tromper compte tenu du nombre d’échoppes touristiques qui se trouvent devant l’entrée ! Après avoir payé nos 20Rs, nous partons voir les chutes d’eau et les bassins. C’est très verdoyant et frais, ça fait du bien après la chaleur de la journée ! L’ensemble n’est pas bien grand mais c’est assez joli. Nous faisons un petit tour puis reprenons le chemin du retour.

Cette fois-ci, on décide de ne pas se faire avoir et nous passons par la forêt. Le chemin est beaucoup plus clair et moins boueux, ça fait plaisir ! Nous dominons les rizières que nous avons traversées à l’aller, c’est vraiment joli, ça nous rappelle un peu Bali.

De retour à Pokhara, nous passons retirer de l’argent pour le trek, faisons quelques courses et rentrons à la guesthouse pour préparer nos sacs. Demain est un grand jour puisque nous attaquerons notre trek ! On essaie de prendre le strict nécessaire mais on sait qu’il peut faire très froid en haut donc des vêtements chauds s’imposent ! Nous laissons le reste de nos affaires à la GH, nous les retrouverons au retour. Nous filons manger puis nous rentrons nous coucher tôt pour être en forme le lendemain.

Préparation des sacs pour le trek…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *