Jour 65 : Bodhgaya, le lieu où Bouddha atteignit l’éveil

Après notre folle expédition à bord de notre wagon surchargé, nous rejoignons la petite ville de Bodhgaya ! Bodhgaya est situé au cœur de la région du Bihar, une des régions les plus pauvres et les plus agitées du pays. Cette région est ravagée par la corruption, l’incompétence des autorités, les enlèvements, le banditisme et la violence… et le quotidien des Biharis est un concentré de misère. Le Bihar est également le berceau du Bouddhisme car c’est ici que Bouddha passa la majeure partie de sa vie. C’est à Bodhgaya que Bouddha atteignit l’éveil, sous l’arbre de la Bodhi, faisant de cette ville un lieu important de pèlerinage pour les Bouddhistes. Toutefois, le vrai motif de notre visite dans cette région est tout autre : nous sommes surtout venu ici pour rendre visite à l’association que nous parrainons (une école à Bodhgaya) et rencontrer notre filleule, Pravila.

Pour notre séjour à Bodhgaya, nous longeons chez Mohammad House, une jolie petite maison familiale un peu à l’écart de la ville, qui donne sur les rizières et située au cœur d’un quartier où la population semble vraiment très pauvre. Ça tombe bien car nous avons vraiment envie de rencontrer ces gens.

Vue depuis notre guesthouse

Notre quartier

Après une bonne nuit de sommeil, nous décidons d’aller faire un tour du côté du Mahabodhi Temple, inscrit au patrimoine mondial. C’est le principal intérêt touristique de Bodhgaya car c’est là que Bouddha atteignit l’éveil et délivra son enseignement. Après avoir laissé nos chaussures au vestiaire, nous pénétrons dans l’enceinte du temple et commençons notre tour. Le temple est surmonté d’une haute flèche pyramidale et richement orné, une statue du Bouddha assis trône à l’intérieur. Il y a énormément de pèlerins qui viennent là pour accomplir leur puja et se recueillir sous l’arbre de la Bodhi. Il se dégage une atmosphère très sacrée…

L’arbre de la Bodhi, l’endroit où Bouddha atteignit l’éveil

Alors que nous flânons près de l’arbre de la Bodhi, nous sommes interpelés par un indien. On commence à discuter avec lui, il nous dit qu’il est cameraman et qu’il est venu là pour faire un reportage. Au fil de la conversation, il nous propose de réaliser une interview pour son reportage ! Il est intéressé de connaître notre point de vue sur le Bouddhisme et sur l’univers de Bodhgaya (la corruption,…). Nous sommes carrément surpris car nous n’avons jamais fait ça ! On lui dit qu’on ne connaît pas grand-chose au Bouddhisme, c’est un peu délicat de donner notre point de vue… mais il insiste et nous dit que ce ne sera pas très long. On finit par accepter, après tout c’est rigolo, c’est notre première expérience de reporter ! Il sort sa caméra et nous emmène dans un coin un peu plus calme. Il commence à tourner certaines scènes, nous explique comment nous positionner face à la caméra, etc… on se prête au jeu, c’est vraiment énorme ! Finalement, le tournage nous prendra une bonne heure et à la fin, il nous montre le résultat avant montage. Ça fait bizarre de se voir face à la caméra mais il a l’air content du résultat et nous promet de nous envoyer le film un fois monté. Il nous laisse sa carte et nous nous disons au revoir. Voilà, maintenant, nous sommes des apprentis reporters !

Reporters d’un jour…

Nous finissons notre tour du temple et filons manger un bout. L’après-midi, nous allons voir une statue du Bouddha, haute de 25m. C’est une représentation du Bouddha assis, et la statue, partiellement creuse, contiendrait quelques 20 000 Bouddhas en bronze… On s’amuse à prendre des photos rigolotes, en reproduisant la position du Bouddha. Ça fait beaucoup rire les indiens autour de nous qui attendent leur tour pour prendre des photos pendant que nous squattons les marches devant la statue !

Nous finissons la journée à flâner dans les rues très animées de Bodhgaya puis, nous retrouvons Rajesh (le directeur de l’école que nous parrainons) à 18h30 pour aller diner avec lui. Il nous emmène dans un restaurant et nous parle un peu plus de l’association et de son parcours. Rajesh nous parle de l’école et des projets futurs, il est vraiment très intéressant, très humain et doté d’une grande humilité. Nous sommes vraiment impressionnés par son courage, sa volonté et nous sommes fiers de contribuer à son action.

Rajesh nous donne rdv le lendemain à 9h30 pour aller avec lui à l’école… on est surexcités à l’idée de rencontrer les enfants et de voir notre filleule, pour la première fois !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *