Jour 70 : Delhi acte 3 « ce tombeau sera votre tombeau ! »

Le tombeau de Humayun

La nuit ne fut pas très bonne compte tenu du boucan qu’il y a dans notre guesthouse… non pas les voyageurs, mais les responsables de la guest qui parlent (ou plutôt qui crient) dans les couloirs en plein milieu de la nuit… grrrrr ! Après avoir avalé nos petits dej’, nous négocions un rickshaw puis nous prenons la direction de New Delhi et plus précisément du tombeau de Humayun, considéré comme étant « le plus merveilleux site de Delhi »… ma foi, allons voir ce que ça donne ! Le rickshaw nous dépose devant l’entrée, nous achetons nos tickets et pénétrons à l’intérieur du site, situé à l’écart de la frénésie de la ville. Nous découvrons l’édifice de grès rouge et marbre blanc, surmonté d’un dôme en forme de bulle, dont les caractéristiques auraient inspirées la construction du Taj Mahal ! Effectivement, c’est plutôt grandiose et comme il est encore tôt, il n’y a quasiment personne, on peut donc en profiter à 100%. L’édifice qui renferme le tombeau est situé au cœur d’un immense jardin de style moghol, de forme carré avec de nombreux canaux et fontaines qui quadrillent le jardin… tout ça est très perpendiculaire, rien n’est laissé au hasard, on sent que les empereurs moghols avaient le souci du détail, et qu’ils étaient aussi un soupçon mégalomane car n’oublions pas que cet édifice somptueux est destiné uniquement à contenir un tombeau (tout comme le Taj Mahal d’ailleurs !) : celui de l’empereur moghol Humayun. On profite aussi du calme du jardin pour se détendre un peu, c’est pas tous les jours en Inde qu’on peut passer plus d’une heure sans entendre un klaxon ou être harceler par un rickshaw, alors profitons-en ^^ !

Le tombeau de Humayun… rien que ça !

Ptite pause en compagnie d’un toutou…

La foule commence à arriver et nos estomacs commencent à crier famine (on mange comme 4 depuis que nous sommes arrivés dans ce pays !), donc nous nous dirigeons vers la sortie et négocions un rickshaw afin de rejoindre le quartier de Connaught Place. A Delhi, nous sommes assez fortement dépendant des rickshaw car les distances sont longues et le réseau du métro n’est pas hyper étendu… Nous nous régalons d’un poulet tandoori et d’un naan dans un petit restaurant fréquenté uniquement par des indiens, ils nous regardent un peu comme si nous venions d’une autre planète et les serveurs sont aux petits soins pour nous ! Nous faisons ensuite un tour dans les petites boutiques de Connaught Place qui vendent de tout et (surtout) n’importe quoi : habillement, étoffes, bijoux fantaisies, objets décoratifs… je regarde les bracelets de cheville, en trouve un qui me plait mais impossible de négocier avec le vendeur, il me fait un prix à 100 Rs pour de la camelote… tant pis, ce ne sera pas pour moi !

De nouveau, nous négocions une course en rickshaw, pas évident de négocier avec les chauffeurs de rickshaw, ils nous annoncent généralement un prix exorbitant, qui correspond parfois à 4 ou 5 fois le prix « normal » c’est-à-dire le prix compteur (en général 10 Rs par km)… mais on ne démord pas (quoique Nico est un bien meilleur négociateur que moi !) et on leur explique qu’on ne veut pas payer le prix fort. Généralement ils ne lâchent rien, jusqu’à ce qu’on fasse mine d’aller voir le rickshaw d’à côté et dans ce cas-là, ils courent vers nous en nous disant « ok, ok ! » ça marche presque à tous les coups ! On finit en général par trouver un compromis mais ne nous leurrons pas, un touriste reste un touriste et nous savons très bien que nous payons bien plus que les locaux.

Cette fois-ci, le rickshaw nous emmène au Gandhi Smitri, un mémorial érigé à l’endroit même où le Mahatma Gandhi fut abattu par un extrémiste hindou en 1948. Ce mémorial est situé dans le jardin de « Birla House », la maison dans laquelle Gandhi a passé les 144 jours de sa vie. Il a été abattu dans les jardins de cette maison, au moment où il se rendait à la prière publique du soir. Des empreintes reproduisent sur le sol les derniers pas de Gandhi, qui conduisent au mémorial. Nous visitons l’intérieur de la maison, dans laquelle on peut voir la chambre de Gandhi avec quelques-uns de ses effets personnels. C’est vraiment un très bel endroit… Nous vouons une profonde admiration pour cet homme, considéré comme « le père de la nation », qui s’est battu pour prêcher des principes de non-violence et pour défendre les droits des intouchables, le fait de visiter ce mémorial avait donc une vraie signification pour nous.

Birla House – la maison où Gandhi passa les 144 derniers jours de sa vie

Les derniers pas du Mahatma

Pour clôturer la journée, nous allons visiter un temple sikh. Le sikhisme est une religion que nous ne connaissons pas du tout mais le fait de voir un temple nous permettra de voir quelle atmosphère s’en dégage et peut-être d’en apprendre un peu plus. Nous nous rendons donc au « Gurdwara Bangla Sahib », un important temple sikh surmonté d’un dôme doré. Nous déposons nos chaussures et nous recouvrons notre tête avec un foulard afin de pouvoir accéder à l’intérieur du temple. Lorsque nous entrons, nous entendons des chants résonner et de nombreux croyants sont en train de prier. D’après ce que nous comprenons, les sikhs croient en un dieu unique et rejettent le culte des idoles, à la différence des hindous. Toutefois, ils croient en la réincarnation et au karma tout comme les hindous. Derrière le temple se trouve un grand bassin qui aurait des virtus curatives. Certains parents aspergent leurs enfants avec l’eau du bassin et d’autres personnes s’éclaboussent le visage.

Nous récupérons nos chaussures et prenons le chemin du retour direction Main Bazaar ! Nous terminons la journée tranquillement et filons manger un morceau afin de nous coucher tôt car demain, nous nous levons aux aurores pour aller prendre le train !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.