Jours 89 & 90 : Mumbaï, la ville qui ne dort jamais !

1er et 2 décembre 2011

Cette fois-ci, c’est en train que nous rejoignons Mumbaï… nous arrivons en gare de Mumbaï Central à 7h du mat, en plein coeur de cette immense mégalopole de plus de 20 millions d’habitants (soit un tiers de la population française réunie dans une même ville…) ! Une fois sortis du train, nous nous dirigeons vers la station des taxis prépayés. Pas de rickshaws à Mumbaï, uniquement des taxis type “cab”, noir et jaune, en plus ou moins bon état ! Le chauffeur de taxi nous expliquera que les auto-rickshaws sont interdits à Bombay à cause de “too much problem” nous dit-il… ok. Il nous dépose à proximité d’un hotel dans lequel nous trouvons un chambre, l’hotel est très bien situé tout près de la baie et de la gateway of India.

Nous filons ensuite prendre un petit dej dans un resto du coin et tentons ensuite de nous rendre à l’office du tourisme car notre guide de voyage ne couvre pas Bombay et nous n’avons aucune info, ni même plan, sur cette ville gigantesque. Après avoir tourné en rond dans le quartier et demandé notre chemin une bonne dizaine de fois, nous finissons par trouver grâce à un gentil monsieur qui a cherché l’adresse sur son smartphone et nous a indiqué la direction à suivre… notre sauveur ! D’autant plus que je commence de nouveau à ne pas me sentir très bien, la tourista me rappelle de nouveau à l’ordre ! Mettre un pied devant l’autre me coute un énorme effort et je suis obligée de m’arrêter tous les 50 mètres ! Nous repartons de l’office du tourisme avec tout plein d’infos en poche et un super plan de Bombay, ça valait le coup de se donner la peine d’y aller. Malheureusement, je commence sérieusement à ne pas me sentir bien du tout, donc nous rentrons à l’hotel pour que je m’allonge… et finalement, je resterai de nouveau clouée au lit toute la journée avec la tourista, en laissant mon cher et tendre seul dans l’impitoyable Mumbaï, mais il se débrouillera comme un chef ! Nico ira faire un petit tour du coté de Chowpatty Beach, une grande plage très fréquentée par les familles en fin d’après-midi et très animée. Puis il a redescendu toute la baie à pied pour rejoindre l’hôtel… Que je suis dég de ne pas pouvoir découvrir la ville avec lui !

Chowpatty beach

Le lendemain, je vais mieux ! Décidemment, en ce moment, c’est un jour avec, un jour sans, pourvu que ça ne dure pas trop parce qu’à la longue, ça devient crevant… et je commence un peu à fondre dans mes vêtements. Nous en profitons pour faire une bonne visite de la ville, et commençons par aller voir la Gateway of India, une sorte d’arc de triomphe à l’indienne au pied de laquelle se déroule tout un tas de défilés militaires. C’est sous cette porte que passèrent les dernières troupes britanniques lorsqu’elles quittèrent l’Inde après l’indépendance en 1948. Cette porte est donc porteur d’un fort symbole nationaliste ! Juste à coté se trouve le Taj Mahal Hotel, un immense palace de luxe dans lequel a séjourné Barack Obama il y a peu de temps.

Gateway of India

Taj Mahal Palace… en gros, c’est pas là où on dort ^^ !

Alors que nous marchons dans la rue sans réel but précis, nous sommes accostés par un monsieur qui nous propose de nous emmener faire un tour dans la voiture pour voir les principaux sites intéressants. Nous hésitons, son tour est intéressant et la ville étant immense, ça nous permettrait de voir pas mal de choses en un temps limité. Nous finissons par accepter et après avoir négocié le prix, nous montons à bord de la voiture. Le chauffeur est vraiment sympa, il nous explique tout un tas de choses sur ce que nous voyions, ce qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur cette ville. Nous commençons par aller voir les « dhobi ghats », des ghats réservés aux lessives. Des laveurs professionnels appelés « laundrymen » (ou dhobis) sont alignés dans de petits blocs de pierre et tapent inlassablement le linge sur le sol pour le nettoyer. Ils commencent à travailler comme ceci dès 5h30 du matin, et pour toute la journée ! D’autres personnes sont chargées d’étendre la lessive sur de grandes cordes qui pendent tout autour des dhobi ghats et qui croulent sous le poids du linge mouillé. Un monsieur est quant à lui chargé de repasser le linge. Ensuite, le linge est empaqueté puis livré à vélos chez leur destinataire. Pendant ce temps, les enfants des laundrymen étudient dans une petite école juste à côté des ghats. On se croirait comme dans une petite usine en plein air ! Les rôles sont affectés et chacun a une tâche bien précise à exécuter.

Dhobis Gaths

Ensuite, nous longeons la longue baie de Mumbaï devant Hanuman Point, passons devant la Chowpatty Beach avant de rejoindre Malabar Hill, une colline située tout au bout de la baie. Malabar Hill fait partie des quartiers chics de la ville et est notamment habitée par des hommes politiques ou de riches investisseurs. Le chauffeur nous emmène visiter un temple jaïn puis nous allons faire un tour dans « Hanging Gardens », un vaste jardin public situé tout au sommet de Malabar Hill. De là, nous avons une belle vue sur les buildings modernes de la ville.

La Baie de Bombay (ouh la rime!)

Vue sur Chowpatty Beach depuis le Nehru Park

Hanging Gardens

Alors que nous redescendons de Malabar Hill, nous passons devant la « tour du silence ». Il s’agit d’un endroit destiné aux défunts de la religion Parsie. C’est un peu comme une morgue sauf que la coutume de la religion Parsie est bien particulière : les Parsis croient en la réincarnation et au cycle de la vie. De ce fait, le corps du défunt reçoit un massage à base de yaourt, puis il est déposé sur le toit de la tour du silence afin d’y être dévoré par les oiseaux. Une fois dévoré, les restes du corps sont broyés en poudre qui servira ensuite d’engrais pour les plantes ! Ainsi, le cycle de la vie est respecté… toutes ces spécificités liées aux différentes religions nous intriguent vraiment, et celle-ci particulièrement. Pour finir la ballade, nous allons voir la Chhatrapati Shivaji Terminus, une gare plus communément appelée « victoria station » dont la façade du bâtiment principal est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Le bâtiment de style gothique est vraiment impressionnant ! Il paraitrait qu’en moyenne, 2,5 millions de personnes franchissent les portes de cette gare chaque jour ! Ça nous parait énorme mais quand on sait que Bombay compte plus de 20 millions d’habitants, finalement, c’est assez réaliste !

Victoria Station

Après ça, notre chauffeur nous emmène dans un magasin sous prétexte qu’il recevra un cadeau pour son fils dont c’est soi-disant « l’anniversaire aujourd’hui » (comme par hasard). Comme il a été vraiment sympa avec nous, on accepte de jouer le jeu et d’aller faire un tour dans le magasin… sans rien acheter bien entendu ! Ensuite il nous redépose à notre point de départ et nous filons manger un morceau. J’ai quasiment retrouvé la forme, et même un peu d’appétit… on dirait que je suis sur la voie de la guérison, ça fait plaisir ! En milieu d’aprem, nous décidons d’aller faire un tour dans les bidonvilles de Bombay, et plus précisément dans le quartier de Dharavi. C’est dans ce quartier qu’ont été tournées certaines scènes du film Slumdog Millionnaire… un de nos films fétiches ! Nous faisons un tour dans ce quartier bien délabré constitué d’une multitude de petites ruelles bien sombres qui n’inspirent pas bien confiance… c’est un peu comme une ville dans la ville, tellement ça diffère des ruelles propres et modernes du reste de la ville. On a un peu l’impression que ces gens sont laissés à l’abandon dans leur misère, alors qu’à côté de leurs bidonvilles, d’immenses tours modernes sont en train de se construire… c’est assez paradoxal et ça nous laisse perplexes.

De retour à Bombay, nous nous posons sur Chowpatty Beach afin de profiter encore un peu de l’ambiance très familiale et animée qui règne sur la plage en fin de journée. Puis nous redescendons à pied toute la baie, nous sommes en train de vivre nos dernières heures en Inde ! Ça nous fait vraiment bizarre de quitter ce pays car en un mois, nous avons eu le temps de nous y attacher et on est passé par tout un tas d’états d’esprit : l’émerveillement, l’agacement, la stupéfaction,… pour n’en citer que quelques uns ! Ce pays (et ses habitants) ont parfois joué avec nos nerfs, mais on s’y est attaché, et on aurait bien aimé poursuivre notre découverte vers le sud, réputé plus tranquille… Donc d’un côté, nous sommes nostalgiques, mais d’un autre côté, nous sommes contents de voir autre chose, de découvrir un nouveau pays et surtout de retrouver Sophie et Vincent, qui viennent nous rejoindre pour 3 semaines en Thaïlande ! Un mélange de sentiments donc, au moment où nous vivons nos derniers moments en Inde…

Mumbaï by night…

Après le diner, nous récupérons nos sacs qui nous attendent bien sagement à l’hôtel avant de prendre la direction de l’aéroport. Il nous faudra plus d’une heure en taxi pour arriver à l’aéroport (situé en plein cœur de la ville), sans même avoir de bouchon… c’est dire si la ville est vaste ! Au contrôle sécurité, nous nous faisons confisquer notre couteau opinel… dans la précipitation du départ, on a complètement oublié de l’enlever du bagage à mains, c’est vraiment pas cool ! On a beau faire les yeux doux à l’agent de sécurité, il ne veut rien savoir, la règle c’est la règle ! On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes… Il est environ 1h du mat lorsque nous décollons et nous quittons officiellement l’Inde. L’avion est quasiment vide, et je ne tarde pas à sombrer dans un profond sommeil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.