Jours 91 à 93 : Tout “wat” bien à Bangkok !

Du 3 au 5 décembre 2011

J91à93_Bangkok

L’immense bouddha couché du Wat Pho

Arrivée à Bangkok (3 déc 2011)

Il est 6h du mat’ lorsque nous atterrissons à Bangkok après une courte nuit de sommeil et nous avons droit à une longue file d’attente pour l’obtention de nos tampons d’entrées, et on râle déjà à l’idée de retrouver tous ces touristes sur les plages du sud ! Nous récupérons nos bagages et filons prendre la navette pour rejoindre le centre-ville. Tout à l’air très moderne, propre et bien ordonné… c’est un peu un choc visuel pour nous qui arrivons de l’Inde où c’était le gros bocson partout !! Ça fait du bien de retrouver un monde « civilisé ». Un taxi rose fluo nous dépose à Banglamphu, le coin préféré des touristes pour se loger car c’est là qu’on trouve toutes les guesthouses bons marchés. Nous en trouvons une à l’écart de l’agitation touristique, située tout au bout d’un petit « soi » (ruelle). Nous posons nos sacs, prenons une douche et ressortons direct ! Malgré la fatigue, nous avons hâte d’aller crapahuter dans la ville et repérer un peu les lieux. Nous commençons par remonter la rue de « Th Kao San », qui constitue un véritable ghetto touristique, fait de boutiques de fringues pas chères, burger king, agences de voyages, etc… Il est encore tôt le matin, les boutiques commencent tout juste à ouvrir et les commerçants sortent leur attirail dehors. L’ambiance est calme pour le moment mais dès ce soir, nous découvrirons un autre visage de Th Kao San, un peu plus déchainée !

Nous allons faire un tour du côté du fleuve « Chao Phraya » (le long fleuve qui traverse toute la ville), pour voir un peu où en sont les inondations. Effectivement, le niveau du fleuve est haut et à certains endroits, des sacs de sable ont été installés sur le sol afin de stopper les eaux. La crue a charrié avec elle tout un tas de végétation arrachée et de déchets qui stagnent désormais sur les bords du fleuve. Certains habitants dont les maisons sont situées le long du fleuve ont les pieds dans l’eau… c’est pas joli joli.

Fleuve Chao Phraya

Après ça, l’heure du déjeuner approche et ça tombe bien car j’ai retrouvé l’appétit… youpi ! D’autant que la cuisine thaï est réputée pour être excellente. Nous nous régalons d’un Kaen Matsaman (un curry musulman thaïlandais, cuisiné avec une sauce à la cacahouète)… un vrai délice ! Maintenant nous sommes fin prêts pour aller découvrir quelques curiosités de la ville.

Notre règle d’or : c’est de ne pas prendre les tuc-tuc. Nous avons entendu tout un tas de trucs sur des gens qui se sont fait bernés par les chauffeurs de tuc-tuc, donc non merci pour nous, on a assez donné en Inde ! On décide donc de commencer à pied, quitte à prendre un bus si on voit que c’est trop loin. Nous commençons par rejoindre à pied un premier temple (« wat » en thaï) qui compte une grande statue du bouddha debout. Devant l’entrée du wat sont affichés tout un tas de portraits du roi, les Thaïlandais lui vouent une profonde admiration, d’autant que c’est son anniversaire très prochainement et qu’en cet honneur, ce sera la fiesta à Bangkok pour célébrer l’anniversaire du Roi ! Pour eux, c’est un jour extrêmement important, c’est un peu comme la fête nationale : défilés militaires, feux d’artifices, rassemblement dans les lieux publics,…

Ensuite, nous rejoignons le Wat Saket perché tout au sommet du Mont d’Or, en plein cœur de la ville. Pour l’atteindre, nous grimpons les marches d’escaliers qui serpentent sur la colline et découvrons le dôme doré en forme de clôche du wat. A l’intérieur se trouve tout un tas de statues du bouddha dans diverses représentations et nombreux thaï qui accomplissent leur prière. Depuis le sommet du Mont d’Or, nous avons une vue panoramique sur Bangkok et la brise fraiche qui souffle nous fait un bien fou car il fait une chaleur à mourir dans cette ville ! Nous nous rendons ainsi compte de l’étendue de la ville qui est vraiment immense. Les toits traditionnels des wats tranchent avec les façades modernes des buildings, c’est très impressionnant ! Cette ville a l’air d’être tout un mélange entre tradition et modernité, c’est un peu le même sentiment que nous avions eu à Pékin.

Wat Saket et le mont d’or 

Vue sur Bangkok depuis le Mont d’or

Après être redescendus du Mont d’Or, nous longeons Th Ratchadamnoen et regagnons notre guesthouse… ça fait déjà une bonne balade pour une première journée ! Dès la tombée de la nuit, les rues sont toutes éclairées, ça nous rappelle un peu les lumières de Noël chez nous, comme ça on n’est pas trop dépaysé ! On ne sait pas trop si c’est tout le temps illuminé comme ça ou si c’est uniquement en l’honneur de l’anniversaire du Roi. Le soir, nous ressortons manger dans Th Kao San et découvrons le nouveau visage de cette rue : c’est très animé et blindé de jeunes touristes occidentaux qui viennent en Thaïlande pour boire et faire la fête. Nous dinons dans un petit stand de rue, des nouilles thaï au poulet et des nems, avec un jus de mangue. Trop bon. Après ça, on fait un tour à pied dans les alentours pour profiter un peu de l’ambiance du soir puis on file se coucher, une bonne nuit de sommeil dans un vrai lit nous fera le plus grand bien !

Visite de Bangkok et la tournée des Wat (4 déc 2011)

Après un bon petit dej à base de muesli aux fruits, nous rejoignons l’embarcadère du Chao Phraya Express (la navette fluviale de Bangkok) pour aller faire quelques visites ! Nous commençons par le « Wat Pho » (à prononcer vaat pôôô) : un bel ensemble de temples très connu à Bangkok car c’est le principal d’entre eux abrite la statue dorée du grand Bouddha couché. 46m de long et 15m de haut, pour illustrer l’ascension de bouddha au nirvana qui symbolise la libération du cycle des réincarnations,pas mal ! La statue recouverte de feuilles d’or brille de mille feux, et elle semble bien à l’étroit entre les quatre murs du temple ! Et heu… question idiote là : il fait comment le bouddha pour s’étirer et étendre les bras ? Et ben il peut pas ! On a du mal à le prendre en photo vue sa taille, alors on prend d’abord la tête (allouette) puis le corps, et enfin les pieds ! D’ailleurs, les plantes des pieds sont finement incrustées de nacre. C’est vraiment beau !

Le bouddha couché du Wat Pho

Le reste du temple possède une impressionnante collection de bouddhas dorés et quelques chedî recouverts de céramique qui rendent hommage à d’anciens rois. Leur forme de cloche carrée est typique du style Ratanakosin (parait-il). Nous déambulons entre les dizaines de statues représentant bouddha dans des positions de médiation ou de totale béatitude et visitons l’ensemble sous la chaleur et avec tout un flot de touristes, mais ça vaut vraiment le coup car ça diffère complètement de tout ce que nous avions vu auparavant en termes de temples !

Nous déjeunons dans un boui-boui du coin et enchainons avec la visite du « Wat Phra Kaew » et du grand palais, les deux autres grandes curiosités de Bangkok ! Et attention : n’entre pas ici qui veut. Il faut être respecté un code vestimentaire bien défini,  shorts proscris pour les garçons et épaules découvertes interdites pour les filles (ça tombe mal, je suis en robe !). Mais pas de panique : le temple prête des vêtements pour ceux qui, comme nous, n’ont pas l’équipement adéquat. Une fois à l’intérieur du temple, nous découvrons à nouveau toute une profusion de façades recouvertes de décors somptueux, de dorures, incrustées de bouts de miroirs, de morceaux de faïences multicolores et de petites sculptures. Ce temple abrite le très vénéré « bouddha d’émeraude » mais malheureusement pour nous, la chapelle du bouddha d’émeraude est fermée lorsque nous y sommes. Tant pis, car le reste du temple vaut carrément le coup ! L’ensemble possède également de magnifiques chedî  dorés dont la base est consituée de petits démons à tête de singes qui sont destinés à supporter les structures. Les murs de l’enceinte sont ornés de fresques très minutieuses qui retracent des scènes du Ramakian (version thaïe du Ramayana indien). Le temple est fièrement gardé par des « gardiens des portes du temples » qui sont en fait des statues colorées représentant des monstres dont certaines sont presque intimidantes ! Nous faisons un tour de l’ensemble du temple et du grand palais qui jouxte le temple avant de ressortir.

Les festivités commencent à se mettre en place en l’honneur de l’anniversaire du roi et les rues aux alentours du Grand Palais sont bordées d’échoppes de nourriture dont chacune affiche fièrement un portrait du roi… les thaï lui vouent vraiment une profonde admiration. Les rues sont animées et de nombreux thaï ont dû faire le déplacement pour assister à l’évènement. Nous en profitons pour acheter quelques trucs à grignoter avant d’aller nous poser un moment dans un parc, puis nous prenons le chemin du retour pour notre guesthouse. En chemin, nous nous arrêtons dans une agence de voyage pour acheter nos places de bus de Krabi, que nous prendrons le lendemain lorsque Sophie et Vincent seront arrivés. Le soir, nous mangeons un bon poisson grillé au barbecue (nous choisissons un red snapper en souvenir de ceux que nous mangions à Bali) dans un resto pas très loin de Th Kao San avant de rentrer nous coucher.

Retrouvailles avec Sophie et Vincent ! (5 décembre 2011)

Aujourd’hui est un jour particulier puisque Sophie et Vincent (ma sœur et son copain) viennent nous rejoindre pour  3 semaines en Thailande ! Voila maintenant trois mois que nous ne les avons pas vus et on est vraiment impatient de les retrouver. Le réveil sonne à 6h30, nous sautons dans nos habits pour aller les accueillir à l’arrivée de la navette aéroport. Ils arrivent avec leurs petites frimousses et leurs sacs sur le dos, prêts pour jouer les baroudeurs avec nous, qu’est-ce que ça fait plaisir de les revoir ! Après les retrouvailles, nous prenons tous les quatre la direction de l’hôtel pour qu’ils puissent prendre une douche pendant que nous rangeons nos affaires pour libérer la chambre. Ils nous ont ramené un bon pot de confiture maison (poire-cannelle made by le padre, ça déchire !) et de la pâte de coin maison aussi, et nous dégustons le tout sans plus tarder autour d’un bon petit dej de retrouvailles, trop bon !

Une fois rassasiés, nous sommes prêts à aller crapahuter dans Bangkok tous les 4. Aujourd’hui, on va y aller mollo quand même car Sophie et Vincent ont passé une nuit blanche dans l’avion et ont 6h de décalage horaire dans les pattes. En plus, ça tombe bien car aujourd’hui, la plupart des sites intéressants sont fermés en raison de l’anniversaire du Roi (c’est aujourd’hui même le jour J !) et tous les thaï se rassemblent dans les rues, les parcs et tous les endroits publics pour célébrer dignement cet évènement national. Quant à nous, nous décidons d’aller faire un tour en long-tail boat (sorte de long bateau à moteur, bien typique de la Thaïlande) pour aller explorer les « klong », les anciens quartiers de la ville qui bordent le fleuve du coté ouest de la ville. Ces quartiers sont constitués d’un alignement de petites maisons en bois construites sur pilotis, dont certaines sont enfouies derrière une végétations luxuriantes faite de plantations de bambou et de cocotiers… on ose imaginer les dégâts qu’on put avoir les inondations sur ce monde fait de bric et de broc. La promenade en bateau est vraiment sympa, nous ne sommes que tous les 4 à bord et nous découvrons une tout autre facette et la ville avec ces petites maisons construites sur le fleuve qui tranchent avec les buildings modernes en arrière-plan…

Après la pause déjeuner, nous nous posons à l’ombre dans un parc pour discuter ensemble de la suite du voyage. Nous savons que nous partons ce soir pour Krabi (point de départ pour aller explorer les îles du sud), mais nous savons aussi que nous voulons éviter à tout prix les îles trop touristiques (du genre Phuket, Ko Phi Phi, Ko Pha Ngan et tout la clique !), d’autant plus que nous sommes en plein milieu de la saison touristique en Thaïlande. Pour cela, il va falloir faire preuve d’ingéniosité si nous voulons trouver des coins préservés du tourisme de masse mais avec un peu d’organisation, on doit pouvoir y arriver. Après mûre réflexion et accord général, nous décidons de commencer notre périple dans les îles par Kho Lanta puis de poursuivre ensuite en descendant vers le sud et en faisant des « sauts de puce » entre plusieurs petites îles… on va devoir jouer les apprentis Robinson Crusoé !

En fin d’après-midi, nous retournons chercher nos sacs à la guesthouse, profitons du wi-fi gratuit pour mettre à jour le blog puis nous partons rejoindre notre bus pour Krabi. Le bus part à 19h30 tandis que le ciel s’éclaire des lumières des feux d’artifices qui éclatent à travers la ville… bon anniversaire au Roi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.