Jours 97 à 99 : Nager avec les poissons colorés à Kho Ngaï…

Du 9 au 11 décembre 2011

J97à99_Kho Ngaï

Nous nous réveillons de bonne heure ce matin, prenons notre petit déjeuner et disons au revoir à M. et Mme Joe. Ce matin, nous quittons la terre de Kho Lanta pour rejoindre en bateau celle de Kho Ngaï, située à environ 8 km de là. Une navette vient nous récupérer pour nous déposer à l’embarcadère, puis nous embarquons sur notre bateau. Le temps n’est pas très beau ce matin et il tombe quelques gouttes de pluie. Tant pis, nous montons sur le pont supérieur pour profiter de la vue ! Sur le début du parcours, le bateau longe la mangrove, la végétation y est très luxuriante !

Nous arrivons 1h30 plus tard au large de la côte de Kho Ngaï et nous découvrons les contours de cette île minuscule, à la végétation très tropicale et avec une immense bande de sable blanc pratiquement déserte. La vedette s’arrête au large de la barrière de corail et un long-tail boat (bateau traditionnel à longue queue) vient nous récupérer pour nous déposer sur la plage… nous installons nos affaires au Kho Haï Villas, dans de petites cabanes encore plus rustiques que celle de Kho Lanta : ici, l’électricité ne fonctionne qu’à partir de 17h et jusqu’au lendemain matin… ça tombe bien, car on n’en aura pas besoin pendant la journée ! Nos petites cabanes sont cachées sous les cocotiers, nous apercevons l’eau bleue depuis nos petits balcons et il n’y a qu’à faire une foulée de pas pour arriver sur la plage… ça sent le paradis !

Nous occupons la majeure partie de notre matinée à la baignade et au snorkelling, car la barrière de corail n’est qu’à quelques brasses de la plage puis nous déjeunons sur la terrasse du restaurant de notre guesthouse : du riz cuisiné avec de l’ananas et servi dans un ananas… trop bon !

Mon miam-miam du midi, appétissant n’est-ce-pas ?

L’après-midi, nous décidons d’aller explorer l’intérieur de l’ile. Nous nous procurons une carte de l’île (dessinée à la main, on croirait qu’on va jouer à la chasse aux trésors !), on se blinde d’anti-moustiques, prenons nos masques et tubas et c’est parti ! Après une bonne demi-heure de marche en pleine jungle, nous arrivons à la « paradise beach », qui est réputée pour le snorkelling. Malheureusement, la marée est basse et les fonds marins sont recouverts de gros oursins plein d’épines, ce qui ne facilite pas les choses ! Tant pis, on se balade sur la plage déserte et en profitons pour ramasser quelques coquillages avant de faire demi-tour car le ciel est menaçant.

Paradise Beach, la plage du bout du monde !

De retour chez nous, le vent souffle fort et la mer est agitée, on sent que le temps va changer ! Nous nous réfugions dans nos ptites cabanes et en profitons pour prendre une bonne douche pour évacuer tout ce sel qui colle partout ! Nous ressortons en fin de journée pour aller manger un bon poisson au barbeque au Seafood Restaurant (un de plus, mmmhhh…).

Le lendemain matin, Vincent se lève aux aurores pour admirer le lever du soleil tandis que nous restons bien au chaud dans nos lits… quel courageux ! Et il nous ramènera de jolies photos. Lorsque nous nous levons à notre tour, nous découvrons un ciel tout bleu et la mer est calme, oufff ! On va pouvoir profiter de la journée !

De nouveau, notre matinée sera bien occupée par la baignade, la bronzette et le snorkeling sur la barrière de corail ! Un vrai cocktail de bien-être, n’est-ce-pas ? Nous avons du mal à réaliser que nous sommes en plein mois de décembre et que nous sommes en maillot de bain sur la plage tandis que chez nous, la saison de ski ne va pas tarder à commencer (enfin, si la neige veut bien pointer le bout de son flocon ^^) et que l’ambiance est aux cadeaux de Noël… ça fait tout bizarre ! Pour nous, c’est la première fois que nous passerons les fêtes loin de nos proches, mais pour l’instant, nous n’en sommes pas là ! Nico renoue avec son enfance et s’amuse avec le sable, il dessine une belle rosace décorée avec des coquillages et le résultat est plutôt bon à en croire les touristes qui s’arrêtent pour admirer ! C’est de l’art effémère comme on dit !

Après le repas de midi, nous retournons faire la sieste dans nos cabanes tandis que Sophie et Vincent retournent explorer l’intérieur de l’île. Ils marchent jusqu’à un joli point de vue qui se situe à l’autre extrémité de l’île et rentrent en fin d’après-midi. Ce soir, c’est la soirée de la full-moon (=pleine lune, pour mam’ & pap’ ^^), qui rime avec party dans toutes les îles du sud… sauf la nôtre ! Et ça nous va très bien car nous recherchons plutôt le calme et la tranquillité. Oui, nous devenons de vrais sauvages ! Pourquoi je parle de ça déjà ? Ah oui, parce qu’en fait, la full-moon s’est transformée en black-moon pendant la soirée et nous avons assisté en direct à une splendide éclipse totale lunaire ! C’était complètement inattendu et vraiment impressionnant de voir l’ombre de la terre se refléter sur la lune progressivement… jusqu’à la recouvrir totalement. Nous avons assisté à ça assis dans le sable sur la plage, et c’était vraiment chouette.

Pour notre dernière journée sur l’île, nous partons en excursion de snorkelling sur un long-tail boat. Nous avalons nos petits déj et préparons nos affaires avant de rejoindre le bateau qui nous attend sur la plage. Dit comme ça, ça semble être un programme merveilleux mais en réalité, le temps n’est pas très beau aujourd’hui : mer agitée, ciel gris et même quelques gouttes de pluie. Tant pis, à défaut de voir le soleil, nous verrons tout un tas de ptits poissons colorés dans les fonds marins ! Le bateau commence par nous déposer dans deux petits ilots minuscules (Kho Cheuk et Kho Ma) qui sont en fait de grosses cavités rocheuses qui surgissent de l’eau tels d’énormes icebergs de pierre.

Ensuite, nous reprenons le bateau, nous sommes complètement trempés et le vent plein de sel vient nous geler les miches, pas cool ! Mais ça vaut le coup car le bateau nous dépose ensuite au large de l’île de Kho Muk où nous sautons dans l’eau qui nous parait super chaude comparé à dehors et nous nageons à l’intérieur d’une grotte toute sombre (du nom de Morakot Cave) qui rejoint une toute petite plage d’eau turquoise. L’endroit ressemble à un cratère de volcan et c’est ici que les pirates venaient cacher leurs trésors autrefois, trop fort ! Nous refaisons marche arrière dans la grotte, et nous suivons la petite loupiotte éclairée de notre conducteur de bateau qui nous guide à l’intérieur de la grotte. Nous partons ensuite pour la 4ème (et dernière) étape de la journée : l’île de Kho Kradan. Nous mangeons sur le bateau avant de plonger dans l’eau pour découvrir de jolis fonds marins pleins de coraux (les plus beaux de cette journée) et tout un tas de petits poissons colorés, tous plus beaux les uns que les autres. On se croirait comme dans un aquarium, c’est chouette ! Nous faisons ensuite un tour à pied le long de l’immense plage de sable blanc de l’île et tombons nez-à-nez (ou pied-à-pied) avec une grosse étoile de mer. Puis nous regagnons le bateau pour faire demi-tour et rentrer sur notre île. Le retour en bateau sera vraiment laborieux car le temps ne s’est pas arrangé durant la journée et au bout de 5min, nous sommes complètement trempés de la tête au pied par l’écume de la mer et nous nous caillons !

Kho Kradan

Notre copine l’étoile de mer ^^

Nico qui fait l’étoile de mer… en l’air !

De retour à la guesthouse, et après une bonne douche (froide), nous allons nous faire masser sur la plage… un bon massage thaï qui vous remet tout bien en place, ça fait du bien ! Pour notre dernière soirée sur l’île, nous dinons au resto de notre guesthouse, demain, nous regagnerons le continent et ce sera la fin de nos aventures robinson’esques ^^ ! Ce petit séjour dans les îles nous aura fait le plus grand bien et nous repartons bien reposés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.