Jour 119 : Un réveillon pas comme les autres… au fin fond du Laos !

… ou la journée où tous nos plans ont changé, suite à une simple rencontre !

Après avoir bien petit-déjeuné au buffet à volonté de la guesthouse d’à côté, nous filons acheter des sandwichs pour le pic-nic. L’objectif du jour est de partir explorer les alentours du village, par une marche à pied d’une heure qui doit nous conduire jusqu’à une grotte… mais c’était sans compter les conseils de notre hôte ! De retour à la guesthouse pour préparer notre petit sac pour la journée, nous papotons 5min avec le père de famille chez qui nous logeons, il nous dit qu’il y a une cérémonie pour la nouvelle année dans un village Khaamu un peu plus loin et qu’il y va avec son fils. L’idée nous tente bien et nous décidons d’aller y faire un tour, « juste une heure ou deux »… Deux moyens pour y aller : à pied par un sentier de 40 min qui longe la Nam Ou, ou en bateau pour 20 min. Nous choisissons d’y aller à pied. Nous logeons donc la Nam Ou sur un étroit petit sentier qui serpente à travers la pampa, nous sommes seuls et on a parfois l’impression d’être un peu paumés mais ma foi, ça correspond aux explications de notre hôte, alors nous continuons. Nous arrivons 40 minutes plus tard au village, celui-ci est habité par une tribu Khamu et bien évidemment nous sommes les seules touristes et  nous ne passons pas inaperçus ! Les villageois et les enfants crient « falang, falang » (terme utilisé pour désigner les touristes, les étrangers) dès qu’ils nous voient passer. Pour eux, pas de différence entre européens, américains, chinois, etc… nous sommes tous des « falangs » et nous venons du merveilleux royaume des falangs ! Un peu comme s’il y avait le Laos et le reste du monde : les falangs !

J119_Réveillon Laos

Le village

Après un rapide petit tour de village, nous nous arrêtons pour observer une partie de « Pétang », version Laotienne de la Pétanque, importée au Laos par les français et très appréciée des Laotiens. A défaut d’avoir du pastis, les Laotiens arrosent leurs parties avec de la Beerlao (bière Lao). Et c’est là que tout va commencer ! Un villageois nous invite à entrer dans la maison d’à côté… nous acceptons un peu timidement, on ne voudrait pas non plus déranger ! Il insiste et nous acceptons d’entrer. Nous découvrons une dizaine de villageois assis parterre autour d’une petite table ronde, en train de faire la cérémonie du « baasii », qui consiste à accrocher de petits bracelets autour du poignet du voisin tout en lui faisant des vœux destinés «  à retrouver l’équilibre ». Bien entendu, à peine arrivés, nous avons nous aussi droit à notre cérémonie du baasii et les villageois nous attrape les poignets pour nous nouer de petits bracelets, comme si nous faisions partie des leurs ! Cet accueil chaleureux nous fait chaud au cœur…

J119_Réveillon Laos2

Cérémonie du « baasii »

Après ça, la maitresse de maison étale sur le sol tout un tas de plats préparés à base de viande et de riz gluant, pendant que le père de famille fait passer de petits verres remplis d’alcool de riz (sticky rice whisky). Les petits verres passent de mains en mains (et de bouches en bouches) car il n’y en a que 2 pour tout le monde ! Evidemment, nous sommes nous aussi invités à boire de leur alcool, comme les autres ! Tout le monde parle et semble intrigué par qui nous sommes et d’où nous venons et heureusement, parmi l’assemblée, se trouvent deux garçons d’une vingtaine d’années qui parlent bien anglais et qui nous traduisent les conversations… nous sommes sauvés !

Par la suite, nous serons invités à aller de familles en familles, nous sommes les « falangs » et qui plus est, des invités de luxe ! Ils ont tous l’air ravis de nous avoir parmi eux. Quant à nous, au début nous étions un peu timides mais on se met très vite dans l’ambiance, ces gens sont tellement chaleureux et accueillant ! Nous nous souviendrons toujours d’une petite dame du village qui nous disait « Nous les khamus, nous n’avons rien, nous sommes pauvres mais nous sommes honorés de vous avoir parmi nous » ! On ne pouvait pas rêver mieux pour notre journée de réveillon…

Finalement, les « une heure ou deux » prévues initialement se transforment en une journée complète et nous rentrons chez nous en fin d’après-midi, juste avant que le soleil ne se couche ! Nous reprenons le même sentier que celui emprunté à l’aller et nous n’en revenons toujours pas de cette journée complètement improvisée ! Nous avons vraiment passé un moment inoubliable avec ces gens, et cette journée restera gravée dans nos mémoires.

Nous finissons notre journée de réveillon au village, qui est bien calme ! La plupart des touristes sont partis fêter leur nouvel an à Luang Prabang. Malgré tout, il y a de l’ambiance ici : les villageois ont poussé les tables de leur resto pour installer des sonos et la musique résonne un peu partout dans le village ! Normalement, le nouvel an Lao a lieu au mois d’avril mais pour autant, ils ne sont pas les derniers pour faire la fête pour notre réveillon !

Nous fêterons la nouvelle année avec 6h d’avance par rapport à nos familles et amis en France… ça fait bizarre de se dire ça ! Pour eux, il n’est que 18h et les festivités commencent à peine… pour nous ça y est, le décompte est terminé et nous allons nous coucher… BONNE ANNEE 2012 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *