Jours 126 et 127 : Vientiane, comme un petit air de France…

 7 & 8 janvier 2012

J127&128_Vientiane

Après une journée transport, repos, blog et glandouille, nous voilà fin prêt pour aller découvrir la capitale laotienne ! Dès notre arrivée ici à Vientiane, nous avons tout de suite ressenti l’influence française qui a fortement laissé ses traces dans la capitale suite à l’ancienne colonisation : écoles françaises, panneaux écrits en français, bars à vins, boulangeries qui vendent du bon pain frais,… on se sent un peu comme à la maison ! Malgré le fait que Vientiane soit la capitale du pays, l’atmosphère y est très sereine et décontractée : peu de circulations automobiles, rues calmes, et les habitants sont toujours aussi souriant ! C’est en fait une « petite » capitale car elle ne compte que 260 000 habitants.

Nous commençons notre découverte de la capitale par la visite du « Haw Pha Kaeo », un ancien temple royal qui est désormais occupé par un musée national d’art sacré. Le musée en lui-même abrite une collection de bouddhas et d’anciens objets. Le bâtiment est vraiment somptueux et est situé en plein cœur d’un agréable jardin.

Le Haw Pha Kaeo

Sculptures sur le temple

Entrée du musée

Nous poursuivons par la visite du « Vat Si Saket », un splendide sanctuaire qui abrite une importante collection de bouddhas (6400 bouddhas très exactement !). Les murs intérieurs du cloître sont criblés de petites niches garnies de minuscules bouddhas en argent ou en porcelaine. De longues étagères supportent des bouddhas assis, de taille et de matière différente (bois, pierre, argent et bronze).

Le Vat Si Saket

Collection de Bouddhas

J127&128_Vientiane2

Petites niches à Bouddhas

Les murs du « sim » sont recouverts de fresques défraichies qui représentent des scènes des vies antérieures du Bouddha.

Nos pas nous conduisent ensuite jusqu’au marché de Talat Khua Din, un des plus grands marchés de produits frais de Vientiane. L’ambiance est toujours très animée dans les marchés asiatiques mais celui-ci a quelque chose de particulier : l’odeur du pain frais vient nous chatouiller les narines ! Alors on en profite pour s’acheter une baguette et quelques bananes pour le gouter !

Le marché

Un tuk-tuk bien chargé !

Nous rejoignions ensuite l’avenue Lan Xang, surnommée également « les champs-Elysées de l’Orient » (rien que ça !). Effectivement, la longue avenue bordée d’arbres se termine par le célèbre « Patuxai », une sorte d’Arc de Triomphe version laotienne (« patuxai » signifiant grosso modo « porte de la victoire »). Celui-ci est entouré d’un gros rond-point en forme d’étoile qui fait penser… au rond point de l’étoile dis-dons ! Mais avec une ambiance beaucoup plus calme et détendue, à la laotienne quoi !

Xan Lang, les champs élysées laotiens !

Le Patuxaï

Toutefois, vu de plus près, le Patuxai ne ressemble pas tant que ça à notre arc de triomphe car il a des particularités bien laotiennes (sculptures, peintures,…). Du sommet, nous avons une vue panoramique sur la ville.

Plafond du Patuxaï

Vue depuis le sommet du Patuxaï

Après la pause déjeuner, nous nous arrêtons encore dans 1 ou 2 vats sur le chemin. L’ambiance y est très paisible, c’est vraiment reposant.

En fin d’après-midi, lorsque la température est redevenue supportable (il fait particulièrement lourd ici…), nous ressortons faire une longue ballade le long du Mékong. Une promenade a été aménagée sur les rives du Mékong et c’est particulièrement agréable en fin de journée, pour se mêler aux familles du coin qui viennent voir le coucher du soleil.

Promenade sur les bords du Mékong

J127&128_Vientiane3

Notre passage à Vientiane aura été assez court, car nous levons le camp le soir même ! Nous prenons un bus de nuit pour rejoindre Paksé, dans le sud du Laos. Nous sommes un peu réticents aux bus de nuit suite à nos mauvaises expériences en Inde où les routes étaient vraiment défoncées et où on passait des nuits complètes à essayer de trouver le sommeil… Toutefois, notre bus a l’air relativement confortable et la route n’a pas l’air en trop mauvais état à en croire les premiers kilomètres… on verra bien demain matin !

J127&128_Vientiane4

Notre dodo pour cette nuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *