Jours 133 à 135 : Du repos à Don Det, sur les 4000 Îles !

 Du 13 au 15 janvier 2012

J133à135_Don Det

Après avoir bien vadrouillé pendant 3 semaines à travers le pays, nous nous accordons quelques jours de repos à Don Det, sur les 4000 îles. Cette région située à l’extrême sud du Laos est composée de tout un tas de petites iles ou ilots, entourés par le Mékong. L’endroit y est particulièrement paisible et détendue, autant dire que c’est parfait pour se reposer !

Don Det 

Ici, nous nous sentions un peu comme « hors du temps », comme si nous étions déconnectés de la réalité ! Heureusement que ça n’a duré que 2 jours me direz-vous ! Au programme de la première journée (attention, ça décoiffe ^^) : grasse mat’, petit dej sur une terrasse surplombant le Mékong, suivie d’une sieste dans le Hamac (oui, faut pas trop forcer non plus !) et puis voilà quoi ! Si, quand même, en fin d’après-midi, lorsqu’il faisait moins chaud, nous nous sommes décidés pour aller faire un tour à pied sur l’île. C’est là que nous avons croisé Morvan et Marie (nos copains rencontrés quelques jours plus tôt à Tad Lo) qui avaient l’air d’avoir un programme aussi chargé que le nôtre. Du coup, nous sommes partis tous les 4 nous promener sur l’Île, puis nous avons fait une partie de pétanque à la tombée du jour, suivie d’un diner en terrasse, et enfin une soirée belotte ! Mine de rien, on en a fait des choses pendant cette journée de repos !

Farniente….

… Farniente…

… et Farniente !

Le deuxième jour, nous voilà partis en bicyclette pour aller explorer l’île voisine de Don Khône. Cette île compte notamment des chutes d’eau, appelées « Li Phi Waterfall », ce qui signifie « piège à esprits ». Effectivement, les habitants croient que les chutes capturent les mauvais esprits. Nous galérons un peu à trouver le bon chemin, faisons plusieurs fois demi-tour sur un soleil de plomb qui commence à nous taper sur le système ! Finalement, on était bien dans le hamac !

Nous finissons par trouver les chutes, l’endroit est assez touristique mais c’est quand même joli ! Il y a un courant de folie et on se demande ce que ça doit être pendant la saison des pluies lorsque le niveau de l’eau est encore plus élevé.

Li Phi Waterfall

Après ça, nous cherchons un petit coin calme pour faire trempette. Nous finissons par trouver une grande plage de sable fin, en plein cagnard mais heureusement, le ciel commence à se couvrir. L’eau n’a pas l’air trop crade ici, ça circule beaucoup avec le courant et je me décide pour faire trempette sans trop m’éloigner du bord !

Nous reprenons nos bicyclettes et partons cette fois-ci de l’autre côté de l’île, le côté est, qui est un peu plus sauvage. Nous commençons par traverser le village, où les habitants sont en train de casser de grosses noix de coco, sous le regard des plus petits. Puis nous sortons progressivement du village et faisons rapidement demi-tour pour rentrer à Don Det.

Un petit air de Copacabana…

Session tranchage de noix de coco !

Nous en profitons pour acheter nos tickets de bus pour le Cambodge. Le gars a qui nous les achetons n’a pas l’air hyper honnête, il essaie de nous embrouiller avec les taux de change, fait mine que tout d’un coup, comme par magie, il ne comprend plus l’anglais… bref, une vraie tête de mule ! Ici, à Don Det, les gens sont globalement moins sympathiques qu’ailleurs au Laos… disons qu’ils sont beaucoup plus dans un rapport « business-business », difficile de discuter d’autre chose… c’est dommage.

Le soir, nous croisons de nouveau Morvan et Marie et nous dinons tous les quatre tranquillement sur la terrasse d’un resto. Je me sens un peu barbouillée et n’ai pas beaucoup d’appétit, ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé… une bonne nuit de sommeil et tout ira mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *