Jours 164 & 165 : Shark Bay et les dauphins de Monkey Mia

13 et 14 février 2012

J164&165_Shark Bay

Nous reprenons la route de bonne heure de suivons la « world heritage drive » qui mène jusqu’à la ville de Dengham, dans la péninsule de Shark Bay. La route est vraiment belle avec la lumière du soleil matinal qui éclaire le bush, et nous enchainons des km et des km de ligne droite qui traverse le bush. La route pénètre progressivement dans la région de Shark Bay, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. La région englobe plus de 1500km de côtes ainsi que de nombreuses iles.

Trop happy dans notre hippie camper !!

Un emeu (sorte d’autruche) qui traverse la route !

C’est aussi l’un des écosystèmes les plus riches d’Australie-Occidentale, avec de nombreuses espèce végétales et animales.

Un joli cacatoes

Notre premier stop de la journée est Hamelin Pool, une réserve marine abritant une colonie de Stromatolites. Derrière ce nom barbare se caches des formations vieilles de 3,5 milliards d’années qui vivent sous l’eau ! Les stromatolites sont une clé de l’évolution car elles ont longtemps constituées une des seules formes de vie terrestre. En consommant du dioxyde de carbone et en rejetant de l’oxygène, elles ont contribué à la formation de l’atmosphère et donc à l’apparition d’autres formes de vie. Il est particulièrement facile de les observer à marée basse grâce à une passerelle aménagée. Nous découvrons ainsi des dizaines de formations aux formes arrondies qui vivent dans les eaux peu profondes. Le paysage est absolument surnaturel, avec les eaux translucides et la mer couleur turquoise qui se confond avec le bleu du ciel.

Nous reprenons la route et nous nous arrêtons un peu plus loin à Shell Beach, une plage entièrement formée par de minuscules coquillages blancs empilés les uns sur les autres. Vu de loin, on croirait que c’est du sable blanc mais en fait, ce sont bien des milliers de coquillages ! Par endroit, ces coquillages se sont mêmes agglomérés pour former des sortes de solides briques blanches qui ont servi à la construction de certains bâtiments dans la région de Shark Bay. On en profite pour faire une petite trempette dans les eaux translucides même si le niveau d’eau est très bas en raison de la marée basse.

Un peu plus loin sur la route, c’est le point de vue de Eaggle Bluff qui nous attend ! Depuis ce point de vue installé au sommet d’une falaise, nous avons une vue spectaculaire sur le littoral et nous apercevons des requins et des raies qui nagent en contrebas dans les eaux translucides et peu profondes. L’endroit est également propice à l’observation des aigles, mais nous n’aurons pas la chance d’en apercevoir.

Nous poursuivons notre route jusqu’à la petite ville de Denham, où nous en profitons pour faire quelques courses avant d’aller déjeuner sur une aire de pic-nic aménagée sur le bord de la plage. On fait un petit saut au centre d’informations des visiteurs pour récupérer quelques infos sur la région puis nous filons au « Little Lagoon », un bassin parfaitement circulaire situé en plein cœur du bush.

Droles d’habitants a Denham !!

Notre pot pic-nic… pas degueu !

Un peu plus loin sur la route se trouve le parc national de François Peron mais celui-ci n’est accessible qu’en 4×4, nous n’aurons donc pas la possibilité d’y aller avec notre simple petit van !

” Nico… jcrois qu’il y a un gros lezard juste laaaa… !! “

Le soir, nous retournons manger à Little Lagoon pour profiter du barbecue… qui ne marche pas ! Décidemment, nous n’avons pas de chance avec les barbecues, nous qui voulions faire cuire nos saucisses et nos chapatis, nous sommes bons pour sortir notre propre gaz… Nous papotons avec 3 anglais qui suivent le même itinéraire que nous depuis quelques jours.

Le soir, nous trouvons une petite place parfaite juste à côté d’un centre de tir qui domine le Little Lagoon ! Nous sommes à l’écart de la route principale et donc on ne risque pas trop d’être vus, il faudra juste déguerpir assez vite demain matin si on ne veut pas avoir la visite du ranger. Halala, c’est un boulot à temps plein d’être hors la loi ^^ !

Le lendemain matin, nous nous levons de bonne heure pour assister à la séance de nourrissage des dauphins qui se déroule à Monkey Mia. C’est la première fois que nous allons pouvoir observer des dauphins de près et qui plus est, dans leur milieu naturel et non pas dans un parc aquatique, on est excités comme des puces. En fait, la plage de Monkey Mia est réputée pour l’observation des dauphins car ils viennent tous les matins en petit groupe sur le bord de la plage pour chercher leur poisson.

Nous poursuivons la matinée par une balade aux alentours de Monkey Mia, ce qui permet de découvrir l’outback ainsi qu’une immense plage déserte de sable blanc.

La plage de Monkey Mia… Mamma miiiia !!

Nous passons le reste de la journée à nous baigner et à buller sur la belle plage de Monkey Mia. On profite des douches gratuites avant de reprendre notre route. Ce soir, nous retournons dormir au relais routier de Overlander, dans le bush !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.