Jours 200 & 201 : Christchurch, une ville sous les tremblements…

21 et 22 mars 2012

IMG_6899 (Copier)

Re-start : le nouveau quartier commerçant de Christchurch

Nous quittons l’Australie de bonne heure, en ce 21 mars 2012… notre avion décolle et s’éloigne petit à petit pour rejoindre d’autres contrées… en Nouvelle-Zélande ! Une page du voyage se tourne, car l’Australie faisait partie des pays que nous attendions avec impatience… mais nous sommes ravis de découvrir de nouvelles choses en Nouvelle-Zélande, c’est toujours le même partage de sentiments lorsque nous quittons un pays pour en rejoindre un autre. Amertume de partir et impatience de découvrir ! Notre avion ne tarde pas à survoler les terres néo-zélandaises et nous avons la chance d’avoir un temps complètement dégagé, ce qui nous permet de voir les hauts sommets des montagnes, quelques lacs et de belles vallées, nous sommes impatients d’aller voir tout ça de plus près ! Nous avons droit à des petites télés individuelles et nous en profitons pour regarder des films. Je dévore « The help » tandis que Nico s’attaque à « The descendants »… deux films récents qu’on n’avait pas vus ! Nous atterrissons à Christchurch en début d’après-midi et nous perdons de nouveau deux heures dans le décalage horaire, nous avons maintenant 12h d’avance sur la France, nous sommes aux antipodes ! Une fois dans le hall de l’aéroport, et après avoir fait tamponné nos passeports (chouette, un nouveau tampon tout neuf, un de plus dans notre collection !), nous avons droit à un contrôle complet de nos bagages : avez-vous de la nourriture ? des médicaments ? etc… Les semelles de nos chaussures passent au peigne fin pour s’assurer qu’on ne ramène pas des vilaines bactéries sur les terres Néo-Zélandaises, ils sont bizarres ces kiwis ! Bon l’avantage c’est que nos chaussures nous sont rendues toutes propres, toutes nettoyées, comme neuves ! Ma foi, c’est pas tous les jours que les douaniers nous nettoient nos chaussures héhé ^^.

Après ça, nous rejoignons le centre-ville en bus, et on sent tout de suite l’écart de température. Il ne doit pas faire plus de 15° ici mais le soleil brille, alors tant mieux. Nous mangeons un morceau en ville avant de rejoindre notre backpacker. Nous découvrons que le centre-ville de Christchurch est « fermé » par de gros grillages qui interdisent l’accès. Suite aux tremblements de terre de février 2011, le centre-ville a connu de graves dégâts et de nombreux bâtiments ont été sérieusement endommagés (voir même complètement détruits). Du coup, d’importants travaux sont en cours pour remettre tout ça d’aplomb. Nous apercevons certains bâtiments et habitations qui sont encore sous les décombres… on n’avait pas réalisé à quel point ce tremblement de terre avait causé de si gros dégâts dans cette ville.

Encore des traces des tremblements de terre

Le lendemain matin, le temps est pluvieux et nous en profitons pour nous reposer un peu au backpacker. Nous nous décidons finalement pour partir faire un tout à pied en ville. Nous commençons par visiter le Botanic Garden, un grand parc au milieu duquel coule « l’Avon », une rivière sur laquelle les petites barques défilent tranquillement, c’est très romantique. Il y a de nombreux jardins avec plein de variété d’arbres et de fleurs.

Pendant ce temps, le temps s’est arrangé et le soleil a refait son apparition. Nous en profitons pour aller grignoter un morceau en terrasse dans le coin « re-start », un centre commerçant temporaire qui a été réalisé en utilisant de gros containers dans lesquels se sont installés quelques boutiques et cafés-restaurants. Nous profitons du soleil sur la terrasse d’un petit resto, nous qui pensions avoir que de la pluie en Nouvelle-Zélande, nous sommes gâtés !

Re-start : le nouveau quartier commerçant de Christchurch

Déjeuner en terrasse, et avec le soleil !

Nous flânons un peu dans les boutiques, notamment chez « Katmandu », une marque de matériel de rando qui fait des soldes vraiment intéressantes : -75% sur certains articles ! Du coup, on en profite pour renouveler certaines de nos fringues qui ont vraiment souffert ! Ensuite on flâne un peu dans les librairies pour se trouver de nouveaux bouquins à lire. De retour au backpacker, Nico fait un tour dans le spa gratuit mis à disposition (sauna et bains à remouds)… il a le spa pour lui tout seul et ça a l’air de lui plaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.