Jours 208 & 209 : Région du Fiordland – Key Summit & Milford Sound

29 & 30 mars 2012

IMG_7846 (Copier)

Reflets du Mitre Peak sur l’eau du Milford Sound

Nous quittons de bonne heure notre super emplacement en bord de lac, 179km nous attendent pour rejoindre Te Anau, une petite ville de la région du Fiordland. Il fait beau, le ciel est bleu et la route traverse de grandes prairies verdoyantes sur fond de collines vallonnées. Le Fiordland est une des régions les plus sauvages de la Nouvelle-Zélande. Elle est caractérisée par ses paysages montagneux, escarpés et boisés, et est entaillée de nombreux fjords profonds qui s’avancent dans les terres, tels des doigts crochus, dans la mer de Tasman. Au cours de ces deux jours, nous avons prévu de visiter l’un deux, le Milford Sound. Mais avant de nous y rendre, nous comptons visiter un peu la région qui offre notamment de belles possibilités de balades. Nous commençons par suivre la très jolie route qui relie Te Anau à la région des fjords.

Sur la route du Fiordland…

Nous faisons un stop au « mirror lake », un endroit d’où l’on peut voir les montagnes se refléter à la perfection dans les eaux du lac Te Anau. L’eau du lac est parfaitement transparente et on distingue très bien le fond. Par la suite, nous croiserons plein de lac miroirs comme celui-ci, c’est vraiment magnifique.

Le lac-mirroir

Nous mangeons un morceau rapidement dans le van avant de partir pour une ballade de 3h jusqu’au Key Summit. Nous suivons en fait une portion du Routeburn Track, qui est un des treks les plus célèbres de Nouvelle-Zélande. Le sentier grimpe à travers une dense forêt et on se croirait tout droit sortis d’un épisode de la trilogie « le seigneur des anneaux » avec le sol recouvert de tapis de fougères et le tronc des arbres parsemé d’une épaisse couche de mousse verte… incroyable ! Si ça continue, on va voir un « hobbit » sortir de la forêt !

Nous arrivons au sommet du Key Summit qui offre un beau point de vue sur les montagnes environnantes, notamment le Mont Daran, qui est un peu caché derrière les nuages. Nous distinguons également au loin l’embouchure du Milford Sound que nous irons visiter demain.

Vue depuis le sommet du Key Summit (mont Daran)

De retour au van, nous prenons la direction du lac Gunn, où se trouve un campground sur lequel nous pouvons rester moyennant la somme de 10$. L’endroit est vraiment paisible (bien qu’il ne fasse pas bien chaud !) et d’autres campervan sont déjà installés. Nous nous mettons bien au chaud dans le van tandis que la journée s’achève…

Lac Gunn

Le lendemain matin, nous nous réveillons de bonne heure tandis que les nuages et les montagnes se reflètent sur le lac Gunn. Nous levons le camp et mettons le cap en direction du Milford Sound. Une fois de plus, il fait grand beau, le ciel est dégagé, et le soleil commence à éclairer le sommet des montagnes… une belle journée en perspective !

Seulement voilà, nous passons sous un tunnel et là, les choses se gâtent car à la sortie du tunnel, nous sommes accueillis par un gros nuage de brouillard… grrrrrr ! On sent que le soleil n’est pas bien loin mais il n’arrive pas à percer les nuages… pourvu que ça ne dure pas ! Nous prenons notre pdj sur le parking du Milford Sound en guettant par la fenêtre pour voir si les choses s’arrangent mais les nuages ont l’air bien accrochés. Nous partons réserver notre tour en bateau dans le fjord et là, nous découvrons que nous avons changé d’heure 1 semaine trop tôt ! Voilà donc une semaine que nous vivons avec 1h de retard sur l’horloge néo-zélandaise et nous nous en rendons compte seulement maintenant ! On était dans notre monde à nous, sur notre fuseau-horaire, preuve de notre totale déconnexion ^^ ! Du coup voilà, à cause de ce petit problème de montre, nous avons loupé le bateau de 10h qui est parti il y a 40min déjà, tandis qu’à nos montres, il n’est que 9h40… la nana du guichet doit nous prendre pour des ahuris (mais ça la fait bien rire quand même) et nous on se regarde un peu perplexes ! Nous réservons donc le prochain bateau, qui part à 12h30 et croisons les doigts pour que la météo s’arrange d’ici là. Nous partons faire un petit tour à pied, avec les nuages accrochés au sommet des montagnes et la légère brume qui se dégage du fjord, l’endroit a quelque chose de mystique… N’oublions pas qu’ici, il pleut plus de 200j par an, avec un record de précipitations !

Toutefois, il semblerait que la chance est décidée de nous sourire puisque peu de temps avant d’embarquer dans le bateau, le miracle se produit. Le ciel se dégage petit à petit et le soleil commence à pointer son nez… nous embarquons sur le bateau, et nous voilà partis pour 2h30 de « croisière-nature » sur le fjord. Une dame nous commente la visite au micro, ce qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur le coin.

Croisière en bateau sur le Milford Sound

Nous apercevons les arbres arrimés sur les pentes rocheuses du fjord et qui s’en détache parfois, causant une « avalanche boisée » dans l’eau. Nous découvrons de multiples cascades, qui sont pour la plupart « temporaires » et causées par les pluies. Le bateau s’approche tout près de la paroi, au pied de la cascade, et nous distinguons l’arc-en-ciel créé par les gouttes d’eau qui se mélangent aux rayons du soleil.

Cascades sur le fjord

Nous apercevons quelques colonies de phoques qui se font tranquillement dorer la pilule sur les rochers ou qui batifolent dans l’eau. Le bateau nous conduit jusqu’au bout du fjord, là où les falaises s’élargissent pour laisser entrer la mer de Tasman.

Suite de la balade, tout au bout du fjord, près de la mer de Tasman…

Nous sommes encerclés par des montagnes impressionnantes qui se détachent sur le fjord. Parmi elle se trouve le Mitre Peak, un sommet pointu spectaculaire, qui se dresse tout droit du haut de ses 1692m ! La montagne se jette directement dans l’eau, c’est impressionnant ! C’est LE paysage par excellence représentée sur toutes les brochures touristiques ou cartes postales du Milford Sound : le sommet du Mitre Peak qui se reflète dans les eaux du fjord.

Mitre Peak, Milford Sound

Déjà 2h30 se sont écoulées et la croisière se termine… nous voilà de retour à l’embarcadère. Nous sommes ravis d’avoir pu découvrir cet endroit splendide et le Milford Sound restera pour nous un coup de cœur pour la beauté et l’immensité des paysages.

Reflets du Mitre Peak sur l’eau du Milford Sound

Nous reprenons notre route et nous nous arrêtons en chemin pour faire un tour à pied près du lac Gunn. L’eau du lac est parfaitement plate et nous voyons les montagnes et le ciel qui se reflète sur l’eau, tel un miroir, c’est superbe !

Nous apercevons des Kea, une espèce de perroquet néo-zélandais

Reflets sur le lac Gunn

Nous roulons de nouveau, dépassons Te Anau, et dormons sur la route, à proximité d’une station essence car nous sommes à sec ! Nous attendrons demain matin pour faire le plein et repartir pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *