Jour 220 : Traversée Picton-Wellington : en route pour l’île du nord !

IMG_8526 (Copier)

Wellington… retour à la civilisation !

Encore une fois, le réveil est matinal puisqu’il vient nous tirer du lit à 6h15… Pas de temps à perdre car nous devons nous présenter au check-in du bateau pour 7h (alors que le bateau ne part qu’à 8h, c’est rageant !). On est pas bien réveillés mais bon pas le choix, faut qu’on se bouge ! Nous arrivons à 7h pile pour le check-in, tout est nickel, on patiente un peu avant de pouvoir embarquer. On gare le van dans la cale du bateau, ça nous rappelle un peu les vacances en Corse car c’est un peu le même type de bateau. Nous nous installons à bord, sur de bons sièges confortables, et je trouve même une prise électrique juste à côté de mon siège, ce qui me permet de recharger la batterie de l’ordi… cool !

Au revoir l’île du sud…

Le bateau sort du port et 4h de traversée nous attendent pour rejoindre Wellington, sur l’île du nord. Le paysage à l’extérieur est joli, car Picton est situé tout au fond d’une anse, constitué de dizaines de petites îles sauvages et inhabitées. Nico bouquine pendant que je prépare quelques articles pour le blog (j’ai du retard à rattraper !). Quatre heures plus tard, nous approchons des côtes de l’île du Nord. Nous commençons à apercevoir les immeubles de Wellington. Le bateau se rapproche petit à petit tandis que nous montons sur le pont pour profiter de la vue sur la ville et le port.

On se rapproche de Wellington…

Les docks de Wellongton

Wellington est avant tout la capitale de la Nouvelle-Zélande et elle compte 164 000 habitants… C’est donc une capitale de petite taille ! Nous n’aurons pas beaucoup de temps à consacrer à la ville car nous n’avons que 10 jours à passer sur l’île du nord et à choisir, nous préférons nous évader dans la nature ! Toutefois, nous consacrons l’après-midi à la visite du musée Te Papa, un musée passionnant sur l’histoire et la culture du pays. D’ailleurs, « Te Papa » signifie « boîte aux trésors » en Maori, ça en dit donc long sur le contenu du musée. Le musée est situé dans un bâtiment emblématique qui domine le front de mer.

Musée Te Papa, la « boîte aux trésors »…

Ainsi, nous en apprenons davantage sur la formation des tremblements de terre qui secouent régulièrement le pays, l’histoire naturelle et l’environnement, la faune et la flore mais nous découvrons aussi toute une collection d’objets maoris minutieusement sculptés dans le bois (bijoux, armes, …). Nous qui d’habitude ne sommes pas très portés sur les musées, on trouve celui-ci interactif et bien conçu, et qui plus est, l’entrée est gratuite.

Sculpture Maorie

« Marae », maison traditionnelle maorie

La nuit est déjà en train de tomber lorsque nous ressortons du musée, mine de rien, on a passé près de 4h à l’intérieur ! On vient presque battre le record du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg ! Nous passons faire quelques courses chez New World avant de reprendre de nouveau la route. D’ores et déjà, l’île du nord nous semble plus développée que l’île du sud. Nous avons du mal à trouver une aire de repos mais nous finissons par en trouver une située un peu à l’écart de la route principale dans une réserve forestière… parfait pour cette première nuit sur l’île du nord !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.