Jour 236 : Journée marathon à Puerto Natales !

P1050927 (Copier)

En route pour Puerto Natales, à travers les plaines patagones !

Ce matin, nous avons droit à un petit déjeuner de roi à notre guesthouse… un vrai régal pour bien commencer la journée. Une fois le ventre bien repu, nous bouclons nos sacs et partons prendre notre bus pour Puerto Natales. Cette ville est le point de départ pour aller explorer le parc national du Torres Del Paine, très réputé en Patagonie. Nous partons sous une épaisse couche de brouillard, et le paysage est tout blanc avec le givre qui est venu recouvrir les champs. Peu de temps après, le soleil perce à travers les nuages et le ciel se découvre, nous découvrons les vastes étendues des steppes patagonnes, qui s’étirent à perte de vue, de part et d’autre de la route. Le paysage est vraiment chouette. Nous sommes vraiment en plein cœur du « No man’s land », un presque bout du monde !

En route pour Puerto Natales, à travers les plaines patagones !

On commence à apercevoir les montagnes

Le bus s’immobilise un peu plus loin sur la route, nous jetons un coup d’œil par la fenêtre et nous apercevons des centaines et centaines de moutons qui encerclent le bus. D’autres voitures sont immobilisées devant nous, et nous n’avons plus qu’une chose à faire : attendre que les moutons soient passés. Ils sont guidés par plusieurs chiens et des fermiers à cheval, vêtu avec de gros manteaux (en laine de mouton^^)… le spectacle est digne d’une carte postale ! Nous attendons que Messieurs et mesdames les moutons aient finit de traverser, avant de pouvoir repartir !

Invasion de moutons sur la route !

Impressionnant !

Nous arrivons en fin de matinée à Puerto Natales, déposons nos affaires dans une guesthouse (une petite auberge familiale bien sympathique) et nous filons manger un morceau… nos estomacs crient famine. Nous goutons une espèce de soupe de poisson, mais difficile d’identifier vraiment ce qui flotte dans nos assiettes, on essaie de finir difficilement, mais c’était pas terrible !

C’est à partir de là que commence notre après-midi marathon ! En effet, nous aimerions partir dès demain dans le parc national du Torres del Paine, et effectuer le circuit du W, ce qui suppose 4 journées de marche. Le temps étant particulièrement frisquet à cette période, notre idée première était de dormir en refuge. Malheureusement à l’heure qu’il est, la plupart des refuges ont fermé (nous sommes vraiment en hors saison) et ceux qui restent ouverts ne sont vraiment pas donnés : 40$US sans compter les repas… beaucoup trop cher pour nous ! Du coup, on parcourt la ville en long et en large pour tenter de trouver une autre solution, on tergiverse, on change d’avis, puis on rechange d’avis une nouvelle fois et après moultes tergiversations, nous finissons par opter pour la solution camping, de loin la plus économique (et la plus aventurière aussi) !

Pendant ce temps, les heures défilent évidemment, et il faut faire vite car nous n’avons RIEN mais alors absolument rien pour camper. Nous commençons par aller acheter les tickets de bus pour rejoindre l’entrée du parc qui se trouve à 200km de la ville. Le gars est sympa et il nous fait un prix sur les billets, nous économisons 3000 pesos par billets, comme quoi, ça a quand même du bon de venir en hors saison ! Nous partons ensuite à la recherche des boutiques de location de matériel, et sur recommandation du propriétaire de notre GH, nous filons dans l’une d’entre elle… qui est fermée… grrrrrr décidemment, nous n’avons pas de chance. Heureusement, le proprio de notre GH est sympa, il passe un coup de fil au responsable du magasin qui promet de revenir dans une heure. Une lueur d’espoir revient. En attendant, nous filons voir un autre magasin de location pour tenter de trouver une tente et pour se renseigner sur les prix. L’heure venue, nous retournons dans le premier magasin, le gars est très sympa, et nous lui louons à peu près tout : des tapis de sol, des couvertures en polaire, un réchaud et set de cuisine. Il ne nous manque plus que la tente, que nous retournons chercher dans le second magasin…bonjour les allées et venues aux quatre coins de la ville ! Les garçons s’en occupent pendant que Lolotte et moi allons acheter des petites bouteilles de gaz. Il ne nous reste plus qu’une chose : les courses ! Prévoir toute la bouffe pour 4 jours, ce n’est pas évident, surtout que c’est nous qui allons porter tout ça. Nous optons pour des trucs vite cuit et pas trop lourd : soupes, nouilles déshydratées, purée, chocolat, barres de céréales, saucisson, sachets de thé… Nous passons ensuite retirer de l’argent pour pouvoir payer l’entrée du parc, avant de déposer tout notre bazar dans la chambre… puis de ressortir pour diner. Décidemment, on ne s’est pas arrêté une minute cet après-midi. Il ne nous manque plus qu’à faire nos sacs : on prend des vêtements chauds, les duvets, on se répartit la bouffe et on laisse tout le reste à la guesthouse. Il est plus de 22h lorsque nous partons nous coucher, on en peut plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.