Jours 241 & 242 : El Calafate et le glacier Perito Moreno

1 et 2 mai 2012

IMG_0007 (Copier)

Pas de répit après ces 4 jours de trek au Torres Del Paine, ce matin, nous prenons le bus à 7h30 ! Comme nous sommes en hors saison, les bus se font plus rares, et il ne faut pas louper le coche ! Du coup, la grasse mat’ sera pour plus tard… Nous partons rejoindre El Calafate, située de l’autre coté de la frontière, en Argentine. La route (et le paysage) est recouverte de neige, c’est tout blanc partout ! Nous qui n’avons pas vu la neige depuis quasiment 1 an, nous sommes excités comme des gamins ! Le bus nous arrête en plein milieu du « no man’s land » pour le passage de frontière entre le Chili et l’Argentine. On descend du bus, on passe la douane chilienne, on remonte dans le bus, on passe la douane argentine, un ptit coup de tambon par-ci, une ptite photo souvenir par-là, et hop, le tour est joué !

Passage de frontière Chili-Argentine… sous la neige !

Bienvenido en Argentina chicos !

Nous arrivons à El Calafate après 6h de bus à travers la pampa herbeuse et venteuse. La neige a laissé sa place à la pluie… puis finalement au soleil ! Cette météo patagone, c’est à n’y rien comprendre ! El Calafate est située au pied de la cordillère des Andes, près du parc national Los Glaciares, qui abrite notamment le célèbre et mondialement connu : le glacier Perito Moreno. Aujourd’hui nous sommes le 1er mai, et c’est un jour férié aussi en Argentine (un des 17 jours fériés que compte le pays!), et donc tout est fermé et il n’y a pas un chat dans les rues. L’ambiance est un peu particulière, on se croirait un peu dans une ville fantôme. Nous déposons nos affaires dans une guesthouse (un gros chalet en bois) puis nous repartons en ville pour tenter de trouver une âme qui vive. Nous faisons le tour des agences et des compagnies de bus pour organiser notre excursion du lendemain au Perito Moreno, nous finissons par opter par un A/R en taxi (qui nous revient moins cher compte tenu que nous sommes 4) et nous trouvons même un petit supermarché ouvert… victoire les enfants !

Le lendemain matin, réveil en fanfare ! Nous sommes réveillés par quelqu’un qui tape à notre porte… au début je crois que c’est Nico qui nous fait une blague, j’entrouve la porte et je vois un type de la guesthouse qui me dit que le chauffeur de taxi nous attend en bas… je luis réponds d’une voix ensommeillée que nous avions rdv à 9h et qu’il n’est que 8h… il me regarde d’un air surpris et me réponds que non, il est bien 9h car nous avons une heure de décalage avec le Chili… bingoooo ! Une fois de plus, nous avons oublié de changer d’heure. Décidément, on a du mal avec nos montres ! Je m’habille en vitesse et descends voir le chauffeur, et après m’être excusée pour ce léger contretemps, je lui demande s’il peut revenir dans 1h, histoire qu’on ait le temps de prendre un petit dej. Il est sympa et nous réponds qu’il n’y a aucun problème… ouff !

A 10h, nous voilà donc partis tous les 4 en taxi, pour rejoindre le parc national Los Glaciares, situé à environ 80km d’El Calafate. Le ciel est couvert mais nous apercevons quand même quelques éclaircies… y’a de l’espoir. Nous payons 15000 pesos chacun pour l’entrée du parc… glurps, c’est pas conné leur glacier ! Le chauffeur nous dépose au départ de la passerelle qui fait face au Perito Moreno et permet de découvrir le glacier sous toutes ses formes.

Arrivée près du glacier

Nous ne tardons pas à apercevoir cette énorme masse de glace, qui est un peu un passage obligé en Patagonie (même si l’endroit est assez touristique, il faut bien le reconnaître). Nous sommes tout de suite impressionnés par la taille du glacier : 15km de profondeur, 5km de long et 60m de hauteur de glace… c’est un véritable monstre de glace ! Et nous sommes à moins de 200m d’altitude, c’est vraiment incroyable ! Nous avions vu ce glacier de nombreuses fois en photo, mais le voir là devant nous, à seulement 300m de la glace, c’est autre chose ! On a vraiment la sensation qu’on pourrait toucher la glace rien qu’en tendant le bras…

Le Perito Moreno : 15km de profondeur, 5km de long et 60m de haut !

Le front de glace

Le pont de glace qui a cédé il y a quelques années

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Perito Moreno est un des glaciers les plus spectaculaires et les plus vivants au monde. La glace se forme en haut des montagnes, à 200m d’altitude puis glisse progressivement le long des versants, et le glacier gagne de l’espace : il avance de près de 3m par jour. Une véritable force de la nature.

Les icebergs de glace bleue qui dérivent

Une des premières choses qui nous interpelle, c’est le bruit que fait le glacier. Il gronde, il craque, il grince, et nous apercevons même de gros blocs de glace qui se détache dans un fracas impressionnant. Le bloc de glace forme ensuite un icebrerg qui dérive au large du glacier… c’est comme un mini-antarctique !

Un carré de ciel bleu… on en profite !

Sommets enneigés autour du glacier

Nous avançons à travers les nombreux belvédères et terrasse tout en observant les formes hallucinantes formées par la glace bleue : des crevasses, des trous, des bosses… c’est fascinant ! Nous passons près de 3h à déambuler sur les passerelles métalliques avant de rejoindre notre chauffeur de taxi.

La glace bleue

Crevasses dans le glacier

Une petite cabane dans la glace !

Alors que nous sommes sur le chemin du retour, le ciel se dégage petit à petit et le soleil fait son apparition… il doit faire un temps magnifique maintenant sur le glacier, c’est un peu rageant mais bon, c’est le jeu ma pauv’ lucette ! De retour à El Calafate, nous passons à la gare routière pour réserver nos billets de bus pour le lendemain, nous en profitons pour réserver aussi notre trajet en bus jusqu’à Bariloche car en pleine saison basse, il n’y a qu’1 bus tous les 4 jours ! Là encore, mieux vaut ne pas le louper, sinon on est bon pour attendre le prochain bus pendant 4j ! Demain, nous rejoindrons le petit village de El Chaltén, et partirons découvrir (si le temps le permet…) le légendaire Fitz Roy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *