Jours 261 & 262 : On refait un petit tour à… Valparaiso !

21 & 22 mai 2012IMG_1334 (Copier)Après une nuit dans le bus, nous arrivons de bon matin à Santiago ! Mais nous ne nous y arrêtons pas, et nous reprenons un autre bus direction… Valparaiso ! Mais pourquoi est-ce qu’on y retourne alors qu’on y est déjà allé ? Etrange n’est-ce-pas… et ben parce qu’on a aimé, tout simplement, et qu’en plus, ça permet à Laurence et Olivier de visiter la ville à leur tour. Non sérieusement, cette jolie ville nous avait vraiment plu et comme il nous restait deux jours avant de nous envoler pour l’île de Pâques, on a décidé d’y refaire un tour. Et puis aujourd’hui est un jour particulier pour le Chili : nous sommes le 21 mai ! C’est un jour férié car c’est la date anniversaire de la bataille navale d’Iquique au cours de laquelle Arthuro Prat trouva la mort (en 1879 je crois). Pour l’occasion, le président de la république (Sebastian Pinera) fait un discours retransmis à la télévision, et il se trouve justement que ce discours est tenu dans un bâtiment situé tout près de la gare routière de Valparaiso. Le président se rend ensuite jusqu’à la Plaza Sotomayor (une grande place sur laquelle est érigée une statue en l’honneur d’Arthuro Prat) et ensuite un grand défilé militaires de tous les corps d’armées a lieu sur la place et dans les rues de la ville. On marche au pas, et en cadence ! L’évènement mobilise les foules puisque de nombreux chiliens sont venus ici en famille ou entre amis, en arborant leur petits drapeaux. Il y a aussi tout un tas de petits marchands ambulants qui vendent un peu de tout : petits drapeaux chiliens, boissons, nourriture,… et de nombreux gendarmes sont présents avec leurs gros chiens, leurs mitraillettes à la ceinture, et leurs gilets pare-balles… on ne rigole pas avec la sécurité !

La Plaza Sotomayor

Défilé militaire pour la commémoration du 21 mai…

Ca rigole pas !

Un peu de folklore dans ce monde de brutes !

Nous laissons le défilé et les festivités, et nous retournons faire un tour à pied en ville. On se dirige vers le Cerro Bellavista, un des quartiers que nous avions bien aimé. Nous retrouvons les ruelles aux maisons colorées, les fresques sur les murs, les escaliers qui n’en finissent plus, les chiens errants qui nous suivent, sans oublier l’atmosphère bohême qui se dégage… un vrai cocktail ! L’avantage c’est qu’on voit la ville sous un nouvel angle, et il y a plein de détails qui nous frappent et qu’on n’avait pas vus la première fois…

Maison colorée de Cerro Bellavista

Maison girafe

Mélange de style !

Une fresque sur un mur, comme ça, dans la rue !

Vendeuse de churros sur la Plaza Victoria

Le lendemain, nous attrapons un micro qui grimpe à travers les collines et rejoignons Laurence & Olivier qui sont allés visiter la maison de Pablo Neruda (nous l’avions déjà visité lors de notre première venue à Valparaiso). Puis nous passons de nouveau une bonne partie de la journée à crapahuter dans les ruelles de Valpo. A midi, nous mangeons des empañadas, tranquillement assis sur la plaza Victoria. Après avoir récupéré nos sacs, nous prenons un bus en milieu d’après-midi qui nous ramène à Santiago. C’est notre dernière soirée tous les quatre… ce mois est passé à tout vitesse ! Nous marquons le coup en allant manger dans un resto du quartier Bellavista, tout près de notre hôtel. Demain, Laurence & Olivier rentrerons en France, tandis que nous nous envolerons pour l’île de Pâques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *