Jours 272 & 273 : Découverte de Lima, la capitale du Pérou !

1er & 2 juin 2012

IMG_2415 (Copier)

Le centre historique de la capitale :

Pour notre première journée dans la capitale Péruvienne, nous partons découvrir le centre historique… Mais avant toute chose, quelques petits points logistiques s’imposent : passage à la laundry pour faire laver nos fringues, et petit tour chez le coiffeur pour moi ! Oui, après 9 mois de vadrouille, une bonne coupe s’impose, car mes cheveux commençaient à devenir de vrais sacs de noeufs… Du coup, je rentre dans le premier salon de coiffure que je croise, je lui explique tant bien que mal que je voudrais me faire couper les cheveux, mais pas trop quand même pour pouvoir me les attacher. La nana a l’air de comprendre, ouf ! Résultat des courses : une bonne coupe pour seulement 15 soles (moins de 5€), j’ai envie de dire… mission accomplie ! Après ça, nous filons rejoindre le « metropolitano » (transport en commun de la ville) pour rejoindre le centre historique de Lima.

Notre visite commence par la Plaza San Martin, entourée de bâtiments blancs de style coloniale. Nous retombons par hasard sur 3 personnes du vol raté LA847 : une brésilienne et un couple finlandaise-péruvien qui vivent à Lima…. quand je vous disais que ce vol a tissé des liens ! Du coup, on passe un bon moment à papoter, tranquillement installés sur la place. Ils nous donnent quelques bons plans sur le Pérou, sympa !

Plaza San Martin

Nous poursuivons avec la Plaza Mayor, située au coeur du centre historique. Tout autour se trouvent des bâtiments coloniaux au crépit jaune, avec des balcons de style espagnol. Sur un des cotés de la place se trouve également le palais du gouvernement, qui sert de résidence au chef de l’état. Nous visitons la cathédrale de Lima, qui abrite les restes de Francisco Pizarro, qui découvrit et conquis le royaume du Pérou. Des restes d’ossements ont été découvert en 1977 et sont désormais entreposés dans une des chapelles de la cathédrale.

Plaza Mayor

Palais du gouvernement

Cathédrale de Lima

Nous mangeons dans un petit resto à proximité de la Plaza Mayor, et en profitons pour goûter au « ceviche », une des spécialités culinaires du Pérou (recette à base de poisson cru mariné dans du jus de citron). Nous enchainons avec l’église Santo Domingo et par son monastère, qui constitue un des sites les plus chargés d’histoire de Lima. En effet, le monastère abrite les reliques de trois saints parmi les plus vénérés du Pérou : San Juan Macias, Santa Rosa de Lima et San Martin de Porres. Les cranes de deux d’entre eux sont même conservés sous verre et exposés dans l’église ! Le couvent est quand à lui une succession de cours intérieurs, de jardins ornés de fontaines et de petites chapelles. L’athmosphère est plutôt paisible.

Intérieur de la Cathédrale de Lima

Monastère de l’église Santo Domingo

Jolies perruches dans le couvent…

Au milieu de tout ça, on en profite pour se poser sur un banc, bouquiner, flâner, observer la vie qui passe, et s’imprégner de l’ambiance qui règne dans cette ville. Nous avions peur d’être déçue par Lima, qui n’est pas réputée pour être une ville au charme sensationnel. Et finalement, nous sommes plutôt agréablement surpris par notre visite du centre historique. On a trouvé qu’il avait plus de caractère que celui de Santiago par exemple (pour le coup, Santiago ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable). Effectivement, aux premiers abords, Lima n’est pas une ville très attirante… le ciel est toujours d’une couleur blanchâtre palichotte, qui lui donne un petit air bucolique.

Balade quartiers Miraflores et Barranco :

Le lendemain, nous partons pour une ballade le long de la mer, au fil des quartier de Miraflores et Barranco. Ce sont deux quartiers plutôt résidentiels et huppés, qui nous donnent une autre facette de la ville. Ici, de grands immeubles modernes font face à la mer, et les familles péruviennes viennent se promener le long de l’océan, sur un chemin qui ressemble à une version péruvienne de la promenade des anglais niçoise. Le chemin serpente au sommet des falaises et juste en dessous de nous, de nombreux surfers s’essaient aux vagues de l’océan Pacifique.

Quartier Miraflores

Elle fait envie cette mer toute grise n’est-ce-pas ?

« La statue du bisou dans le parc de l’amour »… véridique !

Nous attérissons un peu plus loin dans un centre commercial à ciel ouvert, LarcoSur, qui domine le front de mer et qui est un peu « the place to be » de la jeunesse péruvienne. Ici, toutes les enseignes de fast-food américaines sont présentes, et nous en profitons pour avaler un bon hamburger-frites plein de gras… une fois de temps en temps, ça fait pas de mal ! Nous poursuivons jusqu’au quartier de Barranco et attérissons sur une jolie petite place, et un pont de bois qui porte le nom à consonence poétique de « pont des soupirs » et qui a inspiré de nombreux chanteurs de musique traditionnelle péruvienne…

Quartier Barranco

Mine de rien, ça en fait des km tout ça ! On marche, on marche, on papotte, on refait le monde, et on ne se rend pas compte de la distance ! Mais ça commence à faire une petite trotte pour rentrer à la maison alors nous décidons de faire demi-tour avant la tombée de la nuit, car le bord de mer de Lima n’est pas un endroit des plus réputés une fois la nuit tombée… Nous passons par la case « ravitaillement » dans un supermarché du coin puis c’est au tour de Nico de faire un tour chez le coiffeur (il ne s’est pas fait couper les cheveux depuis le Cambodge !) puis nous rentrons dans notre petite hostel pour la soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.