[Hors Série #1] Australie – Partez à la découverte des merveilles de la côte ouest !

IMG_2444 (Copier)Je ne vous apprendrais rien si je commençais cet article par « l’Australie est un vaste pays… » car effectivement, je crois que là-dessus, nous sommes bien d’accord ! Alors comment faire pour découvrir les merveilles de ce pays, quand on dispose d’un temps limité et qu’on veut profiter à fond de son voyage en Australie ? Surfer sur la côte est, randonner dans les parcs nationaux, se perdre dans le désert rouge, plonger sur la barrière de corail ou encore se mêler à l’euphorie des grandes villes telles que Melbourne et Sydney… sans oublier que tous ces coins magiques sont séparés par des milliers de km ! Et bien, pour tout vous dire, cette question, nous nous la sommes posée lors de la préparation de notre itinéraire et ce fut un vrai casse-tête !

IMG_1147 (Copier)Alors côte Est ou côte Ouest ? Difficile de choisir ! Elles sont bien différentes l’une de l’autre et nous n’avions pas le temps de découvrir les deux… il fallait donc faire un choix ! Et inimaginable pour nous de quitter le territoire australien sans avoir découvert l’une ou l’autre de ces deux côtes mythiques, alors notre choix s’est finalement porté sur la côte ouest car elle est réputée pour être plus sauvage et préservée, mais aussi moins bétonnée et moins touristique que sa voisine et en tout cas, une chose est sûre, c’est l’Australie des grands espaces dans toute sa splendeur, telle qu’on se l’imaginait !

Alors pour vous aider à préparer au mieux votre propre voyage, voici quelques incontournables pour découvrir certaines des merveilles de la côte ouest. Et puis, même si vous ne souhaitez pas vous y rendre dans un avenir proche, voilà simplement de quoi vous évader un moment depuis votre ordinateur !

NB : l’itinéraire que nous décrivons ici est réalisable en 2 à 3 semaines, en louant un van.

Perth – la capitale du Western Australia :

Vue sur PerthPassage obligé si vous arrivez par avion… la sympathique ville de Perth ! Dès qu’on y a mis les pieds, on se sent déjà plongé dans un autre univers… ici, les hommes en tenue de travail et attaché-case cotoient sans complexe les travailleurs de rue qui ramassent les ordures, un avant-goût de l’univers cosmopolite et décontractée qui caractérise la ville ! C’est simple, à Perth, seulement 61% de la population est d’origine australienne, le reste étant constitué en partie par les britanniques et les européens de manière générale, mais également une forte communauté indienne, sud-africaine et malaysienne… un véritable melting-pot pour cette ville qui compte 1,5 millions d’habitants, faisant d’elle la 4ème ville du pays.

IMG_0802 (Copier)Mais ce n’est pas tout ! Perth est en quelque sorte une ville perdue au milieu des grands espaces, on a du mal à y croire et pourtant, juste derrière ces rues grouillantes d’activité et à peine sortis de la ville, c’est le bush et les grandes lignes droites à perte de vue… l’Australie qu’on décrit dans les livres, l’Australie comme on se l’imaginait ! La ville de plus d’un million d’habitants le plus proche est Adélaïde, située à 2104 km (ce qui équivaut à la distance qui sépare Paris et Marrakech, pour vous donner une idée), ce qui fait de Perth la ville la plus isolée du monde ! Et c’est vrai qu’il n’y a qu’à regarder sur la carte pour s’en rendre compte…

Nous vous conseillons de consacrer 2 ou 3 jours à la visite de Perth et de ses environs, qui constituent une halte bien agréable lors d’un voyage en Australie. IMG_0836 (Copier)Parmi les endroits que nous avons préféré lors de notre passage à Perth : flâner dans le joli centre historique où les grands buildings modernes cotoient les bâtiments à l’architecture coloniale, se mêler aux sportifs du dimanche et aux mères de famille avec leurs poussettes lors d’une ballade le long de la Swan River, grimper jusqu’au splendide King’s Park perché au sommet d’une colline et apprécier la vue imprenable sur la ville, s’évader le temps d’un après-midi à Cottesloe considéré comme « la plus belle plage du pays » et consacrer une journée à la visite de Fremantle dite « Freo », la banlieue chic et bobo de Perth…

De Perth à Geraldton – la route « 60 » le long de l’océan indien :

IMG_1111 (Copier) Mais attention, votre périple ne fait que commencer ! Objectif : louer un van et partir à l’aventure pour découvrir le vrai visage de l’Australie… carte routière sous le nez et ceinture bouclée, à vous la liberté ! Une fois sortis de Perth, oubliez l’autoroute et optez plutôt pour la route « 60 » qui récèle quelques merveilles cachées pour les voyageurs qui savent prendre leur temps… Cette route porte le doux nom de « Indian Ocean Drive », elle remonte progressivement vers le nord en longeant la côte, offrant des vues à couper le souffle sur l’océan indien et des haltes bien méritées sur des plages complètement désertes. L’expression « se sentir seul au monde » prend alors tout son sens !

IMG_1184 (Copier)Un des lieux hors du commun le long de cette route 60 est le Pinnacles Desert. Ce grand désert de sable dorée est constitué de milliers de formations calcaires qui ressemblent à des rochers disposés un peu partout dans le sable. Il est d’ailleurs possible de se promener à pied à travers ces étranges formations rocheuses et même de suivre des traces d’émus qui vous conduiront peut-être jusqu’à ces sortes d’autruches bien caractéristiques du pays. Ces rochers de sable qui se détachent sur le ciel bleu forment un paysage surnaturel et on se croirait vraiment parachuté sur une autre planète !

Tout au bout de la route 60 se trouve la petite ville de Geraldton, point de départ vers d’autres belles promesses du Western Australia, et halte bien méritée pour faire le plein de carburant et de victuailles !

De Geraldton à Kalbarri – le parc national de Kalbarri :

Pink LakeVotre voyage en Australie se poursuit, vous quittez Geraldton direction… le parc national de Kalbarri ! Les lignes droites n’en finissent plus, vous êtes entourés par le bush australien à perte de vue, l’air est chaud et sec, seul le passage d’un kangourou ou le croisement avec un « road train » vient légèrement rythmer la monotonie de la route et vous vous sentez insignifiant dans cette nature qui paraît si hostile… mais en tout cas, tout cela correspondait assez bien à l’image qu’on avait de ce pays ! Avec un peu de chance, vous quitterez la route principale pour rejoindre la route du littoral qui vous mènera comme par enchantement jusqu’au « Pink Lake » , un lac rose perdu au milieu de nulle part qui offre une vision surréaliste avec son dégradé de couleurs rose-pourpre en passant par l’orangé et le violet…

Un peu plus loin (ou beaucoup plus loin, car la notion des distances n’est plus tout à fait la même), se trouve le parc national de Kalbarri, un vaste parc qui vaut le détour le temps d’une ou deux journées. Le parc est réputé pour ces très belles falaises qui plongent dans l’océan indien en contrebas, ce qui promet de beaux panoramas assez vertigineux ! De nombreux points de vue et passerelles sont aménagés, ce qui permet d’admirer les falaises tout en se balladant. KalbarriParmi nos coups de coeurs, une petite promenade de 2km formant une boucle à travers des formations rocheuses sculptées par le vent et la mer.

Les merveilles du parc national de Kalbarri se cachent également à l’intérieur des terres, là où se trouvent de splendides gorges qui forment le lit de la Murchinson River. Mais attention, tout se mérite ! Et pour atteindre ce lieu hors du commun, une piste sableuse de 30km vous attend… l’occasion de réveiller l’esprit d’aventurier qui sommeille en vous, mais également l’occasion de tomber nez-à-nez avec des kangourous ! Une chose est sûre, une fois arrivés au bout de la piste, les efforts sont largement récompensés…

De Kalbarri à Denham – la péninsule de Shark Bay :

Vous suivez la « World Heritage Drive », encore une route toute droite qui vous conduit jusqu’à la ville de Denham, porte d’entrée à la péninsule de Shark Bay. Petit détail qui mérite d’être souligné : cette péninsule est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. La région englobe plus de 1500km de côtes ainsi que de nombreuses iles et c’est aussi l’un des écosystèmes les plus riches d’Australie-Occidentale, avec de nombreuses espèce végétales et animales.

IMG_2655 (Copier)La péninsule de Shark Bay compte une succession d’endroits magiques, comme « Hamelin Pool », une réserve marine abritant une colonie de stromatolites (formations vieilles de 3,5 milliards d’années qui vivent sous l’eau) ou encore « Shell Beach », une plage entièrement formée par de minuscules coquillages blancs empilés les uns sur les autres mais aussi « Eagle Bluff », un point de vue installé au sommet d’une falaise d’où on aperçoit les requins et les raies qui nagent en contrebas, bref, autant dire que Shark Bay n’a pas finit de vous surprendre !

Si vous avez la chance de posséder un 4×4, alors surtout ne manquez pas le François Peron National Park, avec ses airs de bout du monde, ce parc est considéré comme une des merveilles de la côte ouest, mais malheureusement pour nous, voyageurs sans le sou que nous étions, nous n’avons pas eu les moyens de louer un 4×4 !

Un des moments forts du passage à Shark Bay est la séance matinale de nourrissage des dauphins qui se déroule sur la plage de Monkey Mia. Cette plage est réputée pour l’observation des dauphins car ils viennent tous les matins en petit groupe sur le bord de la plage pour chercher leur poisson… l’occasion de voir toute une colonie de dauphins de près, voire même très près !

Voilà, je crois qu’on a fait le tour pour Shark Bay, mais il faut bien le dire, votre voyage en Australie ne serait pas le même sans une halte dans ce petit coin de paradis !

De Denham à Carnarvon – petite halte à Coral Bay :

IMG_3090 (Copier) De belles images pleins la tête, vous quittez Denham en direction de Carnarvon. Si ce n’est pas déjà fait, profitez-en pour vous acheter du matériel de snorkelling, il sera largement rentabilisé par la suite ! La ville de Carnarvon n’a pas grand intérêt, hormis la possibilité de faire le plein de carburant et de nourriture. Ensuite, mettez les voiles direction Coral Bay, encore un peu plus au nord ! A un moment donné sur la route, vous franchirez une ligne imaginaire qu’on a tous appris à reconnaître dans nos manuels scolaires… le Tropique du Capricorne ! Et oui, ce n’était pas juste pour les interros de géographie, cette ligne existe belle et bien, vous en aurez la preuve grâce à ce superbe panneau !

IMG_3105 (Copier)Coral Bay n’est autre qu’une superbe plage de sable blanc, avec ses eaux turquoises et limpides protégées par un récif, ce qui en fait un lieu idéal pour la pratique du snorkelling. C’est l’occasion rêvé pour admirer une multitude de petits poissons colorés qui viennent batifoler dans les coraux, ou encore des raies qui viennent presque vous manger dans la main. Alors n’attendez plus, attrapez vos masques, palmes et tubas, et plongez dans l’eau à 28°C !

L’autre endroit que nous avons bien aimé à Coral Bay est la nurserie des requins. Pour cela, il suffit de se ballader le long de la plage et vous apercevrez tout un tas de petits ailerons de requins qui viennent se nourrir dans les eaux peu profonds. Pas de panique, ce sont des requins-récifs, inoffensifs pour l’homme !

De Carnarvon à Exmouth – Ningaloo Reef et Cape Range National Park :

Un conseil : ne quittez pas l’Australie sans avoir vu cet endroit, qui restera sans doute un des temps forts de votre périple en Australie ! Ningaloo Reef est un immense parc maritime qui couvre un splendide littoral. Si votre visite coïncide avec la période allant de novembre à février, alors vous aurez peut-être la possibilité d’assister au clair de lune a une séance de ponte des tortues sur la plage… un moment vraiment unique !IMG_3605 (Copier)

Ensuite, direction la plage pour des séances de snorkelling inoubliables dans les eaux cristallines. Parmi les spots incontournables : Lakeside, Turquoise Bay & Oyster Stacks. Après avoir assisté à la ponte d’une tortue, vous aurez peut-être la chance de nager avec une tortue ou de croiser le regard d’un requin… au choix ! Quoiqu’il en soit, les poissons et les coraux multicolores seront au rendez-vous, un véritable aquarium grandeur nature !

Yardie Creek_6 (Copier)Puis partez à la découverte du Cape Range National Park qui englobe les richesses de l’arrière-pays. Parmi elles, la ballade à Yardie Creek, une très jolie gorge aux parois de calcaire rouge ou encore Mandu Mandu Gorge, une autre gorge dont le lit est asséché. De magnifiques panoramas vous attendent également du côté de la Shothole Canyon Road, une piste magnifique qui suit le lit d’un cours d’eau asséché mais aussi la Charle Knife Road, une route qui suit le bord d’un canyon en offrant des vues à couper le souffle sur les parois rocheuses du canyon.

IMG_5530 (Copier)Après cela, vous avez deux possibilités : soit poursuivre vers le nord en direction de Broome si la saison s’y prête (ce qui n’était pas le cas lors de notre voyage en Australie), soit redescendre à Perth et effectuer une boucle sur la côte sud. C’est ce deuxième itinéraire que nous avons choisi de réaliser et que nous vous proposons de retrouver dans l’article suivant : « Notre boucle de 7j sur la côte sud ».

En espérant que cet article vous aidera dans la préparation de votre voyage en Australie, ou au moins qu’il vous aura permis de vous évader un peu !

Faites de beaux voyages…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *