{Portugal #2} Bons baisers de la belle Evora

Une centaine de kilomètres plus au sud, notre prochaine étape est Evora. Nous nous installons dans un camping situé un peu à l’écart de la ville en fin de matinée, la plupart des emplacements sont vides et nous n’avons que l’embarras du choix. Le camping nous a paru être la solution la plus pratique pour séjourner à Evora, car il est plus difficile de trouver des coins sympas pour faire du camping sauvage aux abords des grandes villes. Nous grignotons un morceau avant de partir explorer la ville. Cette fois-ci, nous optons pour la poussette afin de parcourir les 2km qui séparent le camping du centre historique d’Evora, mais nous nous rendrons assez vite compte que la poussette n’est pas l’accessoire le plus appropriée au Portugal compte tenu des ruelles pavées qui font tout le charme des villes et des villages. Et Evora ne déroge pas à la règle.

Portugal_Evora_1
Notre tite passagère dans sa poussette en mode incognito !

Nous franchissons les remparts qui encerclent la ville historique et grimpons une petite ruelle pavée. Au sommet de cette ruelle se trouve une jolie place, la praça do Giraldo, où il fait bon s’arrêter un moment pour boire un verre et profiter du soleil et de la bonne ambiance. Depuis cette place partent toute une enfilade de ruelles pavées arrosées de soleil et toutes plus pittoresques les unes que les autres. Nous aurons plaisir à les découvrir demain. Cette première après-midi nous permet d’avoir un aperçu général de la ville, nous déambulons un peu au hasard de nos pas, qui nous guident plutôt pas mal !

Praca do Giraldo
Praca do Giraldo

Portugal_Evora_3

Portugal_Evora_4

La place est entourée d'arcades dont aucune n'a la même taille ni la même hauteur !
La place est entourée d’arcades dont aucune n’a la même taille ni la même hauteur !

Portugal_Evora_6

Nous découvrons entre autres les ruines du temple de Diane, un temple romain qui date du 2ème siècle et incroyablement bien conservé. Pour la petite histoire (merci le routard ^^), les colonnes du temple ont été englobées au Moyen Age dans les murs d’une forteresse, et redécouvertes au 19ème siècle seulement ! Ce qui explique leur bon état de conservation aujourd’hui. Ce temple romain parachuté en plein milieu de la ville nous laisse admiratifs, on se demanderait presque ce qu’il fait ici (dis donc toi, va rejoindre tes petits copains à Athènes ^^) !

Portugal_Evora_7

Temple romain de Diane
Temple romain de Diane

Portugal_Evora_9

Portugal_Evora_10

Portugal_Evora_11

Portugal_Evora_12

Portugal_Evora_13

Portugal_Evora_14

Puis nous flânons un moment aux abords de la cathédrale, sur une jolie place arborée d’où on a une assez jolie vue sur les toits de la ville. Un peu plus tard dans l’après-midi, nous redescendons sur la praça do Giraldo pour boire un verre en terrasse et bouquiner un peu le guide pour organiser notre journée du lendemain. Nous assistons également au défilé d’une procession dans les rues d’Evora et sur la place où nous sommes. Ils sont tous vêtues de costumes noirs, et portent de grands portraits religieux. Tout le monde se lève pour les regarder passer, c’est assez impressionnant.

Portugal_Evora_15

Portugal_Evora_16

La journée se termine tranquilement au camping, nous assistons au coucher de soleil depuis la fenêtre de notre camper van (houuu les bons souvenirs d’Australie qui refont surface), notre jeu étend de mettre la fenêtre du campervan (coté repas) du coté de la belle vue pour pouvoir en profiter pendant les repas ! D’ailleurs, ça deviendra comme un « challenge » tout au long du périple, et on s’amuse à photographier le « cadre » de la fenêtre qui nous fait penser à un tableau, tantôt face à la mer, tantôt au coucher du soleil… bref, que c’est bon de se lever et de se coucher chaque jour avec une nouvelle vue !

Voir le coucher de soleil depuis le campervan... ça n'a pas de prix !
Voir le coucher de soleil depuis le campervan… ça n’a pas de prix !

Le lendemain, nous poursuivons notre découverte d’Evora. Le fait d’y avoir fait un tour hier nous a permis d’avoir quelques repères et de savoir nous orienter (même si ce n’est pas bien grand !). Nous repassons sur la praça do Giraldo avant de nous aventurer dans les ruelles situées derrière la cathédrale afin de rejoindre l’université. La ville est vraiment pleine de charmes, ce n’est pas pour rien si on la surnomme « ville-musée ».

Portugal_Evora_19
Les jolies ruelles d’Evora

Portugal_Evora_20

Portugal_Evora_21

Portugal_Evora_22

Portugal_Evora_23

Portugal_Evora_24

Portugal_Evora_25

Alors, aller à l’université à Evora, quelle drôle d’idée me direz-vous ? Et bien non ! L’université d’Evora a la particularité de posséder de splendides azulejos (les faïences bleues typiques du Portugal) et il s’agit d’une des plus belles universités du pays, qui a été bâtie au 16ème siècle puis rouverte en 1973. Nous nous promenons dans les couloirs avec notre tite passagère et ça nous rappelle de bons souvenirs de fac : les salles de classes, l’ambiance studieuse (surtout que nous sommes en plein examens de fin d’anée!). Heureusement, notre tite passagère se tient à carreaux et ne pousse aucun cri ! Elle se paie juste une petite dalle en plein milieu de la visite mais nous remédions à cela très rapidement héhé ! Bon, l’université est vraiment superbe, je ne vous parle pas des azulejos qui tapissent tous les murs et les salles de classe, on se dit qu’étudier dans ces conditions là est vraiment une chance ! En ressortant, nous discutons un moment avec un couple d’américains qui sont en admiration devant la demoiselle ^^, ils sont adorables ! Puis nous changeons la demoiselle sur un des bancs de l’université (et oui, on fait comme on peux avec les moyens du bord hein) et les étudiants nous regardent avec des grands yeux et sourient en voyant les ptites fesses potelées ! C’est pas tous les jours qu’ils doivent voir un bébé de trois mois le popotin à l’air à la fac ^^ !

Portugal_Evora_26
Si si, il s’agit bien d’une université !

Portugal_Evora_27

Portugal_Evora_28

Portugal_Evora_29

Portugal_Evora_30

Portugal_Evora_31

Une salle de classe
Une salle de classe

Portugal_Evora_33

Portugal_Evora_34

Portugal_Evora_35

Portugal_Evora_36

Nous quittons la fraicheur des couloirs et des salles de classe pour poursuivre notre découverte de la ville. Mais avant cela, une petite pause « miam miam » s’impose ! Nous essayons d’éviter les restos touristiques, ce qui n’est pas forcément chose facile mais nous finissons par dégoter un petit resto brésilien fort sympathique ! Nous dégustons deux énormes jus de fruits absolument succulents (dont un à la mangue… mmmh) puis redécouvrons avec plaisir les classiques de la cuisine brésilienne (les feijao et la farine de manioc), c’est top et tellement bon même si ce n’est pas très sophistiqué ! Et pour le coup, pas un seul touriste à l’horizon, et même pas de carte, juste quelques plats écrits en portugais sur l’ardoise !

Portugal_Evora_37

Portugal_Evora_38

Nous poursuivons par la visite de la cathédrale, la « Sé » comme l’appelle les portugais. Sa construction est plutôt mastoque et imposante, et son intérieur somptueux. Elle a la particularité de posséder une des rares représentations de la vierge enceinte et également un clocher qui ressemble à une pomme de pin. Nous grimpons sur le toit de la cathédrale d’où nous avons une vue imprenable sur la ville, c’est superbe ! Nous faisons ensuite une rapide tour dans le cloître pour profiter de la fraicheur et de la sérénité du lieu.

La cathédrale d'Evora
La cathédrale d’Evora

Portugal_Evora_40

Le clocher en forme de pomme de pin
Le clocher en forme de pomme de pin
Vue sur le temple de Diane depuis la cathédrale
Vue sur le temple de Diane depuis la cathédrale
Portugal_Evora_43
Et vue sur la ville !

Portugal_Evora_44

Portugal_Evora_45

Portugal_Evora_46

Puis un petit tour au musée des calèches s’impose ! Le nom de ce musée nous a intrigué et nous y découvrons toutes une collections de vieilles calèches d’autrefois qui nous font penser au carrosse de cendrillon mais aussi de vieilles males et un des premiers modèles d’appareil photo.

Nous terminons la journée par une balade dans les ruelles d’Evora, en essayant de nous écarter un peu des rues les plus touristiques. Nous tombons sous le charme d’une petite place ombragée où sont installés quelques vieillards en train de refaire le monde, nous dégotons une « pastelaria » (pâtisserie) qui possède le secret de fabrication des célèbres pasteis de nata (délicieuses tartelettes à la crème) et nous achetons quelques fruits et légumes chez un petit marchand dans la rue… bref, on fait notre vie quoi et c’est bien agréable 🙂 !

Portugal_Evora_47

De retour au camping, on s’occupe de questions plus pratiques, comme laver le linge, prendre une bonne douche chaude, préparer à manger, et profiter une fois de plus des belles lumières de la fin de journée… la vie est belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *