{Portugal #6} Nazaré, marché couvert et plateau de fruits de mer !

La nuit n’a pas été terrible, je ne suis donc pas fâchée que le jour se lève enfin, même si je risque d’accuser le coup ! Mais de nouvelles aventures nous attendent à Nazaré ! Nous avalons notre petit dej en regardant les vagues se fracasser sur la plage, le ciel est encore bien gris et menaçant ce matin mais ça a quand même l’air moins pire qu’hier. Puis nous préparons la tite passagère et levons le camp ! La ville de Nazaré est organisée en deux parties, avec une ville basse au bord d’une immense plage de sable blond et une ville haute construite au sommet d’une falaise et accessible en voiture ou en funiculaire. Autrefois, cette ville était réputée pour son port de pêche mais aujourd’hui, le port de pêche ne ressemble plus vraiment à ce à quoi je m’attendais. Je m’imaginais plein de petites barques colorés, des filets de pêche chargés de poissons frais, une vente à la criée, mais cela n’existe plus ! Maintenant le port de pêche est beaucoup plus industrialisé, encerclé par un grillage et un garde qui contrôle l’entrée. Bref, on est loin de l’idée que je m’en faisais ! Nous laissons tomber le port de pêche et commençons notre visite par la ville basse. En passant dans les rues, nous avions repéré un grand marché couvert et nous décidons d’y retourner ce matin. Et nous ne sommes pas déçus ! C’est un immense marché de fruits & légumes et de poissons frais (et ben ils sont là les fameux poissons péchés !) et nous constatons qu’ici, les dames portugaises portent encore une tenue traditionnelle (c’est le première fois que nous voyions cela au Portugal ) : un chemisier puis un ensemble de jupons superposés, de grosses chaussettes de laine et un foulard dans les cheveux. Et ce n’est pas pour le folkflore, c’est vraiment leur tenue de tout les jours ! Bon, ce sont juste les dames d’un certain âge qui le porte et la plupart des vendeuses du marché sont vêtues ainsi (parfois, il y a quand même une grosse erreur de style ^^).

Marché couvert de Nazaré
Marché couvert de Nazaré

Nazaré_2

Nazaré_3

Nazaré_4

Nazaré_5

Tenue traditionnelle des dames de Nazaré
Tenue traditionnelle des dames de Nazaré

L’arrêt au marché était l’occasion pour nous de faire un peu de ravitaillement, mais nous nous apercevons rapidement que le petit tour au marché prend une autre tournure ! Pour une raison simple : notre tite passagère est le centre d’attention des dames portugaises qui se succèdent pour venir lui faire des risettes, et cela semble plaire à la petite qui enchaine les sourires ! A chaque fois qu’une mamie s’en va, voilà qu’une nouvelle rapplique et rameute ses copines ! Une vraie petite troupe est en train de se former autour d’elle ! Certaines nous demandent même si elles peuvent la prendre dans les bras et cela n’a pas l’air du tout de gêner la demoiselle qui fait la sociable ! A chaque fois, nous répétons son prénom, son âge et tentons de comprendre le charabia qu’elles nous disent (difficile pour nous de comprendre le portugais, on essaie de se concentrer mais on a du mal !), on capte quelques brides mais rien de plus du coup la communication est limitée mais cela ne nous empêche pas de passer un excellent moment !

Quand un bébé devient l'idole du marché !
Quand un bébé devient l’idole du marché !

C’est donc avec le sourire et un petit creux dans l’estomac que nous ressortons du marché. Nous continuons de longer la grande plage de Nazaré tout en faisant quelques pauses dans des petites échoppes de souvenirs qui bordent la plage (on en ressort bien sûr avec quelques babioles !). Nous repérons le départ du funiculaire puis décidons de manger un morceau dans la ville basse avant de grimper dans la ville haute. Une fois qu’on s’éloigne un peu de la plage principale, la ville de Nazaré est un enchevêtrement de petites ruelles assez sympas bien que touristiques quand même. Beaucoup de petits restos, et notamment des restos de fruits de mer qui nous donnent l’eau à la bouche ! On craque donc pour l’un d’eux, et choisissons un plateau de fruits de mer. On nous apporte un beau bavoir et nous voilà partis à décortiquer nos pinces de crabes et autres langoustines avec les doigts, on comprend assez vite l’utilité du bavoir ! Heureusement pour nous, la tite passagère reste tranquillement dans la poussette pendant ce temps, toujours distraite par le serveur qui vient lui faire des risettes dès qu’il passe nous voir !

Ville basse de Nazaré, en bordure de plage
Ville basse de Nazaré, en bordure de plage

Nazaré_10

Nazaré_11

Notre petit resto de fruits de mer
Notre petit resto de fruits de mer

Nazaré_14

Nazaré_13

Puis nous grimpons à bord du funiculaire pour rejoindre la ville haute. Une fois en haut, l’heure du biberon a sonné et nous filons directement à un belvédère pour donner son bib à notre puce tout en profitant de la vue 🙂 ! On est juste bien là, il fait beau, la température est parfaite, le soleil vient nous réchauffer et la vue est belle, que demander de plus ?

Nazaré_16

Nazaré_17

Nazaré_18

Nazaré_19
Chouette spot pour le bibi 🙂 !

Nazaré_20

Nazaré_21

Pas grand chose à voir dans la ville haute, à part le belvédère et une église sur la place principale. Apparemment, il y a moyen d’aller jusqu’au phare au pied duquel nous avons dormi la nuit dernière mais la flemme s’empare de nous ! Nous nous contentons donc d’un petit tour avant de rebrousser chemin. Rebelotte : funiculaire pour redescendre puis on longe la longue plage (qui doit bien faire plusieurs km de long) afin de retrouver notre campervan ! On est pas fâché de se poser un peu après avoir bien crapahuter.

Nazaré_22

Nazaré_23

Grande plage de Nazaré
Grande plage de Nazaré

Nazaré_25

Ville haute de Nazaré
Ville haute de Nazaré

Nazaré_26

Sardines qui sèchent au soleil sur la plage de Nazaré
Sardines qui sèchent au soleil sur la plage de Nazaré

Nazaré_29

Nous nous remettons en route, juste une douzaine de km pour sortir de la ville et nous arrêter pour la nuit à San Pedro de Moel, un spot parfait recommandé par ma maman, au sommet d’une falaise qui domine une superbe plage balayée par les rouleaux… ! La fin de la journée se passe donc tranquillement, petite balade pour aller voir la plage de plus près, puis apéro-coucher de soleil-diner, bref, le kiffe ! On se sent tellement bien dans notre petite roulotte ! Un vrai sentiment de liberté… Ce sont nos derniers moments au bord de l’océan car dès demain, nous reprendrons la route vers l’intérieur des terres !

San Pedro de Moel
San Pedro de Moel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *