{Portugal #7} Coimbra, et si on retournait à l’université ?

« Toutes les disciplines pourront y être enseignées, sauf la magie et l’astrologie. »

Pape Nicolas IV, à propos de l’université de Coimbra.

Nos matinées sont bien rodées maintenant, nous nous réveillons sur les coups de 9h en même temps que notre puce, puis elle prend son petit dej à base de lait maternel, puis c’est notre tour de manger pendant qu’elle s’amuse sur son tapis d’éveil, puis c’est vaisselle, habillage, rangement des objets qui trainent partout, et petit tour sur la plage avant de reprendre la route ! Comme d’hab’, nous attendons l’heure de la sieste pour faire de longs trajets, comme ça Demoiselle dort pendant que nous roulons, et tout va pour le mieux ! Aujourd’hui, nous avons environ 150km à parcourir pour rejoindre la ville de Coimbra. Bye bye le bord de mer, nous nous dirigeons vers l’intérieur des terres ! On décide de ne pas prendre l’autoroute et de suivre la route nationale, globalement les autoroutes sont plutôt chères au Portugal, et très peu fréquentées, sans doute du fait du contexte économique dans le pays. Sur plusieurs dizaines de km, nous croisons plein de gens qui marchent sur le bord de la route, avec des gilets fluos et des bouteilles d’eau… on dirait qu’ils sont en train de faire un pèlerinage, mais nous n’en saurons pas plus ! Nous arrivons à Coimbra sur les coups de midi, nous nous perdons un peu dans les ruelles étroites du centre historique (ce qui n’est pas forcément une bonne idée compte tenu du gabarit de notre engin) à la recherche d’un endroit où stationner. Finalement, nous redescendons au bord du rio Mondego qui borde la ville, trouvons un grand parking gratuit, préparons quelques bricoles pour le casse-croute, et nous voilà partis pour un pic-nic au bord du rio. L’endroit est très sympa, fréquenté par les familles et les canards qui nous encerclent pour qu’on leur donne quelques miettes !

Coimbra au bord du Rio Mondego
Coimbra au bord du Rio Mondego

Coimbra_3

Coimbra_4

Une fois rassasiés, nous voilà prêts pour une grande balade à pieds dans la ville. Nous commençons par le lieu emblématique de la ville : la vieille université, perchée tout au sommet du centre historique. Alors, je vais essayer d’être le plus synthétique possible dans mon 1/4 heure culturel ^^, juste histoire de replacer le contexte. L’université de Coimbra est une des plus vieilles du monde (au même titre que la Sorbonne ou Salamanque en Espagne), elle a été fondée au 13ème siècle (année 1290 exactement). Et le pape qui appuya le projet s’exclama : « Toutes les disciplines pourront y être enseignées, sauf la magie et l’astrologie » (ça fait très Harry Potter n’est-ce-pas ?) ! D’ailleurs, quand on visite l’université, on ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour le célèbre magicien de JK Rolling : il y a d’abord une immense bibliothèque dont les murs sont recouverts d’ouvrages vieux comme le monde. La bibliothèque pouvait accueillir 150 000 ouvrages et aujourd’hui il en reste encore 20 000 exposées dans les vitrines. Les plafonds sont somptueux, et les rayonnages en bois exotiques aussi ! Il y a des petites échelles qui permettent d’accéder aux rayons les plus hauts… bref, nous passons un bon moment à nous imprégner de l’ambiance du lieu, on se croirait vraiment dans une autre époque ! On s’attendrait presque à voir débarquer des sorciers sur leurs balais ! Les photos sont interdites à l’intérieur de l’université donc on se contente d’en prendre plein les yeux. Il y a également une chapelle dont les murs sont recouverts d’azulejos et aussi une grande salle qui sert aujourd’hui pour les soutenances de thèse. L’endroit est très prestigieux. Pour la petite histoire, les étudiants se vêtissent encore d’une grande cape noire à l’occasion des cérémonies annuelles (comme dans la vieille époque). On en voit d’ailleurs qui déambulent ainsi dans l’université, mais on ne sait pas si c’est pour amuser la galerie ou si c’est vraiment leur tenue de tous les jours… En tout cas, la visite nous a vraiment plu et on s’imagine vraiment à quel point ce lieu était prestigieux (et il l’est toujours d’ailleurs). Notre puce a été très calme, nous l’avons portée dans l’écharpe tout au long de la visite, elle n’a pas fermé d’œil et n’a pas dit un mot, il semblerait que la visite lui ait plu à elle aussi… elle regardait partout et n’en perdait pas une miette ^^ !

Coimbra_7

Coimbra_8

Un des seuls endroits qu'on avait le droit de photographier (je me souviens plus ce que c'est ^^) !
Un des seuls endroits qu’on avait le droit de photographier (je me souviens plus ce que c’est ^^) !

Coimbra_10

Vue sur la ville depuis l'université
Vue sur la ville depuis l’université

Une fois sortis de l’université, nous voilà de nouveau au 21ème siècle ! On a l’impression d’avoir fait un retour dans le passé l’espace d’une bonne heure ! Nous décidons d’explorer un peu les ruelles de la vieille ville. Nous nous perdons volontairement dans l’enchevêtrement de petites ruelles pavées qui descendent jusqu’au rio… de vieilles façades, une cathédrale, des petites places ombragées où les gens se prélassent, des boutiques et autres pastelaria. Comme c’est une ville étudiante, l’atmosphère est plutôt jeune et bohème. Bref, il fait bon flâner dans Coimbra et la ville nous plait !

Coimbra_13

Coimbra_14

Coimbra_15

Coimbra_20

Coimbra_16

Coimbra_17

Coimbra_18

Coimbra_19

Nous redescendons ainsi jusqu’au rio Mondego, traversons le rio histoire de prendre un peu de recul et de mieux voir la ville construite sur une colline. Nous en profitons aussi pour aller repérer l’endroit où se trouve le parking réservé aux camping-car, il est juste au bord du rio (et de la route nationale…) et ce sera très bien pour la nuit. Puis nous remontons tout au sommet de la vieille ville en repassant par les petites rues, pour boire un coup sur une terrasse ! Mine de rien, avec la puce dans les bras, c’est du sport ! On profite tranquillement de la fin de la journée en sirotant un verre en terrasse (une sangria pour Nico, une bière sans alcool pour moi) et notre puce n’a qu’une envie : nous piquer nos verres ! Elle est de plus en plus attirée par les objets qui se trouvent à sa portée, elle veut tout toucher, attraper, et elle semble avoir compris qu’un verre sert à boire (elle ouvre grand la bouche quand on lui approche le verre). Cela amuse beaucoup nos voisins de table !

Coimbra_21

Coimbra_23

Coimbra_24

De fil en aiguille, nous décidons de diner là, le serveur est vraiment sympa et me prend pour une espagnol (car je lui parle espagnol), il m’amène la carte en espagnol ! C’est plutôt flatteur pour mon espagnol qui n’est pas si bon que ça ! Bref, nous passons vraiment une bonne soirée et nous sommes ravis de notre passage ici (au départ, nous n’étions pas surs d’avoir le temps de visiter Coimbra, c’était donc un « bonus » que nous ne regrettons pas), Coimbra est vraiment une ville très agréable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *