{Portugal #8} Les vignes en terrasse de la vallée du Douro…

Ce matin, nous laissons derrière nous Coimbra et poursuivons notre route vers le nord, cap sur la vallée du Douro ! Tout comme Coimbra, la vallée du Douro est un des « bonus » de notre vadrouille portugaise, puisque nous ne pensions pas avoir le temps de faire tout ça ! C’est un des avantages de ne pas avoir d’itinéraire pré-établi, cela laisse place à l’imprévu et à la possibilité de découvrir des endroits auxquels on ne s’attend pas… en tout cas, nous on aime ça ! Le trajet se passe sans problème, le paysage change au fur et à mesure que nous avançons pour laisser place à des collines recouvertes de vignes, la région a l’air magnifique ! Nous faisons un petit stop ravitaillement à Vila Real, une petite ville construite au bord du rio Douro, puis nous poursuivons notre route par la N222, une très jolie route nationale qui longe le rio Douro jusqu’au village de Pinhao. Plus nous avançons, plus le paysage est superbe, une succession de collines verdoyantes de part et d’autre du fleuve, recouvertes de vignes en terrasse… wahou ! La route n’est pas bien large, donc pas évident de s’arrêter pour prendre des photos, mais nous tentons quand même un petit stop dans un recoin histoire de profiter de la vue !

La N222 le long du rio Douro !
La N222 le long du rio Douro !

Vallée Douro_2

Vallée Douro_3

Vallée Douro_4

Nous arrivons en début d’après-midi à Pinhao, un charmant petit village construit tout au bord (et tout au bout) du Rio Douro, à flanc de colline. Le village est surtout réputé pour sa jolie gare, dont les murs sont recouverts d’azulejos retraçant les différentes étapes du travail dans les vignes. C’est aussi le terminus de la ligne ferroviaire qui relie Porto, donc le village est pas mal fréquenté !

Vallée Douro_5

Vallée Douro_6

Vallée Douro_7

Vallée Douro_8

Vallée Douro_9

Puis petit détour par la poste pour y laisser nos cartes postales (qui arriveront certainement après nous en France, tant pis !) et petit tour dans le village. Bon, une fois qu’on a vu la gare et traversé le village à pieds, il n’y a pas non plus grand chose à faire à Pinhao 🙂 ! Hop, on regrimpe à bord de notre roulotte, direction les collines autour du village pour prendre un peu de hauteur et être au cœur de ce qui fait toute la richesse et la beauté de cette région : les vignes de Porto ! Nous passons tout prêts de domaines viticoles aux noms prestigieux, qui ne sont malheureusement plus détenus par des familles portugaises, mais par de riches américains ou je ne sais qui d’autre qui ont tout racheté… haaaa la mondialisation ! Mais cela n’enlève rien à la beauté des lieux, nous laissons le camping car sur le bord d’une toute petite route étroite et sinueuse, et nous voilà partis à pieds pour une ballade dans les collines, en plein cœur des vignes ! C’est magnifique !

Vignobles autour de Pinhao
Vignobles autour de Pinhao

Vallée Douro_11

Vallée Douro_12

Vallée Douro_13

Vallée Douro_14

En fin d’aprem, nous mettons les voiles vers le village de Sao Joao do Pesqueira, sur les conseils de la famille française rencontrée à Lisbonne, qui nous ont recommandé d’y faire une halte ! On ne sait pas comment sera le village, mais en tout cas, la route pour y aller est absolument splendide ! Il y a plein de belvédères sur le bord avec des vues à couper le souffle sur les vignes en terrasse, qui nous rappellent les rizières balinaises ! Ce sont sans aucun doute les plus belles vues que nous aurons sur les vignes de Porto.

Vallée Douro_22

Vallée Douro_16

Au village, nous tournons un peu en rond pour trouver le camping. Nous sommes accueillis par un jeune portugais plutôt sympathique et nous serons uniquement 2 dans le camping : un autre camping-car et nous ! La soirée s’annonce plutôt tranquille. Nous occupons la fin de la journée à faire la lessive à la main, puis le repas, bref, soirée tranquilloute !

Le lendemain matin, petit tour à pieds dans le village qui est toujours aussi calme et paisible, on en profite pour acheter un bidon de 5L d’huiles d’olive. Et oui, la région est aussi réputée pour son huile d’olive succulente ! Puis nous reprenons la même route qu’hier soir, pour redescendre jusqu’à Pinhao, puis remonter dans la vallée d’en face.

Sao Joao da Pesqueira... sa place principale et... ben ya que ça en fait !
Sao Joao da Pesqueira… sa place principale et… ben ya que ça en fait !
Jolies arcades sur la place principale
Jolies arcades sur la place principale

Vallée Douro_17

Nous passerons les deux prochains jours chez un collègue de travail de Nico, originaire du Portugal et plus précisément de Sanfins do Douro, un petit village de la vallée du Douro ! Il se trouve justement que ce collègue a pris quelques jours de congés et qu’il est au Portugal en ce moment ! Il nous accueille chez lui, dans son village et nous fait découvrir les environs avec son papa âgé de 87 ans qui travaille encore d’arrache pieds dans les vignes ! Impressionnant ! Comme quoi, quand on dit que le travail, c’est la santé… ! Nous repartirons de là avec les bras chargés de citrons et de cerises fraichement cueillis, de quoi faire des tartes et des clafoutis dès notre retour en France !

Vallée Douro_23

Village de Safins do Douro
Village de Safins do Douro

Vallée Douro_25

De beaux citrons pour ramener en France !
De beaux citrons pour ramener en France !

Ainsi s’achève notre vadrouille portugaise ! Et oui, il va falloir songer à reprendre la route du retour car mine de rien, nous avons quelques 1500km à parcourir avant de passer la porte de la maison ! Mais ce trajet de retour sera encore ponctué de stops et nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *