J5 – Dans la jungle, terrible jungle… autour de Tanah Rata !

On profite de ce début de matinée pour faire un peu de logistique et organiser nos deux jours ici ! Il n’y a pas grand-chose à faire à Tanah Rata, hormis manger et dormir, et l’intérêt de venir dans les Cameron Highlands consiste bien à aller explorer les environs ! Pour cela, il y a plusieurs options possibles : découvrir par soi-même ou passer par un tour organisé. Nous décidons de couper la poire en deux : aujourd’hui, nous explorerons le coin par nous-mêmes et à pieds, et demain nous passerons par un tour organisé pour découvrir les sites les plus éloignés !

Il existe plusieurs sentiers de randonnées autour de Tanah Rata, plus communément appelés « jungle walk », qui sont plus ou moins long. Un voyageur averti en vaut deux, on se renseigne au point d’informations sur l’état des sentiers, repérons les différents sentiers sur une carte, optons pour le sentier n°5 qui ne semble pas trop long, et nous voilà partis avec une photo de ladite carte pour avoir quelques points de repères géographiques… la carte est très approximative mais ça fera l’affaire !

Nous voilà donc partis en direction du « MARDI agro park », point de départ de notre « jungle walk ». Première bonne surprise de la journée : le MARDI est en fait un très joli parc, avec de beaux jardins fleuris et plein de curiosités pour les enfants : entre animaux, cascades, balançoire et toboggan ! Notre demoiselle doit avoir un radar à toboggan dans la tête car elle les repère à 10km à la ronde (bon ok, j’exagère, mais pas tellement !). Nous passons donc un bon moment dans le parc, jusqu’à ce qu’un adorable monsieur d’une soixantaine d’années viennent nous aborder pour nous proposer d’aller voir des lapins ! Il n’en fallait pas plus pour ravir la puce, qui adore les lapins comme tout type de boules de poils qu’elle croise d’ailleurs ! Puis le monsieur nous emmène voir des oiseaux, avant de nous conduire jusqu’au départ de notre ballade ! Vraiment trop sympa ! On profite du chemin pour discuter avec lui… Il travaille au sein du parc, il est originaire de l’Inde et grand-père d’une petite fille qui a le même âge que Noémie. Bref, une jolie rencontre pour bien commencer la journée et ce MARDI agro park est une belle découverte à Tanah Rata pour nous comme pour Noémie !

Le jardin du MARDI agro park, un vrai coup de cœur !
Le jardin du MARDI agro park, un vrai coup de cœur !

Malaisie_Tanah Rata 2

Malaisie_Tanah Rata 3

Malaisie_Tanah Rata 4

Malaisie_Tanah Rata 5

Le monsieur nous laisse là et nous voilà partis tous les 3, seuls pour affronter… la JUNGLE ! On commence à prendre un peu de hauteur, avant de nous enfoncer dans une épaisse jungle. Noémie en vraie mini-baroudeuse, insiste pour marcher, les grandes racines qui sortent de terre ne lui font pas peur et rendent le parcours encore plus rigolo pour elle ! Sauf que le sentier n’est pas vraiment adapté à ses jeunes gambettes et à ce rythme là, on y sera encore dans trois jours ! Elle finira donc sur les épaules de Nico… puis dans le porte-bébé contre moi et la voilà partie pour une sieste ! L’effet soporifique de la jungle et le chant des oiseaux suffiront à l’endormir !

Malaisie_Tanah Rata 5b

Malaisie_Tanah Rata 7

Dans la jungle, terrible jungle...
Dans la jungle, terrible jungle…

Malaisie_Tanah Rata 9

Malaisie_Tanah Rata 10

Nous perdons la notion du temps et de l’espace au milieu de cette jungle, avec cette épaisse végétation qui ne laisse filtrer qu’un rayon de lumière et tous ces chants d’oiseaux autour de nous… c’est un milieu hostile ! Forcément, on s’imagine tous les scénarios possibles « tu crois qu’on va croiser un tigre ? », « et si on se perd, on fait comment ? », bref, la jungle a quelque chose de tellement mystérieux et heureusement que nous croisons un panneau de temps en temps pour nous assurer que nous sommes sur le bon chemin ! Même si nous savons que nous ne prenons aucun risque car Tanah Rata est toute proche malgré tout.

Malaisie_Tanah Rata 11

Au bout du sentier n°5, nous bifurquons sur le sentier n°6 pour effectuer une boucle jusqu’à Tanah Rata. Sur le papier, ça ne semble pas très loin et à vue d’œil, on devrait y être dans pas trop longtemps mais malheureux ! Ne jamais te fier à la photo d’un plan approximatif ! En réalité, le sentier grimpe à pic puis redescend tout autant, nous passons sous des troncs d’arbres qui barrent le chemin, on évite les branches d’arbres tout en faisant attention de ne pas nous prendre les pieds dans les grosses racines qui sortent du sol… Bref, on a un peu l’impression de suivre le parcours du combattant, ou d’être sur un jeu de piste ! Le but étant d’arriver à bon port ^^ ! Et il faut bien le dire : nous ne croisons personne. Pas l’ombre d’une silhouette humaine, ni animal d’ailleurs mais ce n’est peut-être pas plus mal finalement ! L’idée de nous retrouver nez-à-nez avec un tigre ne m’enchante pas tellement (ne rigolez pas, il parait qu’il y en a vraiment) !

Malaisie_Tanah Rata 12

Malaisie_Tanah Rata 13

Malaisie_Tanah Rata 14

Malaisie_Tanah Rata 8

Les panneaux se font de plus en plus rares, le balisage sur les arbres aussi ! Et l’heure du casse-croute se rapproche pour la demoiselle ! Heureusement, nous arrivons à la bifurcation pour le sentier n°4 et Tanah Rata n’est plus qu’à 1km ! Voilà quand même près de 3h que nous crapahutons dans cette jungle ! Nous partons confiant, sans doute trop confiant, puisqu’un peu plus loin, nous nous trompons de chemin et partons dans la direction opposée ! En voulant prendre un « raccourci », nous avons en fait longé la rivière mais pas dans le bon sens ! Et bien sûr, comme la poisse a décidé de nous coller à la peau, la pluie commence à tomber de plus belle ! Heureusement, notre louloute est hyper patiente et elle ne bronche pas… au contraire, toutes ces péripéties semblent plutôt la distraire !

Le balisage que nous suivons !
Le balisage que nous suivons !

Malaisie_Tanah Rata 18Qui dit pluie, dit chemin qui glisse, sac trempés en deux secondes et bien sûr, nos imperméables sont restés à l’hôtel… tant pis ! On ne peut pas marcher vite sans manquer de se casser la figure tous les deux pas ! Bref, voilà comment nous arrivons jusqu’à un village, on ne sait pas lequel, à l’opposé de là où nous voulions aller ! Bizarement le village ne nous rappelle rien, c’est beaucoup plus petit que Tanah Rata ! Et c’est seulement maintenant qu’on se rend compte de notre erreur de parcours, en voyant un panneau indiquant : Tanah Rata 1.5km… what’s the f%# ! ? Nous qui pensions être arrivés !

Malaisie_Tanah Rata 20

Bon pas le choix, on passe en mode « gestion des priorités » et justement la priorité du moment consiste à trouver un abri pour donner son repas à la puce qui commence à crier famine. On entre donc dans un jardin, et demandons poliment à la maîtresse des lieux si nous pouvons nous installer sous son porche pour donner son repas à la puce, elle accepte volontiers et avec un grand sourire à la vue de notre petit monstre affamé, ouf ! Notre demoiselle rassasiée, nous avons deux options : soit rebrousser chemin et refaire 1.5km en sens inverse dans la jungle trempée… on écarte vite l’option ! Ou sinon, faire du stop ! On mise tout sur la bouille de Noémie pour que les voitures s’arrêtent, parents indignes que nous sommes ! Et ça marche au bout de 5 voitures ! Une maman qui amène ses enfants à l’école accepte de nous raccompagner jusqu’à Tanah Rata ! C’est de nouveau l’occasion d’échanger avec elle et de passer un moment sympa en sa compagnie ! Donc finalement, cette petite mésaventure se transforme en une jolie rencontre, et c’est d’ailleurs souvent lorsqu’on se trompe de chemin que l’on fait les rencontres les plus inattendues !

Finalement, ce qui devait être une simple promenade dans la jungle s’est transformée en véritable expédition (n’ayons pas peur des mots ^^) mais nous avons passé un super moment ! De retour à Tanah Rata, nous filons à la GH, Noémie s’endort pendant que Nico ressort pour aller nous chercher un mee goreng et un nasi goreng… tout ceci nous a creusé l’estomac ! Nous mangeons dehors sur la terrasse de notre chambre qui donne sur le jardin (il en faut peu pour être heureux) avant de rejoindre notre puce pour la sieste ! On est KO !

Malaisie_Tanah Rata 21

Le soir, nous ressortons manger dans la rue principale, nous nous régalons encore une fois de cuisine indienne : poulet tandoori, naan, et thali tandis que notre puce savoure une soupe et picore dans nos assiettes au passage (le cheese naan n’a plus de secret pour elle) ! On discute avec nos voisins de table : d’un côté un couple avec une fillette de 3 ans, et de l’autre une famille malaise, qui se prend d’affection pour notre puce. Mais elle a déjà élu domicile dans les bras du serveur ! Le repas terminé, Noémie n’a qu’une idée en tête : marcher sur le trottoir, monter les petites marches d’escaliers et courir après les chats (joie ^^ car ils ne sont pas en très bon état)… autant dire qu’elle ne passe pas inaperçue ! Parmi les rencontres ce soir, il y a aura aussi une famille française expatriée en Malaisie, avec leurs 3 garçons dont le plus jeune, Arthur, veut jouer avec Noémie. Nous les recroiserons le lendemain car nous sommes dans la même GH ! C’est donc sur cette note super positive que s’achève notre journée, encore de belles découvertes et de beaux moments vécus ici en Malaisie ! Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.