J6 – Une belle journée dans les Cameron Highlands et un doudou perdu… puis retrouvé !

Alors qu’hier, nous explorions la région à pieds et par nos propres moyens, aujourd’hui, nous avons opté pour un tour d’1/2 journée afin de découvrir la magnifique région des Cameron Highlands ! A deux, nous aurions probablement loué un scooter mais avec la puce, ça n’était pas prudent ! Le rdv est donc donné à 8h45 devant la GH, nous voilà à bord d’un minivan en train de faire connaissance avec nos acolytes du tour : deux jeunes allemands, quatre copines chinoises d’un certain âge et un couple français avec leur petit bonhomme Sohib de 11 mois ! Le trajet pour rejoindre notre premier arrêt de la journée passe donc vite car les petits sont occupés à batifoler ensemble !

Premier stop de la journée : une ferme aux papillons ! Nous rentrons dans une immense serre où des centaines de papillons de toute taille et de toutes couleurs sont en train de virevolter en se posant de temps en temps sur des fleurs ! Nous n’y connaissons rien en papillons mais ils sont magnifiques, l’un deux est tout noir et vraiment grand, a priori c’est une espèce particulière.

IMG_5232 (Copier)

IMG_5227 (Copier)

IMG_5211 (Copier)

IMG_5213 (Copier)

IMG_5233 (Copier)

IMG_5225 (Copier)

IMG_5206 (Copier)

IMG_5222 (Copier)

IMG_5230 (Copier)

Un des papillons se pose sur le doigt de Nico, pour le plus grand bonheur de Noémie qui tente de l’attraper, en vain ! En tout cas, la puce est ravie !

IMG_5216 (Copier)

IMG_5217 (Copier)

Mais on y trouve aussi d’autres sortes de bestioles, des plus petites au plus grosses, des plus inoffensives aux plus effrayantes, et même quelques espèces bizarres dont le fameux insecte branche (que nous avions vu en Thaïlande) et ses homologues : l’insecte feuille et l’insecte fleurs ! Si, si ça existe vraiment et c’est même bluffant ! Ils se dissimulent très facilement et il faut vraiment bien observer pour réussir à les distinguer ! Il y a même un bébé-insecte-branche trop mignon ! Incroyable ce que peut faire la nature !

Il y a bien une bestiole sur cette photo... c'est l'insecte feuille !
Il y a bien une bestiole sur cette photo… c’est l’insecte feuille !
Et l'insecte fleurs !
Et l’insecte fleurs !

Mais ça ne s’arrête pas là, il y a aussi des lapins (pas besoin de venir en Malaisie pour voir des lapins vous allez me dire), mais pas que : aussi des tortues, des scarabés-rhinocéros (!!), toutes sortes de serpents tous plus repoussants les uns que les autres, des caméléons, et j’en passe ! Bref, c’est un peu 30 millions d’amis là-bas dedans, enfin, amis ou pas d’ailleurs ! Car pour certains d’entre eux, on préfèrerait ne pas les recroiser dans la nature !

Miam le gros mille-pattes !
Miam le gros mille-pattes !
Noémie est fascinée par les tortues
Noémie est fascinée par les tortues

IMG_5255 (Copier)

Le scarabée-rhinocéros
Le scarabée-rhinocéros

IMG_5248 (Copier)

IMG_5251 (Copier)

IMG_5252 (Copier)

IMG_5259 (Copier)

Beurk !
Nœud de serpents… Beurk !
Sympa la déco !
Sympa la déco !

Puis nous prenons la direction de la plantation de thé « Boh Tea Sungaï Palas », une des plus grandes et des plus belles de la région. La vue de ces champs de thé d’un vert éclatant qui épousent parfaitement le relief des collines est d’une beauté époustouflante ! Nous suivons à pieds un petit chemin qui sillonne à travers les plantations, nous permettant de les approcher de plus près. Un peu plus loin, on aperçoit des travailleurs qui sont en train de couper le thé avec une sorte de gros sécateur, pour ensuite stocker les feuilles dans un gros panier accroché à leur dos. Il y aussi une méthode plus moderne qui consiste à récolter les feuilles de thé à la machine. Le guide en profite pour nous faire un petit topo sur la culture du thé et nous apprenons plein de choses ! Par exemple, le thé produit dans les Cameron Highlands n’est que du « black tea », c’est-à-dire que toutes les feuilles sont récoltées, petites ou grosses, à la différence du green tea ou du white tea où seules les jeunes pousses sont conservées pour fabriquer le thé. Voilà pourquoi le black tea est plus fort.

IMG_5272 (Copier)

IMG_5277 (Copier)

IMG_2177 (Copier)

IMG_5271 (Copier)

IMG_5274 (Copier)

IMG_5286 (Copier)

IMG_5284 (Copier)

Les travailleurs viennent principalement du Népal, de l’Inde et du Bangladesh car les malais ne veulent plus effectuer ce travail qui est très éprouvant : en effet, le panier rempli de feuilles de thé peut peser jusqu’à 100kg, le tout pour un maigre salaire de 0.24cts par kg !… Les feuilles de thé sont ensuite transformées dans une fabrique que nous irons voir plus tard dans la matinée.

IMG_5283 (Copier)

IMG_5278 (Copier)

IMG_5280 (Copier)

La matinée se poursuit au sommet du Gunung Brichang, un des plus hauts sommets de la région qui culmine à plus de 2000m d’altitude. Pour cela, nous suivons une petite route étroite et sinueuse où les véhicules ont du mal à se croiser par moments, le minivan est à deux doigts de caler. Il faut ensuite grimper en haut d’une « mini-tour-eiffel » (une tour en ferraille à trois niveaux, comme la dame de fer !) pour avoir une superbe vue sur les environs. Même si elle n’est pas très dégagée aujourd’hui, les nuages et la brume apportent beaucoup de charme au paysage !

Depuis le Gunung Brinchang
Depuis le Gunung Brinchang

IMG_5301 (Copier)

IMG_5300 (Copier)

Depuis le début de la journée, notre louloute est super cool ! Elle suit le rythme d’une manière exemplaire, je suis admirative ! Quand on part avec un tour, le rythme est quand même assez soutenu, mais ça ne semble pas du tout déranger notre demoiselle. Elle fait quelques pas dès que l’occasion se présente, et sinon, elle squatte les épaules de son papa… qu’est-ce qu’elle est fière quand elle est sur les épaules de Nico, j’adore leur complicité.

IMG_5310 (Copier)

IMG_5308 (Copier)

IMG_5307 (Copier)

Nous redescendons de notre perchoir et poursuivons à pieds jusqu’à la « mossy forest », autrement dit, la forêt de mousse ! Ici les arbres sont recouvert de mousse, et l’endroit ressemble à s’y méprendre à une forêt enchantée, habitée de lutins et de trolls tout droit sortie d’un conte ! Par endroit, la couche de mousse est tellement épaisse qu’elle forme des tapis, capable de supporter le poids d’un homme ! La forêt regorge de plantes en tous genres, qu’on ne soupçonneraient pas : certaines sont à usage médicinale (le guide nous fait sentir une feuille qui a la même odeur que le baume du tigre et une autre qui sent la citronnelle) tandis que d’autres sont carnivores ! Une des plantes carnivores s’appelle communément la « monkey cup » (je n’ai pas retenu le nom scientifique) qui se nourrit d’insectes. Une fois remplie d’eau, les singes s’amusent à la renverser, d’où son petit nom ! Il faut savoir que dans les Cameron Highlands, on peut aussi voir une espèce de fleur qui s’appelle la rafflésie, qui est la plus grande fleur du monde, pouvant atteindre jusqu’à 1m de circonférence ! Mais pour la voir, il faut aller plus loin et s’enfoncer dans la jungle donc nous n’en verrons pas ici. En tout cas, cette balade dans la forêt de mousse est bien sympa, il faut se frayer un passage entre les grosses racines qui sortent du sol, et les branches d’arbres qui envahissent le passage… c’est mission robinson crusoé !

Mossy Forest
Mossy Forest

IMG_5315 (Copier)

IMG_5334 (Copier)

IMG_5329 (Copier)

IMG_5333 (Copier)

La fameuse "Monkey cup" !
La fameuse « Monkey cup » !

IMG_5331 (Copier)

IMG_5346 (Copier)

IMG_5341 (Copier)

Nous quittons l’univers enchanteur de la forêt de mousse pour retrouver le minivan. C’est l’heure du casse-croute pour notre louloute, nous sortons donc sa tambouille pendant le trajet… le timing est parfait ! Prochain stop : un superbe point de vue sur la plantation de thé Sungaï Palas, celle où nous avons marché ce matin. Il y a en fait une immense cafétaria où l’on peut déguster un thé tout en admirant la vue magnifique. Je crois qu’on pourrait rester là des heures sans se lasser, tant la vue sur les champs de thé a quelque chose de très zen et appaisant… sauf que Noémie ne l’entend pas de cette oreille et elle préfère faire la belle dans la cafet’ ! Elle va voir les gens, s’arrête devant eux pour leur faire des sourires ! Certains veulent la prendre en photos, elle prend la pause, une vraie mini star quoi !

IMG_5361 (Copier)

IMG_5374 (Copier)

IMG_5355 (Copier)

IMG_5353 (Copier)

On en profite pour faire un petit tour dans la fabrique voisine, histoire d’en savoir un peu plus sur la transformation des feuilles de thé. Puis un petit détour par la boutique pour acheter une boite de thé (on prend soin de choisir du black tea, pour être sur qu’il provient bien des champs de thé que nous avons visité), que l’on pourra déguster au coin du feu l’hiver prochain en repensant à la Malaisie ^^ !

Une ptite dernière pour la route... trop beau ce vert !
Une ptite dernière pour la route… trop beau ce vert !

Cette matinée passionnante se poursuit par un petit tour dans une ferme de fraises, c’est la visite « bonus » qui n’est pas prévue initialement ! Il faut savoir que les fraises sont la deuxième spécialité de la région après le thé, et on voit des plantations de fraises tout au long de la route, souvent sous des serres blanches pas bien esthétiques dans le paysage ! Il est possible de ramasser soit même ses fraises, en payant en fonction du poids. Nous optons quand à nous pour un petit panier de fraises déjà cueillies que nous dégustons sur la terrasse. Noémie se régale, elle en a tout autour de la bouche ! Il faut dire qu’elles sont délicieuses, juteuses et sucrées !

IMG_5385 (Copier)

IMG_5392 (Copier)

Voilà comment se termine notre excursion dans les Cameron Highlands ! C’est une région absolument magnifique, et on ne regrette pas du tout d’être passés par un tour car notre guide était hyper intéressant, nous avons appris plein de choses et notre groupe était sympa ! Nous sommes de retour à Tanah Rata en milieu d’après-midi, mangeons un morceau dans un resto chinois avant de rentrer à la GH pour une sieste ! Nous dormirons tous les trois pendant 2 bonne heures !

Mais la journée n’est pas terminée, loin de là, disons même qu’il y aura encore quelques péripéties ! Au réveil de la sieste, on discute pendant un long moment avec des français de notre GH : il y a d’abord la famille expatriée en Malaisie avec leur trois garçons que nous avions croisé hier, et comble du hasard : il se trouve que le père de famille était prof dans l’école de Nico ! Et ils habitent Chambéry et connaissent très bien le village d’enfance de Nico. Coïncidences quand tu nous tiens ! Et aussi deux couples français qui voyagent avec leurs enfants, dont une petite fille de 15 mois donc presque le même âge que Noémie. Les enfants s’amusent ensemble pendant que les parents discutent !

IMG_5399 (Copier)

Puis on décide de retourner au MARDI agro park (vous savez, le parc d’hier) pour que Noémie puisse jouer sur le toboggan et la balançoire ! Notre puce est méga cool depuis le début du voyage et on trouve important de lui réserver des moments à elle, pour des choses qu’elle aime ! Le parc ferme à18h, on y va donc au pas de course ! On refait un petit tour vers la cascade avant de passer un moment sur l’aire de jeux, réalisée dans une grosse théïère et une tasse, on trouve le clin d’oeil sympa !

Un toboggan dans une théière !
Un toboggan dans une théière !

Et puis la nuit commence à tomber, le parc va bientôt fermer donc on fait demi-tour… et alors que nous sommes sur le chemin du retour, on s’aperçoit qu’il nous manque le doudou ! Noémie est très attachée à son petit lapin rose et vert, elle ne s’en sépare quasiment jamais, surtout pour dormir ! Il est très précieux pour elle. Le perdre serait vraiment embêtant, surtout au bout du monde ! Branle-bas de combat pour retrouver le doudou, on fouille les sacs en vain et on essaie de se souvenir la dernière fois qu’on l’a vu, probablement à la GH ! On commence donc par retourner à la GH, mais pas de trace du doudou et personne ne semble l’avoir vu ! Entre temps, il fait déjà nuit noire et il commence à pleuvoir… je désespère un peu qu’on puisse le retrouver. Mais Nico prend ses jambes à son cou et décide de retourner jusqu’au MARDI park, en refaisant le chemin en sens inverse, c’est notre dernier espoir. Pendant ce temps, je reste à la GH pour donner son repas à Noémie, qui ne se rend compte de rien du tout pour le moment, ouf ! Et 1/2 heure plus tard, je vois Nico revenir en tenant à la main… le doudou ! Victoire ! Il était en fait resté au parc, Noémie l’a sans doute laissé tomber alors que nous étions dans le parc. Par chance, la grille du parc n’était pas encore fermée et le garde a accepté que Nico aille voir. Donc voilà, tout est bien qui finit bien !

Et pour bien clôturer cette journée, on décide de goûter le steambot, c’est-à-dire la fondue chinoise ! On choisit un resto chinois réputé pour ça, d’ailleurs le resto est quasi-complet et tous les gens sont attablés sur de grandes tables rondes, et on tous choisi la fondue chinoise, ça doit être bon signe ! On nous sert un plat avec des morceaux de viandes, de poissons, de crustacés ainsi que des nouilles chinoises que nous faisons cuire dans un poilon avec un bouillon ! Et on déguste le tout avec une petite sauce épicée, c’est vraiment bon !

Pour notre dernière soirée à Tanah Rata, on teste le steambot !
Pour notre dernière soirée à Tanah Rata, on teste le steambot !

DSC02502 (Copier)

DSC02508 (Copier)

DSC02510 (Copier)

Pendant ce temps là, Noémie se régale avec un jus d’ananas et elle apprend à boire… à la paille ! Elle trouve rapidement le truc et elle se régale !

Voilà comment s’achève nos aventures dans les Cameron Highlands. C’est une superbe région et nous ne regrettons pas de nous y être arrêtés ! Cette journée aura été riche en découvertes et en péripéties, et nous en garderons de super souvenirs. Une bonne nuit de sommeil, et en route pour la prochaine étape !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.