J7 – Arrivée à Georgetown : un peu de street art et p’tit tour chez le coiffeur !

Ce matin branle-bas de combat, il nous faut rassembler tout notre bazar pour retrouver le bus qui part à 8h45 (une heure record pour nous), nous voilà partis pour notre troisième étape du voyage : la ville de Georgetown, située sur l’île de Penang, au nord-est de la Malaisie, pas très loin de la frontière avec la Thaïlande ! Et pour cela, un looong trajet en bus nous attend : 5h au total, sachant que la moitié du trajet s’effectue sur une route qui tournicote pour redescendre de la montagne (pas à cheval, mais presque). Mieux vaut avoir le cœur bien accroché car notre chauffeur semble un peu pressé ! Peu importe, l’essentiel est d’arriver à bon port ! Les virages ne semblent pas perturber notre demoiselle qui s’endort assez rapidement, et au réveil elle s’amuse avec le couple de voyageurs assis à côté de nous. Au bout d’un moment, elle commence à ne plus tenir en place mais ça tombe bien car le bus fait un arrêt et on en profite pour se dégourdir les jambes ! Nous traversons des zones urbanisées et le paysage est souvent gâché par de grandes constructions qui dénaturent le paysage… dommage ! Et puis le bus s’engage sur un grand pont qui relie l’île de Penang au continent. Avec ses 13,5 km, il s’agit d’un des ponts les plus longs du monde (par comparaison, le Golden Gate Bridge de San Francisco mesure 2.7km et le pont du 25 avril à Lisbonne mesure environ 3 km… oui oui j’ai mené ma p’tite enquête !).

Malaisie_Georgetown 1

Le bus nous dépose un peu plus tard près du centre commercial Komtar en plein cœur de Georgetown. Finie la fraicheur des Cameron Highlands, ici c’est la canicule, il fait vraiment une chaleur de fou ! On décline les propositions de taxi, et nous voilà partis avec tous nos bagages dans les petites rues de Georgetown, en nous repérant sur le plan du Lonely, à la recherche d’un endroit où dormir. Nous n’avons de réservation nul part, on a simplement repéré quelques adresses sur Internet car à cette époque de l’année, on sait qu’on peut trouver de la place sans problème, alors autant se laisser le choix. Heureusement, le centre de Georgetown n’est pas très grand ce qui nous facilite les choses car avec cette chaleur, on est en nage au bout de 100m ! Nous testerons deux endroits avant de nous décider pour un troisième : un petit hôtel tenu par une dame bien sympathique, et situé sur Armenian Street donc en plein cœur du centre historique. La localisation est parfaite ! Autant dire qu’avec la chaleur qu’il fait, on est content de déposer enfin nos bagages !

Arrivée à Georgetown
Arrivée à Georgetown
Une demoiselle qui roupille !
Une demoiselle qui roupille !

Une bonne douche et un gouter plus tard, le moral des troupes est regonflé à bloc ! On part avec une bonne réserve d’eau pour affronter la chaleur et nous profitons de la fin de l’après-midi pour commencer à découvrir Georgetown. On commence par faire un tour du côté des clans jetties, c’est en fait tout un quartier de maisons en bois construites sur pilotis. S’y balader est vraiment sympa ! Juste avant les clans jetties il y a un petit temple chinois très mignon, où toute une équipe de papis chinois sont scotchés devant un film à la télé, en poussant des éclats de rire par moment. Alors que nous sommes assis à côté du temple pour boire un coup, nous croiserons une famille chinoise qui viendra nous voir, eux aussi ont un bébé et Noémie veut lui faire des câlins !

Un petit temple chinois
Un petit temple chinois

Malaisie_Georgetown 6

Malaisie_Georgetown 5

Attroupement autour de notre demoiselle
Attroupement autour de notre demoiselle
Une petite copine chinoise avec quelques mois de moins
Une petite copine chinoise avec quelques mois de moins

Le quartier des clans jetties n’est pas bien grand mais il y a d’abord un premier ponton assez touristique bordée de boutiques de souvenirs et si on s’écarte de celui-ci pour prendre le ponton parallèle, c’est beaucoup plus tranquille. Ces maisons sur pilotis sont habitées par une communauté chinoise, et devant l’entrée de chaque maison se trouve un petit temple avec quelques offrandes. Nous croiserons un papi avec sa petite fille et échangeons quelques mots avec lui.

Les clan jetties
Les clan jetties

Malaisie_Georgetown 10

Malaisie_Georgetown 11

Malaisie_Georgetown 12

Malaisie_Georgetown 13

Malaisie_Georgetown 14

Malaisie_Georgetown 15

Malaisie_Georgetown 17

Malaisie_Georgetown 16

Malaisie_Georgetown 24

Malaisie_Georgetown 22

Malaisie_Georgetown 18

Malaisie_Georgetown 19

Malaisie_Georgetown 20

Malaisie_Georgetown 21

Et puis au hasard des rues de Georgetown, nous commençons a découvrir un peu le street art qui fait la réputation de la ville ! Les gens viennent principalement pour cela. Il y a des œuvres en fer forgé, représentant des caricatures, qui sont placardés sur les murs de certaines rues, on en croise quelques unes au hasard de notre promenade. Et il y a aussi des fresques peintes sur les murs, qui sont mélangées à des objets réels comme un vélo par exemple, ou encore une balançoire. C’est une manière vraiment sympa de découvrir la ville, car ce street art est éparpillé un peu partout, c’est comme un jeu de piste d’aller à la recherche des différentes œuvres, on adore et on va en découvrir de nombreuses durant notre séjour ici !

Malaisie_Georgetown 26

Malaisie_Georgetown 26b

Malaisie_Georgetown 28

Un peu de street art, mais on garde le meilleur pour demain !

Kids on bicycle + 1 demoiselle !
Kids on bicycle + 1 demoiselle !
Caricature en fer forgé, qui raconte l'histoire des rues de Georgetown
Caricature en fer forgé, qui raconte l’histoire des rues de Georgetown

Malaisie_Georgetown 32

Malaisie_Georgetown 31

A un moment donné, je m’assois avec Noémie sur une balancelle, et les gens qui passent devant nous dans la rue viennent s’assoir à côté d’elle pour se faire prendre en photo avec nous… on s’amuse en leur disant « 10 RM for the pic » et ça les fait rire ! Puis ils poursuivent leur chemin à la recherche d’autres street art ! Bref, moment rigolo car on a vraiment eu l’impression de faire partie du décor !!

Malaisie_Georgetown 27
Comme l’impression de faire partie du décor 🙂 …

Le ciel se fait de plus en plus noir et menaçant alors que nous prenons la direction de Little India, l’orage n’est pas loin ! Une rue plus loin, nous voilà plongés au cœur de l’ambiance de Little India, il règne ici un vrai concentré de l’inde : de la musique Bollywood s’échappe des boutiques, des échoppes vendent des guirlandes de fleurs, des saris colorés et des bijoux scintillants (les indiens aiment tout ce qui brille !) sont exposés devant l’entrée des magasins, des affiches à l’effigie de héros bollywoodiens moustachus trônent dans la rue… bref, la découverte de ce petit bout d’Inde est une super bonne surprise, on s’est senti comme transportés dans un autre pays. L’ambiance, les couleurs, les odeurs, tout nous rappellent l’inde ! Le quartier n’est pas très grand, mais qu’est-ce que ça nous plait !

Malaisie_Georgetown 33

Malaisie_Georgetown 34
Rue de Little India à Georgetown

Malaisie_Georgetown 35

Malaisie_Georgetown 36

Malaisie_Georgetown 37
De quoi grignoter !

Malaisie_Georgetown 39

Malaisie_Georgetown 38

Alors que nous sommes en plein cœur de Little India, Nico se prend comme une envie soudaine… d’aller chez le coiffeur ! Souvenir souvenir de son expérience au Népal… il faut dire qu’il a une sacrée tignasse et il a fait exprès de ne pas y aller en France pour le faire ici en Malaisie ! Il y en a plein les rues donc il n’a que l’embarras du choix ! On rentre chez un premier coiffeur, et sommes accueillis par une femme qui nous explique qu’elle ne coiffe que les femmes. Elle nous indique un autre coiffeur un peu plus loin. On rejoint donc le prochain coiffeur et sommes de nouveau accueillis par une femme qui accepte de coiffer la tignasse de Nico ! Le voilà revêtu d’une longue robe, la dame attrape ses ciseaux et commence à couper… bizarrement, je le trouve assez approximative dans ses gestes ! Et effectivement, cinq minute plus tard, elle nous avoue qu’elle ne coiffe que les femmes habituellement ! Elle n’est donc pas équipée pour coiffer les hommes ! Haha, grande rigolade ! Bizarrement, Nico ris plutôt jaune lui ! Au final, elle ne s’en sort pas trop mal, même si c’est très inégal et fait grossièrement, mais tant pis, on aura bien rigolé ! Nico se console en se disant que dans 15j, ça aura repoussé et ensuite, il repère tous les coiffeurs de la ville en disant « j’aurais du aller chez celui-là ! » haha ! Bref, on a testé le coiffeur indien en Malaisie !

Malaisie_Georgetown 40

Et pour ne pas changer nos petites habitudes, la journée se termine à la terrasse d’un resto indien très réputé à Georgetown : le Kapitan. Situé juste à côté d’une jolie mosquée. On commande un alu gobi, du riz biryani et un chicken tika masala… comment vous dire ? Une tuerie ! On se régale !! Pour Noémie, on teste une omelette mais elle n’aime pas trop et nous le fait bien comprendre en recrachant tous les morceaux la bourrique ! Elle insiste pour manger comme nous, mais on lui explique que c’est épicé ! Elle est trop petite pour comprendre alors Nico lui tend un peu de poulet, et comme on s’y attendait, les épices ne lui plaisent pas du tout : elle se frotte la langue comme pour se débarrasser du goût épicé… pauvre louloute ! On ne s’éternise pas trop car nous sommes tous les trois bien nazes après cette demi-journée de transport, et la chaleur de cet après-midi nous a un peu assommés ! Donc retour à la guesthouse pour une bonne nuit de sommeil, pour être en pleine forme demain pour poursuivre notre visite de cette super petite ville de Georgetown !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *