J11 – Singapour, un autre visage de l’Asie !

6h30 toc toc toc, ce n’est pas le réveil mais bien le chauffeur de taxi qui frappe à notre porte. Rassurons-nous, nous sommes bien réveillés, douchés, habillés, sacs rangés et prêts à partir à cette heure bien matinale… C’était inespéré mais on a réussi ! Même notre demoiselle a joué le jeu. On pensait l’emmener toute endormie mais elle a du sentir que quelque chose se tramait ! Quelques minutes plus tard, nous voilà tous les trois à l’arrière du taxi pendant que la journée commence à peine bien qu’il y ait déjà pas mal de circulation sur la route. Le gérant de l’hôtel nous avait prévenu : il peut y avoir des bouchons, mieux vaut partir tôt ! C’est donc avec largement 2 heures d’avance que nous arrivons à l’aéroport. Direction le comptoir d’Airasia pour enregistrer nos bagages puis nous patientons dans un café pour prendre un petit déj à base de capuccino, thé et muffins à la banane que notre demoiselle se fait un plaisir d’émietter partout. La suite du programme est assez classique : on patiente en salle d’embarquement (Noémie profondément endormie, elle se réveillera au moment du décollage) puis nous embarquons à l’heure prévue. Survol de la côte ouest malaise pendant une heure qui se terminera en beauté avec le survol de la baie de Singapour, par chance, nous sommes assis du bon coté et on aperçoit au loin les trois « tours » coiffé d’un bateau du Marina Bay Sands (un des emblèmes de Singapour). L’avion perd beaucoup d’altitude et on a vraiment l’impression qu’on va atterrir dans la mer !

Survol de la baie de Singapour
Survol de la baie de Singapour

Nous voilà de nouveau à Shangi Airport ! Je dis « de nouveau » car nous y sommes passés durant notre voyage autour du monde en 2012, on avait même prévu de rester quelques jours à Singapour avant de changer nos plans au dernier moment pour passer plus de temps en Australie. Donc après ce rdv manqué, l’occasion se présentait à nouveau de découvrir cette ville alors cette fois-ci, on saisit l’occasion. Qui dit Singapour, dit changement de pays ! Aurevoir la Malaisie, nous passons la douane et récupérons au passage un tampon d’entrée pour Singapour. Les formalités sont ultra-simple puisqu’il n’y a pas besoin de visa, et le tampon nous permet de rester 90jours sur place, autant dire que cela couvrira largement les 2 prochains jours. Nous changeons de monnaie également : le ringgit cède sa place au dollar singapourien, le taux de conversion n’est plus le même et les prix n’ont plus rien à voir ! Singapour est une ville globalement chère et le niveau de vie est beaucoup plus élevé comparé au reste de l’Asie. Malgré tout, on ne compte pas se ruiner ici, et nous verrons qu’il est quand même possible de visiter et de profiter de la ville tout en faisant attention à sa bourse.

Deux tickets en poche et nous voilà dans le métro pour rejoindre le centre. Alors toute personne qui est déjà allée à Singapour sait qu’il existe des « règles de vie » assez strictes (ex : ne pas boire ni manger dans le métro) et que chacune de ces règles est assortie d’une amende bien corsée, histoire de dissuader tout le monde. Bon c’est un système comme un autre, criticable bien sûr, mais ici la règle, c’est la règle ! Sauf que nous ne le savions pas au moment d’entrer dans le métro, et première chose que nous avons faite quand notre puce commençait à montrer certains signes de faim, nous lui avons donné un gâteau… Ca peut parait banal et pourtant ici, ce n’est pas autorisé ! Bien joué les gars ! Il faut savoir que cette « faute » (à en croire les règles singapouriennes) aurait pu nous couter … 500 $SGP. Bref, c’est en sortant de métro que nous avons vu les fameuses affiches placardées partout : il est interdit de faire ci, faire ça, sous peine d’amendes. No comment ! Bon il faut savoir que par la suite, nous enfreindrons d’autres règles, comme celle qui consiste à ne pas prendre les escalators avec la poussette (notre spécialité) mais tant pis, on ne se sent pas hors-la-loi pour autant ! C’est notre petit côté rebelle !

Singapour_2
LRT (métro) qui relie Shangi airport au centre ville
Un petit biscuit ?... Oups !
Un petit biscuit ?… Oups !
Singapour_5
Notre demoiselle veut se tenir comme les grands !

Singapour_4

Notre hôtel est situé sur Beach Road, nous y arrivons par une petite marche à pied d’une dizaine de minutes qui nous permet de prendre un peu le poul de la ville. Premier constat : nous sommes impressionnés par tant de propreté et de modernité. Tout est brillant ici, les rues sont propres, les immeubles sont neufs, les façades sont d’une blancheur immaculée, les trottoirs sont impeccables, les gens sont chics et élégants,… On pourrait presque croire que c’est du fake, que nous sommes dans un jeu vidéo ou dans un décor de cinéma, mais non, nous sommes juste dans la réalité de Singapour ! Ce n’est pas déplaisant, c’est juste un tout nouveau visage de l’Asie que nous découvrons, qui tranche avec ce dont nous avons l’habitude !

Singapour_6

Je me rends compte que j’ai déjà écrit une tartine, sans avoir vraiment commencé à entrer dans le vif du sujet, tant pis ! Donc nous déposons nos bagages au Park View Hotel, sommes très bien accueillis par les charmantes dames de l’accueil qui ont déjà adoptées Noémie (elles jouent avec elle pendant qu’on prépare sa tambouille pour midi !). Le repas de la demoiselle avalé, nous déjeunons à notre tour dans un petit resto thaï à deux pas de l’hôtel avant de partir à la découverte de la ville. Le peu de choses que nous avons vu ce matin nous a vraiment donné envie d’en découvrir davantage, on sent qu’on est pas au bout de nos surprises ! Pour commencer, nous faisons un tour dans les rues de notre quartier et découvrons quelques belles façades resplendissantes de blancheur (colgate n’a qu’à bien se tenir ^^) parmi lesquelles celle du « raffles hotel » et aussi plusieurs églises dont la Cathédrale Saint André, héritage du colonialisme britannique.

Singapour_7
Raffles Hotel
Singapour_8
Cathédrale Saint André
Singapour_9
A l’approche du CBD

Singapour_10

Singapour_11

Nos pas nous mènent ainsi jusqu’au bord de la rivière Singapour, non loin du CBD, où d’immenses tours modernes côtoient des hôtels flamboyants où des chauffeurs impeccables attendent leurs clients richissimes pour les conduire dans leur berline. Il faut savoir que les singapouriens affichent l’un des niveaux de vie les plus élevés au monde, bien que le partage des richesses soit le plus inégal au monde après Hong Kong… Cela nous permet de prendre conscience que derrière toutes ces paillettes, il y a certainement une réalité de Singapour beaucoup moins reluisante. En tout cas, toute cette parfait’ittude de prime abord nous donne l’impression que quelqu’un nous a nettoyé les yeux !

Singapour_12

Nous poursuivons ainsi jusqu’à l’esplanade et découvrons de notre propre yeux certaines des constructions futuristes et farfelues qui sont des emblèmes de la ville. On peut citer par exemple le « theatres on the bay », un complexe culturel dont la façade extérieure ressemble à une énorme durian (bien reconnaissable avec tous ses piquants, heureusement que l’odeur n’y est pas ^^) et aussi le fameux « Marina Bay Sand », cette hôtel constitué de trois immenses tours surmontées d’un bateau qui est d’une classe indescriptible, il faut le voir pour le croire… Sachez que le bateau est occupée par une piscine à débordement, avec une vue imprenable sur la baie de Singapour… mais réservée aux clients de l’hôtel ! Toi jeune padawan avec ta bourse de routard, passes ton chemin ^^ !!

Le Marina Bay Sand... symbole de la démesure !
Le Marina Bay Sand… symbole de la démesure !
Un durian géant dans la ville.. le Theatre by the Bay
Un durian géant dans la ville.. le Theatre by the Bay

Entre temps, notre demoiselle s’est profondément endormie dans sa poussette. Nous longeons l’esplanade avec une vue imprenable sur les tours du CBD d’un coté, le Marina Bay Sand de l’autre, le tout séparé par la Marina Bay. Et la magie de Singapour opère sur nous ! Nous sommes venus là parce que l’occasion se présentait et que les vols airasia ne sont pas chers, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre et nous ne sommes pas déçus ! Au moment précis où nous admirons cette vue, cela nous rappelle exactement nos émotions lorsque nous avions découvert l’Opéra de Sydney (la vue est assez comparable avec le CBD, l’opéra et la baie), l’impression de vivre dans un rêve et du mal à réaliser que ce sont nos propres yeux qui voient tout cela, que nous sommes physiquement là… bref, je ne sais pas si je me fais comprendre, en tout cas on essaie de capturer le moindre détail de notre regard.

Singapour_16

Singapour_17

Singapour_18

Singapour_19

Singapour_20

Nous poursuivons ainsi jusqu’à la passerelle piétonne qui rejoint le Marina Bay Sand, et faisons un tour dans l’immense mall situé juste devant. Enseignes toutes plus luxueuses et brillantes se succèdent, mais nous sommes là uniquement pour faire le plein de fraicheur. Et oui je ne l’ai pas dit, mais il fait toujours aussi chaud dehors ! La demoiselle se réveille, elle est en pleine forme, bois un bon coup à la bouteille et poursuivra la ballade sur les épaules de Nico en étant trop fière !

Singapour_21

Singapour_22

Singapour_23

Singapour_24

Intérieur du Marina Bay Sand
Intérieur du Marina Bay Sand

Nous mettons le cap sur le « Gardens by the Bay », un des endroits que je voulais absolument voir en venant à Singapour. C’est le genre d’endroits que j’ai vu de nombreuses fois en photos et j’avais vraiment envie de le voir de mes propres yeux, et bien voilà nous y sommes ! Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un immense jardin botanique, où nature et futur s’entremêlent harmonieusement, avec des arbres futuristes en métal qui font penser aux décors du film Avatar. La première vue nous en met déjà plein les yeux : on aperçoit au loin ces arbres artificiels qui se détachent au milieu de la végétation réelle. Le contraste est saisissant entre la végétation tropicale verdoyante, et ses arbres métalliques qui se détachent…

Gardens by the Bay
Gardens by the Bay
Des arbres géants dans le ciel
Des arbres géants dans le ciel

Singapour_30

Singapour_34

Singapour_33

Nous marchons jusqu’au pied des arbres et découvrons cet immense jardin botanique très bien entretenu avec une partie consacrée aux jardins chinois, indiens etc… avec plein de fontaines dans lesquelles notre demoiselle se fait un plaisir de tremper les mains ! Une très bonne technique pour se raffraichir ! Nous décidons de ne pas grimper sur la passerelle qui fait le tour des arbres artificiels car on trouve que la vue est déjà très bien d’où nous sommes. On se pose dans la pelouse, notre demoiselle s’amuse, et un couple d’indiens vient se faire photographier avec elle.

Singapour_36

Singapour_37

Singapour_38

Cette découverte du Gardens by the bay sera vraiment un coup de cœur de notre passage à Singapour, l’endroit nous a énormément plu. On se sent loin de la ville alors que le CBD est juste derrière nous. L’endroit est frais et reposant, ça fait du bien !

SIngapour_41

Singapour_39

Singapour_40

Singapour_42

Des insectes géants
Des insectes géants

Et puis comble du bonheur pour notre demoiselle, il y a un grand parc avec des jeux d’eau rien que pour les enfants. D’immenses jets d’eau virevoltent dans toutes les sens sur fond de musique Disney à fond les ballons. Il y a une partie pour les grands et une autre bien séparé pour les petits, où les jets d’eau sont plus bas. Autant dire que la demoiselle finit rapidement sous l’eau et elle passe un super moment à s’éclater au milieu des jets d’eau. Elle se fait même une petite copine indienne qui a quelques mois de plus qu’elle. On s’éclate à la voir faire, elle est vraiment dans son élément !

Jeux d'eau pour les enfants du Gardens by the Bay
Jeux d’eau pour les enfants du Gardens by the Bay

Ce n’est que lorsque le soleil disparaît et qu’elle commence à grelotter qu’on décide qu’il est temps de rebrousser chemin. Nous avons vraiment passé un bon moment ici ! Evidemment, nous n’avions pas prévu les affaires de baignade, donc nous faisons avec les moyens du bord, on sèche la demoiselle avec mon foulard, et par chance, il nous reste une couche propre au fond du sac. En tout cas, c’est vraiment un endroit que je recommande pour les parents de mini-voyageurs, d’autant plus que c’est entièrement gratuit, nous n’avons pas déboursé un seul centime depuis notre arrivée au Gardens by the bay. Même l’entrée au parc est gratuite (seule la passerelle est payante mais on peut très bien s’en passer). Bref, nous repartons de là conquis et notre demoiselle a bien profité du moment elle aussi !

Singapour_49

Singapour_47

Singapour_48

Sur le chemin du retour, nous avons droit à un coucher de soleil plutôt sympa sur la Marina Bay… et comme on a pas envie de rentrer tout de suite à l’hôtel, on décide de savourer l’instant en restant là à admirer la vue, d’abord depuis la passerelle piétonne, puis tout le long du chemin sur l’esplanade. Petit à petit, le jour décline, le ciel s’assombrit et les petites fenêtres du CBD se teintent de mille et une lumières… Un super moment ! Et comme à chaque fois que nous nous sentons bien quelque part, on se pose la question de savoir si on aimerait y vivre. C’est encore un peu tôt pour le dire puisque ça fait à peine 12h que nous sommes ici, il y a des choses qui nous plaisent mais on sait aussi que c’est très différent de visiter un endroit et d’y vivre au quotidien… Et il y a sans doute plein de choses aussi qui ne colleraient pas à notre manière de vivre (notamment le coté aseptisé et « friqué »). Mais c’est rigolo d’imaginer ce que pourrait être notre vie si on habitait ici (Nico s’imagine déjà en train de faire son footing le long de l’esplanade ^^) !

Singapour_50

Singapour_51

Singapour_52

Singapour_55

Nous nous plaisons tellement que nous décidons de diner ici et ça tombe bien puisqu’il y a justement un hawker center le long de l’esplanade ! La nourriture y est plutôt bon marché et nous nous frayons un passage entre les stands, au milieu du monde, de l’animation et des bonnes odeurs de cuisine. Il faut jouer des coudes pour trouver une table tellement il y a de monde. Le principe est sympa : ce sont de grandes tables où les gens mangent ensemble ! Nous trouvons donc deux places sur une table déjà occupée par deux jeunes filles. Notre demoiselle se régale d’une omelette aux légumes, et nous optons pour des spring rolls et une sorte de pad thaï avec deux grands verres de thé glacé au citron.

Singapour_58

Finalement, la journée aura été beaucoup plus dense que prévu, on ne pensait vraiment pas faire tout cela à la base ! Mais ce que nous avons vu de Singapour nous a beaucoup plu et bien que la vie soit plus chère ici, il est tout à fait possible de ne pas dépenser grand chose : la ballade le long de l’esplanade est gratuite, l’entrée au Gardens by the Bay aussi et un repas dans un hawker centre ne revient pas très cher. Et avec cela, nous avons déjà fait un bon tour d’horizon de Singapour ! Bien sur, si vous voulez vous offrir un verre au KuDéTa (le bar au sommet du Marina Bay Sand) ou passer la nuit au Raffles Hotel, alors il faudra prévoir une bourse un peu plus conséquente. Mais pour ceux qui ne sont pas forcément adeptes du luxe, il est tout à fait possible de profiter de Singapour sans se ruiner, nous en avons fait l’expérience aujourd’hui !

Singapour_59

C’est donc repus et les jambes en coton que nous sommes de retour à l’hôtel ! Notre demoiselle a déjà commencé sa nuit dans la poussette, elle s’est endormie sur le chemin du retour. Il ne nous reste plus qu’à la transvaser délicatement sur le lit, sans la réveiller… nous accomplissons cette mission avec succès ! On ne tarde pas à la rejoindre dans les bras de Morphée, ravis de cette journée, mais complètement nazes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.