J18 – Malacca… ou comment jouer à la toupie et danser sous la pluie !

Au réveil, Nico file au 7 eleven du coin pour nous récupérer de quoi petit-déjeuner. Pendant ce temps, je me prépare avec ma demoiselle puis nous descendons dans la cuisine où nous sommes accueillies à bras ouverts par Titi & Eris, les deux dames qui tiennent la GH. Elles sont adorables et gagas de Noémie qui n’est pas très réceptive ce matin, elle leur fait la mou, ce qui amuse encore plus les dames. Je lui prépare son bibi puis Nico revient quelques minutes plus tard avec des muffin chocolat-banane (miam!) et des durian-puff (beurk !) : ce sont des petits cakes fourrés avec de la glace au durian, les habitants de Malacca en rafolent, on en trouve à tous les coins de rue. Ma foi, pourquoi pas ! A peine sortis de leur emballage, qu’une odeur nauséabonde se dégage dans la pièce… si caractéristique du durian ! On goûte… mais ce n’est pas bien mieux que l’odeur… tant pis pour nous, les dames de l’auberge se font un plaisir de les manger, elles en sont fans ! Et quand à nous, on a toujours pas percé le mystère du durian ^^.

Pas de photos des durian puff, mais visuellement parlant, ça ressemble à des chouquettes !

La maison où nous logeons est située juste au bord de la rivière, il nous suffit de franchir le seuil de la porte pour nous retrouver au bord de l’eau, dans un coin très calme. Ce sera d’ailleurs notre première sortie de la journée : une promenade le long de la rivière, bordée par d’anciennes shophouses aux murs bariolés, dont la plupart sont reconverties en cafés et en GH. L’endroit a vraiment beaucoup de charme ! On croise des bateaux remplis d’enfants avec leur cartable qui se rendent à l’école et nous font des coucous en passant…

Devent notre guesthouse... la rivière Malacca !

Devant notre guesthouse… la rivière Malacca !

Malaisie_Malacca 6

Street art à Malacca

Street art à Malacca

Malaisie_Malacca 8Malaisie_Malacca 9Malaisie_Malacca 10Malaisie_Malacca 11Malaisie_Malacca 12Puis nous rebroussons chemin en empruntant un petit pont qui donne à la rivière un petit coté vénitien, et filons jusqu’au « Stadthuys », autrement dit, l’hôtel de ville qui date de l’époque où la Malaisie était une colonie hollandaise. L’endroit a tout des Pays-Bas, avec les constructions en briques rouges, le parterre de tulipes et un petit moulin à vent ! Il est pris d’assaut par des dizaines de trishaws bariolés de peluches et autres décos dysneylandesques (la Reine des glaces semblant être la grande star du moment) qui attendent les clients pour les emmener faire un tour de la ville. Nous sommes alpagués par l’un d’eux mais déclinons, en se disant qu’avec quelques années de plus, Noémie nous aurait probablement supplié d’en faire !

Pays-Bas ou Malaisie ? Telle est la question !

Pays-Bas ou Malaisie ? Telle est la question !

Et c’est la pluie qui s’en mêle !! Je vous dis, on est aux Pays-Bas ici ! D’abord par petites gouttes puis une bonne grosse averse qui nous trempe en deux secondes. On trouve refuge dans le premier truc sur notre chemin : une boutique qui vend toute sorte de gourmandises sucrées ! Mais après la tentative ratée des durian puff ce matin, on se méfit un peu de leurs pâtisseries maintenant 🙂 ! Et bien entendu, la plupart des spécialités sont à base de durian, les vendeuses viennent nous voir pour nous proposer de goûter, tout en s’attendrissant devant la demoiselle… sauf que notre but n’est pas d’acheter quoi que ce soit, et encore moins des gâteaux au durian. Nous échangeons quelques mots avec les vendeuses, attendons que l’averse se calme et ressortons du magasin !

Vous êtes plutôt…

Malaisie_Malacca 16… Confiture au durian ? Ou bien…

Malaisie_Malacca 17Chocolat fourré au durian ?… 🙂

Puis nous enchainons avec une grande ballade pour découvrir le quartier de Chinatown, sans hésiter l’endroit que nous avons préféré à Malacca (avec la rivière) ! Malgré son inscription à l’Unesco en 2008, le quartier reste encore assez traditionnel et n’a pas perdu son âme. Nous marchons au hasard des ruelles et découvrons de belles façades de shophouses assez semblables à celles de Georgetown, et l’entrée des maisons est souvent décorée de lanternes chinoises rouges…j’adore ! Il y a bien sûr quelques boutiques de souvenirs et des magasins vendant toute sorte de bric-à-brac.

Rue de Chinatown à Malacca

Rue de Chinatown à Malacca

Malaisie_Malacca 19Malaisie_Malacca 22Malaisie_Malacca 23Malaisie_Malacca 24Malaisie_Malacca 25Une fois de plus, ce qui nous frappe en premier, c’est la mixité culturelle et le fait que dans une même rue, nous découvrons un temple chinois qui côtoient ses homologues hindous juste en face, ainsi qu’une mosquée… et tout cela dans la même rue ! Il n’y a vraiment qu’en Malaisie que nous avons vu cela et on trouve ça génial ! Chacun semble pouvoir pratiquer sa religion sans craindre d’être montrer du doigt ou juger. On se sent parfois en Chine, en Inde, en Afrique du nord, parfois même en Thaïlande et en Birmanie… simplement en franchissant un trottoir.

Le temple hindou

Un temple hindouhiste

Et 50m plus loin, une mosquée

Et 50m plus loin, une mosquée

La tournée des temples et du quartier de Chinatown aura eu raison de notre demoiselle qui s’endort dans les bras de son papa, alors nous décidons de faire deux équipes : Nico est fatigué lui aussi et il préfère rentrer à la GH avec Noémie pour faire une sieste. Quand à moi, je poursuis la ballade dans Chinatown ! Je remonte tranquillement la rue Jalan Tokong jusqu’au temple Cheng Hoon Teng qui est un des temples chinois les plus anciens de Malaisie et un lieu de culte majeur pour la communauté bouddhiste de Malacca. Il est dédié à la déesse de la miséricorde Kuan Yin. Je passe un moment à flâner dans le temple et à m’imprégner de l’ambiance sereine et apaisante du lieu.

Malaisie_Malacca 26

A droite, le temple Cheng Hoon Teng

Malaisie_Malacca 27Malaisie_Malacca 28Malaisie_Malacca 29Malaisie_Malacca 30Malaisie_Malacca 31Calendrier chinoisCalendrier chinois

Malaisie_Malacca 33Malaisie_Malacca 34Puis je poursuis ma ballade en passant par d’autres petits temples (dont un qui possède un balcon offrant une jolie vue d’ensemble sur Chinatown) et je m’arrête dans une petite boutique qui vend des toupies en bois ! Le marchand est un grand spécialiste du lancer de toupie et voyant que je m’intéresse à l’objet, il tente de m’apprendre différentes techniques pour lancer la toupie et la récupérer dans les airs… Voilà donc comment je me suis retrouvée à apprendre l’art de la toupie dans une boutique de Chinatown 🙂 ! Malheureusement pour le marchand, je n’ai pas un sou en poche donc le jeu de la toupie s’arrêtera là pour moi !

Malaisie_Malacca 35Le lanceur de toupie en action

Puis je rejoins Nico & Noémie qui se réveillent juste de 2h de sieste ! Olé ! Ils sont en pleine forme et nous ressortons tous les trois pour manger un morceau : un menu « rice-balls » (spécialité de Malacca) et poulet. Puis nous optons pour un programme cool et faisons un petit tour en bateau sur la rivière. L’idée première était de descendre du bateau en cours de route pour faire le retour à pieds, mais finalement, nous prenons la flemme et faisons l’aller-retour en bateau.

Malaisie_Malacca 36Malaisie_Malacca 37Malaisie_Malacca 38T'as déjà vu un accident dans une biscuiterie ?...T’as déjà vu un accident dans une biscuiterie ?…

Malaisie_Malacca 40Tinlinnnn !

Malaisie_Malacca 41Un petit air de Venise à Malacca

Un petit air de Venise à Malacca

Et finalement on ne regrette pas notre choix car à peine descendus du bateau qu’un orage éclate accompagné de trombes d’eau ! De quoi bien rafraichir l’atmosphère ! On fait la danse de la pluie avant de nous trouver un abris près du stadthuys où plein d’autres gens font comme nous. Bien entendu, la seule occupation dans ce cas là, c’est le musée… mais il ferme ses portes juste devant notre nez, pas cool ! Alors nous attendons que ça se calme, tandis que Noémie se prend une passion soudaine pour la montée-descente des escaliers. Puis elle s’amuse avec un groupe d’étudiants malais qui attendent comme nous que la pluie cesse. Ils se prennent en photo avec elle et la puce va vers eux sans problème.

Stadthuys juste avant l'orage

Stadthuys sous l’orage

L’orage se calme et nous décidons de refaire un tour le long de la rivière, à pieds cette fois-ci. Avec les lumières de fin de journée, c’est très joli car les façades colorées des bâtiments se reflètent dans l’eau.

Malaisie_Malacca44Malaisie_Malacca 46Malaisie_Malacca 45Puis nous rentrons tranquillement à la GH avant de ressortir le soir pour aller dîner au Pak-Putra, un resto indien-pakistanais considéré comme étant l’un des meilleurs de Malaisie. Nous qui adorons la cuisine indienne, on ne pouvait pas rater cela ! Et effectivement, on se régale avec un festin de poulet tandoori qui fond dans la bouche, du cheese naan accompagné de dhal, d’un poulet cuisiné dans une sauce à la cacahuète et d’Alu gobi… un vrai régal ! Le resto n’est pas très facile à trouver car situé un peu à l’extérieur de la ville, mais on ne regrette pas d’avoir marché un peu pour venir jusqu’ici !

Malaisie_Malacca 48Malaisie_Malacca 49Et pour bien digérer tout cela, nous voilà partis pour une longue balade au bord de la rivière, de nuit cette fois-ci, avec les ponts éclairés qui se reflètent dans l’eau, c’est très joli. Notre demoiselle s’était endormie dans la poussette mais elle se réveille en route de profitera de la balade avec nous. Nous nous régalons d’un ananas coupé en morceaux à base de dessert, puis rentrons à la GH pour une bonne nuit de sommeil !

Malaisie_Malacca 51

Malaisie_Malacca 50Malaisie_Malacca 52Malaisie_Malacca 53Malaisie_Malacca 54

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *