Irlande J5 – En route pour Bantry, neuf ans plus tard

Après trois belles journées passées entre famille, entre Dublin et Carlingford, l’heure est venue de se séparer, c’était prévu comme ça ! Mon frère reprend le travail ce matin, tandis que Sophie et Vincent repartent en France et nous attaquons notre roadtrip à travers l’île, on a hâte d’en voir un peu plus bien qu’on soit un peu tristounes de quitter tout le monde ! On embarque Soso & Vinc’ avec nous pour les déposer à l’aéroport, puis session aurevoir mais Noémie semble avoir beaucoup mieux à faire car elle a les yeux rivés vers le ciel à observer les avions qui décollent et atterrissent « regardes maman, encore un là-haut ! » du coup, elle ne se rend pas bien compte du départ des deux loustiques… mais une fois dans la voiture, elle a du mal à comprendre pourquoi ils ne sont plus là, et pourquoi nous on reste, elle nous pose plusieurs fois la question… la séparation est un peu rude pour elle !

Notre petit trio de choc est reconstitué, on the road again ! Nico au volant et moi à la carte routière, nous contournons Dublin et mettons le cap vers le sud, direction Cork ! On sait qu’aujourd’hui est une journée de route un peu intense puisque nous allons traverser le pays quasiment du nord au sud ! En effet, nous voulons rejoindre Bantry, une petite ville de la côte sud qui ne nous ait pas totalement inconnue puisque c’est là que Nico a passé deux mois en wwoofing il y a neuf ans (ça nous rajeunit pas tout ça !) ! Une expérience dont il garde beaucoup de souvenirs car c’était son premier séjour à l’étranger, seul, en mode débrouille, du coup il aimerait nous montrer l’endroit où il a passé son été 2007, et si possible revoir Paul et sa famille, chez qui il a logé et travaillé en wwoofing, sachant que Paul n’est pas du tout au courant de notre venue, on y a va totalement à l’improviste, on verra bien !

La route est assez longue pour rejoindre Bantry, et tout faire d’une traite n’est clairement pas possible avec une petite louloute qui ne demande qu’à se dégourdir les jambes ! Quant à nous, on est presque au bord de la crise de nerfs après avoir écouté Henri Dès en boucle pendant deux heures (va vraiment falloir qu’on achète un autre CD pendant le voyage, c’est une question de vie ou de mort !) donc une pause s’impose et on décide de faire une halte… au « rock of Cashel » !

IMG_9565 (Copier)

IMG_9555 (Copier)

IMG_9586 (Copier)

Il s’agit des ruines d’un château construit en hauteur sur un rocher, et dominant une campagne d’un vert enchanteur… on le voit de loin tant il domine la région ! Le cadre est vraiment beau, on se croirait dans un décor de cinéma ! De solides remparts entourent une tour ronde bien conservée, une cathédrale gothique et une chapelle romane, faisant de rock of Cashel un des sites historiques les plus spectaculaires d’Irlande. On prend notre temps pour se balader à travers l’ensemble et découvrons à l’extérieur tout une série de sépultures et de croix celtiques magnifiques. Parmi elles se trouvent le mausolée érigé pour la famille Scully, des propriétaires terriens locaux. On profite du jardin et du superbe panorama sur la campagne irlandaise qui s’offre à nous…

IMG_9522 (Copier)

IMG_9531 (Copier)

IMG_9529 (Copier)

IMG_9534 (Copier)

IMG_9560 (Copier)

IMG_9576 (Copier)

IMG_9568 (Copier)

IMG_9577 (Copier)

IMG_9575 (Copier)

IMG_9581 (Copier)

IMG_9572 (Copier)

IMG_9580 (Copier)

Comme la météo joue plutôt en notre faveur, on décide de pique-niquer ! Donc petit détour par le centre de Cashel pour acheter de quoi nous faire un casse-croute puis nous allons nous poser tranquillement à d’autres ruines repérées depuis le rock. On profite de ce cadre idyllique puisqu’on a presque l’endroit pour nous tous seuls ! Et ces ruines sont très belles aussi, plus sauvages, à l’état brut, mais tout aussi magnifiques ! Autant vous dire que c’est un terrain de jeu idéal pour Noémie qui se lance dans une partie de cache-cache, puisque l’endroit regorge de cachettes ! Elle n’a pas du tout peur d’aller s’aventurer, elle se cache puis s’amuse à bondir quand on arrive !

IMG_9604 (Copier)

IMG_9613 (Copier)

IMG_9599 (Copier)

On parvient tant bien que mal à convaincre Noémie de remonter dans la voiture mais l’heure tourne et nous avons encore de la route. On roule jusqu’à Cork puis quittons la route principale à deux voies pour nous engager sur une route nationale en direction de Bantry… nous voilà partis pour 40 km d’une route étroite et tortueuse tandis que le décor change lui aussi ! On découvre une Irlande beaucoup plus rurale, où les maisons sont espacées de plusieurs centaines de mètres les unes des autres, où les moutons paissent tranquillement dans les pâturages et où les vaches traversent la route sans trop se soucier des voitures… l’ambiance ici a quelque chose de particulier, comme si la vie tournait au ralenti, et qu’il suffisait simplement de se poser là pour profiter, tout simplement… on est sous le charme !

Arrivés à Bantry en milieu d’après midi, Nico redécouvre l’endroit où il a passé son été 2007 : il reconnaît les pubs où il allait faire la fête, les endroits où il s’arrêtait pour faire du stop, les lieux qu’il fréquentait… c’était la vie de bohême ! Je sens qu’il est super content de revenir ici, et super content aussi de nous le faire découvrir à Noémie et moi !

On se met à la recherche de la maison de Paul, dans laquelle il travaillait il y a 9ans, il retrouve le chemin sans difficulté, c’est comme si c’était hier et rien n’a changé (ou presque… enfin si en fait, plein de choses ont changé !). A notre arrivée sur place, Nico reconnait la maison, pas de doute, c’est bien là ! Puis on est accueillis par un jeune garçon, d’environ 8 ans… il part en courant chercher sa maman qui revient quelques secondes plus tard ! Nico se présente et Aldi, la femme de Paul, nous accueille avec une grand sourire… puis c’est au tour de Paul d’arriver et il semble super content de revoir Nico, il le serre dans ses bras, les retrouvailles sont émouvantes, Paul est ému par cette visite surprise ! Il nous invite à entrer dans leur maison. Paul et Aldi sont désormais parents de trois beaux garçons qui ont 8, 5 et 2 ans ! Autant dire qu’il y a de la vie dans cette maison ! On discute autour d’un thé, tandis que Paul ressort le carnet dans lequel ses guets lui laissent un petit mot… Nico n’avait pas laissé de mot il y a neuf ans, simplement son numéro de téléphone et son mail. Puis les enfants jouent ensemble tandis que Paul nous emmène faire un tour dans les serres où Nico l’avait aidé à travailler. Paul est maraicher et il a bien développé son affaire en l’espace de neuf ans, il est fier de nous montrer tout cela ! Seule chose qui n’a pas changé : le vieux mobil home tout pourri sans eau courante ni électricité, dans lequel logeait Nico, est toujours là ! Il semblerait même qu’un autre wwoofer y séjourne en ce moment, à en croire la panda immatriculée 56 garée devant ! A l’époque, il avait bricolé une douche avec un tuyau d’arrosage pour pouvoir se laver ! Pendant ce temps, la pluie se met à tomber de plus belle, juste le temps de prendre une petite photo en souvenir de ce joli moment, avant de rentrer nous mettre à l’abri !

DSC03976 (Copier)

Avant de partir, Nico laissera un petit mot dans le carnet des guests… il aura fallu attendre 9 ans pour cela mais il était très content de nous avoir emmené ici et de revoir Paul et sa famille !

DSC03977 (Copier)

On s’installe dans un B&B chez un couple adorable, ils sont au petit soin pour Noémie et nous parlent de leur petit fils qui a à peu près le même âge ! On pose les affaires dans une jolie petite chambre avant de remettre le nez dehors… gros dilemme à savoir si on part à pieds ou en voiture, car le centre de Bantry n’est pas bien loin mais il pleut vraiment pas mal ! On opte finalement pour la voiture ! Resto à Bantry avant de rentrer dans notre petit lit douillet ! Ce soir, Noémie dormira dans un lit « de grande » !

IMG_9618 (Copier)

DSC03978 (Copier)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *