Nos moments vécus en famille au Sri Lanka – Partie 1

Nos moments vécus en famille au Sri Lanka – Partie 1

Que voir, que faire au Sri Lanka avec les enfants ? Tour d’horizon des moments à partager en famille (1ère partie) !

J’avais écrit cet article avant les événements survenus au Sri Lanka… Pour vous parler des moments vécus ensemble dans ce pays qui resteront parmi nos meilleurs souvenirs. Pour vous décrire tous ces petits riens qui rendent le voyage unique et lui donnent tout son sens. Et surtout parce que ce pays aura toujours une place spéciale pour nous. Nous pensons énormément à toutes les personnes rencontrées là-bas, à la bienveillance des sri-lankais, au sourire et au regard des enfants. Nous espérons que le pays retrouvera bientôt une situation sereine et apaisée… Et qui sait ? Peut-être que cet article donnera envie à d’autres familles voyageuses de découvrir ce pays !

Vous connaissez déjà les raisons de notre enthousiasme pour le Sri Lanka, et je partage maintenant certains moments vécus lors de notre voyage en famille. L’avantage est que ce pays offre une multitude de possibilités qui font le bonheur des petits voyageurs comme des grands : observation des animaux, découverte de temples, nage avec les tortues, vadrouille en tuk-tuk, etc… Autant d’activités qui éveillent la curiosité des aventuriers en herbe et rend le voyage enrichissant pour eux aussi. D’ailleurs, nous avons croisé de nombreuses familles voyageuses et cet avis était unanime.

Si vous envisagez de partir prochainement à la découverte de ce pays et que vous vous posez la question : que faire au Sri Lanka avec les enfants ? Je vous donne quelques pistes juste en dessous 😉 !

 

1. Prendre le tuk-tuk partout dans le pays

Les transports font entièrement partie du voyage et les enfants se sont découvert une passion pour ces engins à moteur ! Le tuk-tuk est un moyen très répandu à travers le pays qui permet de se rendre à peu près partout (à condition de ne pas craindre le côté « tape cul » ni la poussière ^^). C’est le moyen de transport que nous avons utilisé la plupart du temps, pour de courtes (10 min) ou moins courtes (2h30) distances.

Nos petits voyageurs se réjouissaient à chaque fois qu’on s’apprêtait à monter dedans… et une fois arrivés, ils ne voulaient plus descendre ! Ca a valu pas mal de fous-rires pour les chauffeurs qui n’en revenaient pas que les enfants fassent la comédie pour quitter le tuk-tuk. Bref, c’est aussi parmi les premiers mots de notre petit bonhomme « tuk-tuk vroum vroum », trop mignon pas vrai ?

 

2. Nager avec les tortues à Polhena

Notre petite aventurière garde un excellent souvenir de la nage avec les tortues à Mayotte… alors quand elle a su qu’on pouvait en voir au Sri Lanka, ses yeux se sont illuminés ! C’est donc sur la petite plage de Polhena (petite station balnéaire familiale et peu touristique située entre Mirissa et Matara) que l’on peut nager avec de belles tortues de mer à quelques brasses de la plage. L’avantage c’est que les fonds marins sont peu profonds donc on a pieds assez longtemps. C’est toujours un moment fort en émotions de les voir brouter tranquillement au fond de l’eau puis remonter de temps à autre pour prendre leur respiration ! Côté pratique, il est possible de louer du matériel de snorkelling sur la plage ou certaines guesthouses prêtent du matériel.

 

3. Rencontrer les éléphants dans la réserve naturelle d’Uda Walawe

Il existe plusieurs réserves naturelles au Sri Lanka dont les plus réputées sont celles d’Uda Walawe et de Yala. Nous avons choisi la première pour aller observer les éléphants (et toute sorte d’animaux : crocodiles, oiseaux, caméléons, biches, …) lors d’un safari de 2h30-3h. L’avantage c’est qu’il est très facile de voir des éléphants à Uda Walawe donc vous les verrez à coup sûr ! Et le cadre est absolument splendide.

Lever de soleil sur la réserve naturelle d’Uda Walawe
C’est parti pour 3h30 de jeep à la rencontre de la faune sauvage !
Les paysages sont sublimes…

Seul inconvénient : il faut se lever tôt c’est-à-dire 5h30 pour un départ à 6h. Les loulous étaient un peu endormis quand ils ont grimpé dans la jeep mais dès qu’on a commencé à apercevoir des animaux, ça allait beaucoup mieux. Ils se sont vraiment prêtés au jeu d’observation et étaient fascinés de voir les animaux dans leur milieu naturel.

Première rencontre avec les éléphants…

Notre chauffeur avait le don pour prendre les chemins de traverse, échapper aux bouchons de jeeps et nous trouver des éléphants rien que pour nous héhé ! On a passé un long moment avec toute une famille d’éléphants qui se baignait dans un lac, c’était magnifique. Par contre, on était surpris au début par le nombre de jeeps qui rentraient dans le parc, plusieurs centaines au moment de l’ouverture… une fois à l’intérieur, le parc est suffisamment vaste pour que les jeeps se diluent mais c’est malgré tout quelque chose qui nous a un peu déçu.

 

4. Jouer avec d’autres enfants

Il y a beaucoup de jeunes enfants au Sri Lanka et les nôtres étaient ravis de trouver des copains pour s’amuser ! La barrière de la langue n’était absolument pas un problème et ils ont passé de longs moments à jouer ensemble au loup, au ballon, aux petites voitures, à cache-cache… qui sont des jeux universels ! Parfois ils étaient même triste lorsque l’on partait après plusieurs jours dans le même homestay… c’est un des gros avantages du fait de voyager lentement avec les enfants : pouvoir lier des liens, même s’ils sont éphémères ! Et nous avons même gardé contact avec certaines familles sri-lankaises chez qui nous retourneront avec plaisir !

Prêt pour mon monter une équipe de foot au Sri Lanka 😉

Partie de Dobble !

 

5. Faire du canoë dans la mangrove et observer la nature sauvage

Là encore ce fut une bonne surprise de notre voyage. Saviez-vous qu’il est possible de faire du canoë sur la lagune de Rekawa à Tangalle ? Et bien nous non ! On a découvert cela sur place et cette activité nous a beaucoup plu. On peut louer tout le matériel sur place et nous avons pris deux canoës : un pour Noémie et moi, et un pour Léopaul et Nico (gangs des meufs, gangs des mecs quoi !). Les enfants avaient des gilets de sauvetage adaptés à leur taille. Et nous avons passé plus de 2h à ramer sur la lagune, à travers la mangrove, au soleil couchant ! On a eu la chance de voir plein d’oiseaux, plusieurs varans qui nageaient discrètement à la surface et même un buffalo en train de se baigner. Et vous savez quoi ? On avait l’endroit pour nous tout seul ! Ce fut vraiment un des moments forts de notre voyage donc on se souviendra longtemps ! Si vous êtes de passage à Tangalle, on vous le recommande vraiment et le coucher du soleil est un excellent moment pour le faire, la nature est paisible et les couleurs superbes.

Canoë à la découverte de la lagune de Rekawa

Au coeur de la mangrove

 

6. Papoter avec les pêcheurs au port de Tangalle

Les enfants ont adoré découvrir tous les bateaux de pêche colorés du port de Tangalle. Nous y étions en fin de journée, au moment où un bateau de pêche était de retour au port. Nous avons donc pu observer les pêcheurs vider la cargaison de poissons, trier les bons et les mauvais, peser les cagettes remplis de poissons, les plonger dans la glace et charger le camion… Tout le processus quoi !

Plusieurs pêcheurs sont venus discuter avec nous et nous ont un peu expliqué le quotidien de ce métier éprouvant. Comment ils partent plusieurs mois en mer loin de leur famille, comment ils vivent à plusieurs dans un espace très restreint… malgré tout ils ont un sourire accroché au visage et parle de leur métier avec passion. Nous garderons un superbe souvenir de ces rencontres ! Noémie était fascinée, elle ne voulait plus repartir. Quant à Léopaul, il ne pensait qu’à une chose : monter sur les bateaux ou courir vers les tuk-tuk. Bref, ce fut un moment fort de notre voyage !

 

7. Faire de la balançoire sur la plage et sauter dans les vagues

Sur la longue plage bordée par d’immenses cocotiers à Tangalle, il est possible de faire de la balançoire ! On en trouve qui sont accrochées au tronc des cocotiers, face à l’océan indien. Plutôt classe non ? On a adoré y passer un moment en fin d’après-midi ! Il y a pas mal de courant et beaucoup de vagues sur la plage de Tangalle, donc ce n’est pas idéal pour se baigner avec les petits. Par contre, ils adorent courir depuis la plage et sauter dans les vagues, ou bien attendre que l’eau atteigne leurs petits pieds mouillés. Il faut faire preuve d’une vigilance sans faille car une grosse vague est vite arrivée, mais ils ont adoré sauter et barboter juste au bord de la plage à l’endroit où il y a peu d’eau ! Les personnes qui passaient étaient même surprises de voir nos deux loulous courir à fond en direction de l’eau !

 

8. Trouver des Bernard l’Hermite et des crabes sur la plage

Alors on ne s’attendait pas à cela mais on a vu beaucoup de gros crabes et des Bernard l’Hermite qui se déplaçaient dans le sable avec leur coquille sur le dos. Les enfants s’amusaient à chercher les crabes dans les rochers, en gardant leur distance car ils étaient assez gros ! Je garde un super souvenir d’un coucher de soleil sur la plage à Polhena où les enfants observaient un Bernard l’Hermite tandis qu’on admirait tranquillement les couleurs du ciel !

« Maman, regardes le coquillage… il marche !! »

 

9. Visiter des temples et se recueillir devant Buddha

Les temples font partie intégrante de la vie sri-lankaise et nous avons eu l’occasion d’en visiter plusieurs au cours de notre voyage. On pensait que cela allait ennuyer les enfants et au contraire, ils ont plutôt été intéressés. Surtout notre grande qui est plus en âge de comprendre ! Elle nous a posé des questions sur la religion et sur Buddha. On a essayé de lui expliquer avec des mots simples pourquoi c’était différent de chez nous mais que la finalité était la même. On aime toujours autant la quiétude qui règne dans les temples, les odeurs mêlées de pétales de fleurs et d’encens, les statues de Bouddha qui sont parfois impressionnantes et les belles fresques peintes sur les murs avec beaucoup de délicatesse. A plusieurs reprises on a retrouvé Noémie qui s’était installée pour prier devant Buddha, en reproduisant les gestes des sri-lankais.

 

 

10. Regarder les singes qui batifolent dans les arbres

Je me méfie un peu de ces quadrupèdes à l’air inoffensif qui sont parfois assez fourbes et imprévisibles (sans doute le souvenir d’une mauvaise expérience à Bali ou un singe avait chopé ma paire de lunettes avant de la déchiqueter sous mon regard impuissant… bref, passons !). Par contre, les enfants eux adorent les observer ! Et ça tombe bien car on en voit très facilement au Sri Lanka, en particulier à Kandy. La plupart du temps, ils sautent de balcon à balcon pour tenter de chiper quelques restes de nourriture ou bien jouent les équilibristes sur les fils électriques. C’est presque devenu notre petit rituel du matin de les observer batifoler, juste avant de partir pour notre journée de ballade ! Par contre, on faisait toujours attention de garder nos distances car on ne sait jamais les réactions qu’ils peuvent avoir.

Je m’arrête là pour aujourd’hui ! La suite arrive très vite !… Alors dites nous, quelle est l’activité qui vous tenterait le plus pour un voyage au Sri Lanka ?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :